L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Biographie  

Georges Picquart, dreyfusard, proscrit, ministre - La justice par l'exactitude
de Christian Vigouroux
Dalloz 2008 /  35 €- 229.25  ffr. / 529 pages
ISBN : 978-2-247-08025-0
FORMAT : 14,5cm x 21cm

L’honneur d’un militaire fonctionnaire

LAffaire Dreyfus a mobilis lopinion publique en son temps (1894-1906), mais davantage encore lopinion depuis, tant les questions quelle a poses demeurent fondamentales. De multiples livres et articles ont paru sur le capitaine Dreyfus, et les principaux acteurs, sauf un: le colonel Georges Picquart (1854-1914). Certes, quiconque sest un jour intress lAffaire sait quil est celui par qui la Justice a pu tre rendue ; les plus rudits se souviennent que, rhabilit en 1906, rintgr dans sa carrire, dsormais gnral, il devient ministre de la Guerre. Mais en gnral les informations sur ce personnage pourtant essentiel sarrtent l.

Cest ce destin particulier que sest intress Christian Vigouroux, conseiller dEtat. Thoricien, il est lauteur de Dontologie des fonctions publiques (Dalloz, 2006) qui justement traite de questions qui font de lAffaire Dreyfus une affaire intemporelle: quelle doit tre la raction du fonctionnaire face aux situations diverses quil affronte? Comment les fonctionnaires peuvent-ils et doivent-ils contribuer la construction permanente et sans cesse prcaire malgr tout - dun Etat de droit? Christian Vigouroux est galement homme de terrain puisquil a t plusieurs reprises directeur de cabinet de ministres sensibles: ministre de lIntrieur (1990/92), Justice (1997/2000), ce qui le conduit une comprhension intime de Picquart, le militaire mais aussi ladministrateur, le fonctionnaire face la question du choix entre vrit et justice dune part et raison dEtat dautre part.

On mesure donc lintrt du biographe pour son personnage, puisque Georges Picquart incarne absolument cet idal du fonctionnaire, au-dessus des partis, qui fait passer lhonneur de lEtat par la qute rigoureuse de la Justice, au-del des consquences personnelles et de lintrt quil y aurait se taire et exercer une ccit prudente. Cest ladmiration quil prouve pour ce comportement qui a conduit Christian Vigouroux se faire historien, dpouiller les archives, rechercher les documents sur un personnage qui en a laiss peu. Louvrage est divis en deux parties: Itinraires et ruptures (I), Images, reprsentations et portraits (II), avec cahier dillustrations, bibliographie, chronologie, prsentation des principaux noms cits, index.

Le sous-titre du livre (La justice par lexactitude) reflte bien la personnalit de Georges Picquart. Alsacien, orphelin de pre 11 ans, il a t reu Saint-Cyr, en tudiant boursier. Aprs des affectations hors de mtropole (lAlgrie, le Tonkin), il entre en 1890 ltat-major du gnral marquis de Galiffet (lui-mme figure originale, haute en couleurs, qui sera ministre de la Guerre pendant le procs de Rennes de 1899). Ses qualits (brillant, cultiv, polyglotte) lui permettent daccder en 1895 au poste de responsable de la section des statistiques (espionnage et contre espionnage militaire) et cest ce poste quil rencontre son destin

Dirigeant le service secret de lArme en 1896 (la section des statistiques, donc), en examinant le dossier, il acquiert la certitude de linnocence de Dreyfus et naura alors de cesse de faire triompher la vrit. Cependant, en 1906, devenu ministre de la Guerre, il ne fera preuve daucune bienveillance particulire lgard des dreyfusards et ne cherchera pas ce que justice complte leur soit rendue (en revanche il poursuivra de sa rancune ceux qui ont bris sa carrire). Les consquences immdiates de son engagement dans le camp dreyfusard sont lourdes: un an demprisonnement, sans jugement, lexil, il est banni de larme pour 10 ans, et nest pleinement rhabilit quen 1906. Il meurt dune chute de cheval le 19 janvier 1914.

Christian Vigouroux, qui a dpouill avec soin les archives disponibles, retrace le parcours de ce marginal dordre, discret, secret, officier de renseignement avant tout, pas ncessairement sympathique, mais qui sut utiliser ses comptences professionnelles contre lavis de sa hirarchie et au service de ses convictions, ce qui demandait un rel courage. A lpoque, les contemporains ne sy tromprent pas et Picquart connut une notorit relle qui contraste avec loubli dans lequel il est tomb par la suite et dont ce livre le sort aujourdhui. Il suit aussi lhomme aprs lAffaire, le ministre de la Guerre, dans une arme en pleine rforme au dbut du XXe sicle: un bilan contrast.

Avec ce travail rudit, Christian Vigouroux rend hommage un inconnu clbre de lAffaire, que le plus souvent on cite pour loublier aussitt, et sa dmonstration, au-del de lintrt historique, incite sinterroger sur lactualit de lAffaire Dreyfus et des questions quelle pose aux citoyens soucieux de dmocratie, hier comme aujourdhui...

Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 29/09/2009 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)