L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Biographie  

Le Conquérant du monde - Vie de Gengis-Khan
de René Grousset
Albin Michel 2008 /  20 €- 131  ffr. / 352 pages
ISBN : 978-2-226-18867-0
FORMAT : 14,5cm x 22,5cm

Les auteurs du compte rendu :

Archiviste-palographe, docteur de l'universit de Paris I-Sorbonne, conservateur en chef du patrimoine, Thierry Sarmant est adjoint au directeur du dpartement des monnaies, mdailles et antiques de la Bibliothque nationale de France. Il a publi Les Demeures du Soleil, Louis XIV, Louvois et la surintendance des Btiments du roi (2003), Vauban : l'intelligence du territoire (2006, en collaboration), Les Ministres de la Guerre, 1570-1792 : histoire et dictionnaire biographique (2007, dir.).

Jean-Pierre Sarmant est inspecteur gnral honoraire de lducation nationale.


Le roman de Temudjin

Auteur de La Face de lAsie, de LEmpire des steppes, de La Chine et son art, de De la Grce la Chine et de tant dautres vastes synthses, Ren Grousset a souhait prsenter cette biographie, publie pour la premire fois en 1944, comme un roman. Les brefs chapitres du livre se prsentent chacun comme un rcit daventures.

Au voisinage des limites actuelles de la Mongolie et de la Russie, aux confins de la taga et de la steppe, voici dabord la ligne des chefs obscurs qui allaient avoir lhonneur dtre les proches aeux du Conqurant. La premire partie de louvrage relate lenfance traque du jeune Temudjin et les pripties de sa longue et difficile ascension, suite de trahisons, dembuscades, denlvements et de meurtres. Ce nest quarriv la quarantaine que Temudjin parvient unifier les tribus turco-mongoles de lactuelle Mongolie, non sans en avoir extermin un bon nombre. Aprs le kurilta de 1206, vritable sacre du khan universel, commence en 1211 la quinzaine dannes des conqutes implacables qui feront que son nom inspirera pour longtemps la terreur dans le monde sdentaire.

Le talent de Ren Grousset clate dans la description du cadre gographique, souvent grandiose, toujours dcrit avec prcision et posie, dans lequel se droulent les vnements. Lauteur excelle tout autant faire revivre les caractres dans des portraits hauts en couleurs : le fluctuant Toghril, roi des Kreites, monarque nestorien qui est sans doute lorigine du mythe du Prtre Jean, linstable Jamuqa, frre jur du jeune Temudjin, dont laffrontement avec ce dernier, entrecoup de rconciliations, prend les dimensions dun drame classique, les femmes dune nergie virile, bien digne de ce peuple de fer, que sont la mre, Hlun, et lpouse, Brte, du futur Gengis Khan.

Le portrait du hros lui-mme surprend tout dabord par labondance de traits positifs. Il attire les ralliements par son sens de lquit, sa loyaut envers les siens, sa reconnaissance pour les services rendus. Il nhonore rien tant que la fidlit, mme chez lennemi. Dou dun robuste bon sens et du sens du possible, il sait aussi couter et tenir compte des avis, que ce soit ceux de ses femmes ou de conseillers trangers, ouigours ou chinois. Un Khitan arrive mme lui faire comprendre quil peut tre plus rentable de faire payer un impt des sdentaires que lon vient de soumettre que de les passer au fil de lpe. Illettr lui-mme, Gengis fait apprendre lcriture turque ouigoure ses fils et fait venir de Chine jusque dans lAfghanistan o il guerroie un philosophe des leons duquel il est avide.

Au moment daborder la description de la conqute de lAsie centrale iranise et des terribles massacres et destructions qui laccompagnent, lauteur est bien conscient de ce que son hros apparat sous un jour moins sympathique, il voque lui-mme le fait que les sources dont nous disposons pour la premire partie de la vie de Gengis Khan sont essentiellement mongoles (au premier rang dentre elles, lHistoire secrte des Mongols) alors que les conqutes ont t rapportes par des chroniqueurs persans (Rachid-ed-Dn), qui sont bien entendu surtout sensibles lhorreur ressentie par les peuples conquis. Il ny a toutefois pas vraiment de contradiction entre les qualits morales de Gengis Khan et, sans vraiment de cruaut gratuite, les pouvantables massacres quil ordonne quand il se considre comme trahi ou seulement quand on lui rsiste. Pour Ren Grousset, les aspects terrifiants du Conqurant du monde sont seulement caractristiques de son peuple cette poque et de ltat primitif des tribus dont il avait pris la tte.

Tout en tant issu dune analyse critique des sources, due un spcialiste de premier ordre, ce livre a les charmes dun grand roman historique et se lit avec le mme plaisir.

Jean-Pierre et Thierry Sarmant
( Mis en ligne le 27/01/2009 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)