L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Histoire Générale  

Le Carreau du Temple
de Collectif
Ed. Nicolas Chaudun 2014 /  35 €- 229.25  ffr. / 191 pages
ISBN : 978-2-35039-158-8
FORMAT : 21,6 cm × 22,2 cm

L'auteur du compte rendu : Archiviste-palographe, docteur de l'universit de Paris I-Sorbonne, conservateur en chef du patrimoine, Thierry Sarmant est responsable des collections de monnaies et mdailles du muse Carnavalet aprs avoir t adjoint au directeur du dpartement des monnaies, mdailles et antiques de la Bibliothque nationale de France. Il a publi, entre autres titres, Les Demeures du Soleil, Louis XIV, Louvois et la surintendance des Btiments du roi (2003), Louis XIV. Homme et roi (Tallandier, 2012), Fontainebleau. Mille ans d'histoire de France (Tallandier, 2013).

La leçon du Carreau

Gros temps sur le patrimoine parisien! glises paroissiales, place de la Rpublique, serres dAuteuil, piscine Molitor, Samaritaine, on ne compte plus les polmiques intressant la conservation ou la transformation des monuments de la capitale. Les destructions pures et simples ne sont plus seules en cause, comme dans les sicles passs, mais aussi les restaurations et les restructurations infidles lesprit des lieux.

Dans ce contexte morose, la rnovation du btiment qui fait lobjet du prsent ouvrage a fait assez peu de bruit les bonnes nouvelles trouvent moins dcho que les mauvaises. Il sagit pourtant dune parfaite russite: le Carreau du Temple, march couvert jadis dvolu la friperie, renat pour abriter une srie de salles de sport et de spectacle. Larchitecture de fer et de verre du XIXe sicle se marie harmonieusement avec le chne clair des amnagements intrieurs conus pour les nouveaux usages de ldifice. Au rez-de-chausse, le remplacement des murs de brique par des parois vitres ouvre la halle sur le quartier et fait ressortir laudace des structures mtalliques; en sous-sol, des volumes contemporains dune belle tenue font de lensemble une cration autant quune restauration. Les architectes ont su tirer les leons de restitutions trop sches tentes lors doprations analogues.

Lironie du sort veut que cette opration modle prenne place en un des sites parisiens qui ont t le plus martyriss par lhistoire: lenclos du Temple. Pendant sept sicles, ce vaste domaine des Templiers fut un lment majeur du paysage de Paris. Le Donjon et la tour de Csar, dominant la rive droite, dialoguaient avec les tours de Notre-Dame; lglise reproduisait les dispositions du Saint-Spulcre de Jrusalem; lhtel du grand prieur, reconstruit sous Louis XIV, tait un des plus luxueux palais de la capitale; lenclos lui-mme tait une ville dans la ville.

Tout cela disparut en quelques dcennies. Lglise fut dtruite en 1796. Lenceinte fut dmolie partir de 1800 et lenclos loti. Le donjon, coupable davoir servi de prison la famille royale pendant la Rvolution, fut abattu entre 1808 et 1810. Lhtel du grand prieur disparut son tour en 1853 pour laisser la place au square du Temple. Rien dans le parcellaire actuel du quartier ne rappelle lancien enclos et ses btiments.

Lactuel Carreau est lhritier dun march au vieux linge construit entre 1809 et 1811 sur la partie septentrionale de lenclos. Ces premires halles furent remplaces en 1865 par un trs vaste difice d larchitecte Jules de Mrindol, qui sinspirait troitement des halles de Baltard. Surdimensionn, le btiment de Mrindol fut dmoli aux trois quarts ds 1901: le Carreau daujourdhui correspond la portion subsistante, dont la conservation apparat comme quasi-miraculeuse.

Les auteurs du beau volume collectif publi par les ditions Nicolas Chaudun retracent les avatars de ce morceau du vieux Paris, depuis larrive des Templiers jusqu la consultation qui a prcd le chantier de rnovation du Carreau. On y voit comment archologie, histoire politique, histoire de larchitecture et sociologie peuvent concourir pour aboutir une comprhension fine des enjeux urbanistiques. Il reste esprer que la leon du Carreau inspire les acteurs des autres chantiers qui se profilent. Entre spculation immobilire et hostilit idologique envers la ville-muse, le patrimoine de Paris est plus menac que jamais.

Thierry Sarmant
( Mis en ligne le 01/07/2014 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)