L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Histoire Générale  

Paris en latin / Legenda est Lutetia - Grands et petits secrets des inscriptions latines dans la capitale
de Laurence Gauthier et Jacqueline Zorlu
Parigramme 2014 /  11.90 €- 77.95  ffr. / 170 pages
ISBN : 978-2-84096-842-9
FORMAT : 13,4 cm × 18,2 cm

Pour ne pas perdre son latin à Paris

Voici une uvre insolite une poque o les langues anciennes, souvent dites significativement mortes, ne sont plus gure tudies. Par cet ouvrage de format modeste mais riche de contenu, Parigramme a dcid daborder un domaine jusquici nglig ou, tout le moins, dispers dans nombre de notices et douvrages. Les auteurs ont recueilli lessentiel des textes latins visibles aujourdhui encore dans les rues de Paris et en ont fourni la traduction ainsi que les lments ncessaires leur comprhension (auteur, contexte, etc.), ceci sous un titre (invitablement) bilingue car Paris en latin est suivi de Legenda est Lutetia, que lon peut rendre par ''Lutce est lire'', invite laquelle il est difficile de rsister!

Le plan adopt est essentiellement gographique, le centre historique de Paris tant divis en cinq grands ensembles, chacun deux dot dune devise latine rsumant son histoire et son caractre, telle lle de la Cit ainsi rsume: Lex-Rex-Deus, soit ''La loi, le roi'', Dieu. Un chapitre final, plaisamment intitul Quelques thmes latins, jouant ainsi sur les deux sens du mot, rassemble des inscriptions religieuses, celles qui ornent les tombes (le fameux R.I.P.!) et les cadrans solaires et quelques autres inscriptions isoles, membra disjecta, pourrait-on dire, ornant les quartiers priphriques de Paris. Au total, une recension quasi exhaustive de ce que la voie publique et les btiments ouverts au public offrent en la matire. La rigueur des auteurs va jusqu signaler les fautes commises dans telle ou telle inscription! Nous apporterons notre petite pierre ce bel difice, si lon nous passe cette mtaphore, en signalant aux amateurs la belle inscription latine qui orne le grand amphithtre de la facult de mdecine de la rue de lEcole-de-mdecine et qui joue sur lambivalence du mot amphithtre, la fois lieu des combats antiques des gladiateurs et lieu o la mdecine sapprenait par la dissection et le suivi des cours : Ad caedes hominum prisca amphitheatra patebant ut longum discant vivere nostra patent, ce qui peut se rendre par ''Les amphithtres anciens servaient faire mourir des hommes, les ntres servent apprendre aux hommes vivre longtemps''. On pourrait ajouter les devises latines ministrielles qui ornent la salle de lassemble gnrale du Conseil dtat, mais ce nest pas un lieu facilement accessible

Le lecteur du XXIe sicle se demandera peut-tre quel intrt le non latiniste pourra trouver la lecture de louvrage. Lauteur de ces lignes, lui-mme latiniste amateur, rpondra quil est triple: connatre et avoir accs des documents historiques tmoignant dvnements prcis, de lauteur dun difice ou des raisons de sa construction; voquer le souvenir de grands homme; apprcier enfin lesprit de nos anctres qui sont alls jusqu dissimuler parfois des mots desprit derrire le srieux de lpigraphie latine. Un seul exemple: le canon du Palais-Royal, qui tonne (ou plutt tonnait) chaque jour midi grce lallumage de sa mche par les rayons solaire, a t gratifi de la devise Horas non numero nisi serenas, qui peut se traduire indiffremment Je ne compte que les heures sans nuages car il ne peut fonctionner par temps couvert, ou par Je ne compte que les heures heureuses, sens figur de ladjectif serenus. Plus srieusement, le lecteur daujourdhui apprendra que lusage de linscription latine perdure, mme sil sest affaibli, car la plus rcente inscription latine releve a t pose en 1996 et commmore la remise des locaux rnovs de lhtel Duret de Chevry lInstitut historique allemand de Paris en prsence du prsident de la Rpublique fdrale, grce une plaque offerte par un grand constructeur automobile (Mercedes-Benz France dedit, lit-on sur la tranche!). Serait-ce l une leon donne par nos amis allemands sur lusage dune langue solennelle et associe de tout temps au pouvoir ou plus simplement le fait que le latin est encore une langue internationale? A chacun de rpondre.

On laura compris, voici un livre recommandable, dautant quil est joliment prsent, le soin du dtail allant jusqu imiter pour la page de titre une inscription lapidaire en belles capitales romaines. Il compltera utilement toute bibliothque parisienne digne de ce nom. Il intressera tous les amoureux de Paris, mme et surtout ceux qui ont pli jadis sur leur version latine et mme ceux qui nont jamais abord aux rives ardues de la langue dont le franais est issu. Pour rester dans lesprit de louvrage, il reste prendre cong du lecteur par la formule consacre: Vale!

Jean-Etienne Caire
( Mis en ligne le 17/06/2014 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)