L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Biographie  

Un franciscain à Paris au milieu du XIIIe siècle - Le maître en théologie Eustache d'Arras
de Sophie Delmas
Cerf - Biographies 2010 /  45 €- 294.75  ffr. / 471 pages
ISBN : 978-2-204-08912-8
FORMAT : 14,5cm x 23,5cm

Prface de Nicole Briou

L'auteur du compte rendu : Emmanuel Bain est agrg dhistoire, il prpare une thse en histoire mdivale.


Disputes à l’Université

Eustache dArras nest pas un des grands penseurs du Moyen ge. En ce riche XIIIesicle, il fait ple figure aux cts des clbres Bonaventure et Thomas dAquin. Mais cest justement l que se situe le pari qua tent Sophie Delmas dans sa thse de doctorat, dont ce livre est une version remanie. Ltude dune figure mconnue, voire de seconde zone, est dun grand intrt pour lhistorien dans la mesure o elle permet dapprocher la ralit ordinaire dont les personnages exceptionnels ne sont pas reprsentatifs. travers ses recherches sur Eustache dArras, Sophie Delmas enrichit la connaissance du milieu des matres en thologie et de la vie de lUniversit au XIIIe sicle.

Cette tche se heurtait cependant de nombreuses difficults, notamment celle des sources. Certaines taient trop rares: trs peu de textes voquent la vie dEustache, ses relations, ses actions. Il ntait donc pas possible dcrire une biographie, et il faut se contenter de quelques repres et hypothses. Dautres en revanche sont trs nombreuses, mais difficiles daccs: ce sont les textes en relation directe avec lactivit dEustache comme matre universitaire. Dans les fonds des archives des bibliothques europennes, se trouvent des centaines de pages manuscrites, datant souvent du XIIIe sicle, crites en latin dans une criture souvent serre, petite et trs abrge qui transmettent tout ou partie de lactivit magistrale dEustache dArras: des sermons, des questions disputes, des commentaires. Cest sur ces donnes que Sophie Delmas, se livrant un travail dexhumation dans les bibliothques, a fond son tude.

Il en ressort quEustache dArras, mme sil est peu connu, na pas t un personnage ngligeable. Originaire dArras, son entre dans lordre franciscain et probablement ses capacits intellectuelles lui ont ensuite permis daccder lUniversit de Paris, dans laquelle il a enseign comme matre en thologie en 1268-1269. Il a alors eu loccasion de ctoyer la cour captienne, pour laquelle il a plusieurs fois prch, et il a t envoy en mission par LouisIX Viterbe en 1270. Cest malheureusement peu prs tout ce qui est connu de ce personnage, dont mme la date de mort nest pas certaine.

Cest donc principalement sur les quelques annes universitaires que porte le livre de Sophie Delmas. Mais de ce point de vue, la priode dactivit dEustache se situe un moment particulirement important. LUniversit est son apoge: il a pu y croiser les plus grands matres de son sicle. Cest aussi un moment dintenses dbats entre facult des arts et facult de thologie, entre sculiers et rguliers, et dj entre Franciscains et Dominicains. LUniversit est par ailleurs au cur de tous les dbats qui agitent lglise de son temps, depuis la question de la place des femmes jusqu celle des relations avec les orthodoxes. Or Eustache a particip, par son enseignement, tous ces dbats, et cest un des mrites de ce livre que dy introduire. En effet lauteur, pour chacune de ces questions, quelle soit thologique (ce qui concerne la Trinit, par exemple), philosophique (notamment sur lme ou la cration), ecclsiologique (la place des ordres mendiants), ou liturgique (sur la fonction des images ou des sacrements) prsente de faon particulirement claire la faon dont se pose la question lpoque dEustache pour comprendre loriginalit de sa position. En cela ce livre constitue une introduction aux dbats qui agitent la facult de thologie.

travers la prsentation de ces questions et des rponses quy apporte Eustache dArras, se dessine ce qui constitue la thse principale du livre, savoir que lUniversit est traverse par une srie de dbats parfois virulents, dans lesquels il arrive que les invectives fusent dans une vritable foire dempoigne o lon nhsitait pas recourir un franc-parler vigoureux (p.343). De plus, les positions dans ces dbats rsulteraient plus du choix des individus que de lexpression dun groupe social ou dune cole. Le cas dEustache dArras montre que tantt il rejette les positions de Thomas dAquin, tantt il sy rallie, et il agit de mme par rapport aux matres franciscains qui lont prcd, si bien quil serait difficile de discerner des coles au sein de lUniversit. En temps que matre, Eustache napparat pas spcifiquement comme franciscain.

Le livre de Sophie Delmas, qui est toujours dune grande clart, exhume donc une figure du XIIIe sicle, tout en enrichissant la connaissance des dbats intellectuels, en faisant pntrer le lecteur au sein de la vie de la facult de thologie. ce titre, il sadresse aussi bien aux spcialistes qu un plus vaste auditoire dsireux de sinitier aux dbats thologiques, philosophiques et sociaux de ce sicle. Sa seule limite est celle des sources, qui ne permettaient pas de construire autre chose quune biographie intellectuelle, et qui ne laissent pas toujours accder aux enjeux des dbats.

Emmanuel Bain
( Mis en ligne le 29/06/2010 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)