L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Biographie  

Michel Chamillart - Ministre et secrétaire d'État de la guerre de Louis XIV
de Emmanuel Pénicaut
Ecole nationale des chartes 2004 /  45 €- 294.75  ffr. / 518 pages
ISBN : 290079174X

Prface de Lucien Bly.

L'auteur du compte rendu : Rmi Mathis est lve l'Ecole Nationale des Chartes. Il prpare une thse sur Simon Arnauld de Pomponne sous la direction d'Olivier Poncet (ENC) et Lucien Bly (Paris IV).


L'échec Chamillart

Dans la ligne des tudes rcentes sur les institutions de lpoque moderne, la suite des trs utiles biographies de Pomponne de Bellivre (1998) ou du comte dArgenson (1999) publies aux mmes ditions, Emmanuel Pnicaut, archiviste-palographe et dsormais conservateur du patrimoine au ministre de la Dfense, ajoute sa pierre ldifice grce son Michel Chamillart.

Ce dernier fait partie, comme le dit plaisamment Lucien Bly, prfacier du volume, des inconnus illustres qui ont besoin quune tude particulire les sortent de lombre o ils taient injustement ? − tombs. Chamillart (1654-1721) a pourtant tout pour faire travailler limaginaire : choisi par le seul Louis XIV une poque o les grands ministres sont morts, il cumule les charges de Colbert et de Louvois ; parti de peu de choses, il slve jusquaux plus hautes charges avant dtre frapp par la disgrce royale.

C'est un pur produit de lascension sociale dAncien Rgime stendant sur plusieurs gnration : son arrire-grand-pre est un bourgeois gentilhomme de Sens, son grand-pre fait sa place dans la robe parisienne, son pre devient client de Colbert, procureur gnral au procs Fouquet puis intendant. N en 1654, Michel Chamillart obtient dabord une commende de prieur puis part dans la voie trace par son pre en achetant un office au parlement de Paris. Ayant peu dappuis, il se marie sa cousine et sinstalle confortablement. Cest en 1684 que sa vie bascule grce la rencontre du roi qui se prend damiti pour lui ( la faveur dune partie de billard, dit-on). Sa carrire prend un autre tour et sacclre : il devient alors matre des requtes, intendant puis, en 1690, intendant des finances. Cet homme seul dcouvre alors le monde des financiers et acquiert lamiti de Madame de Maintenon, appui essentiel. Cette monte en puissance se traduit en 1699 par laccession une trs haute charge : le roi le nomme contrleur gnral des finances la dmission de Louis de Pontchartrain. Cest l un poste de premier plan car la guerre de Succession dEspagne amne un norme besoin dargent auquel Chamillart rpond largement par le systme de lextraordinaire. Son poids augmente encore en 1701 quand il est choisi pour succder Barbezieux au secrtaire d'tat la guerre. Dsormais, il ne finance pas seulement les oprations mais il les mne et les gre, ce qui nest pas ais en cette poque de difficults militaires. Au fur et mesure de laccumulation des revers sur les champs de bataille et des dettes pour le trsor royal, des voix slvent contre le ministre que sa dmission du contrle gnral en 1708 ne parvient pas faire taire. Le Grand hiver et les dernires dfaites ont raison de lui : le roi, pouss par la cour et par lopinion, lui retire sa confiance, ce qui est extrmement rare pour Louis XIV, ce qui montre galement que le Roi-Soleil nest plus si absolu. Il se retira et vcut en particulier, auprs de sa femme bibliophile. Ni son fils, ni les deux ducs auxquels avaient t maries ses filles nauront rpondu ses attentes.

Chamillart aura t le parangon du ministre choisi par le roi. Il nest pas un hritier, son entourage est restreint, sa clientle peu importante, il na pas une grande personnalit ni un grand esprit ; pourtant il a fait dimportantes rformes et sinsre parfaitement dans cette poque qui voit ladministration prendre le pas sur la clientle.

Lentreprise dEmmanuel Pnicaut est large : il sagit danalyser tous les aspects du personnage, tant publics que privs. Le livre sarticule donc en trois grandes parties devenues classiques pour les biographies universitaires. La premire (itinraire dun favori) est une biographie au sens courant du terme, retraant la vie de lhomme au sein de sa famille et de la socit de lpoque. Suit une fine analyse du travail dun ministre de la fin du rgne de Louis XIV (un ministre au travail), tant avec le roi quau sein de ladministration de la guerre. Enfin, une troisime partie est consacre lhomme priv et la gestion de ses biens (la fortune de Michel Chamillart). Il est remarquable davoir pu traiter des aspects si diffrents du personnage en un seul volume ; la deuxime partie joue le rle darrt sur image sur la partie la plus importante de la vie de lhomme : la petite dcennie au cours de laquelle il est lun des principaux personnages de ltat, mme si la contrepartie est de passer un peu rapidement sur son ascension. Enfin on ne comprendrait pas ce quest un ministre du Roi Soleil si lon ne prenait pas en compte les bouleversements induits dans la vie de la famille et la formidable richesse qui accompagnait la grce royale, et se retirait avec elle.

Le sujet tant presque entirement vierge de recherches, la grande russite dEmmanuel Pnicaut rside dans son extraordinaire documentation : la lecture de prs de 150 ouvrages lui a permis de faire la synthse des connaissances et surtout un gigantesque travail en archives lui a donn la matire premire pour un livre apportant de nombreuses analyses et donnes factuelles indites. Emmanuel Pnicaut, en tant que chartiste et, aujourdhui, que conservateur du patrimoine, connat en effet trs bien les archives : il a travaill dans tous les grands dpts pour cet ouvrage (Archives nationales, Service Historique de lArme de Terre, BnF, diverses bibliothques parisiennes), ne ngligeant pas pour autant les Archives dpartementales de la Sarthe ou de lYonne, jusqu avoir recours des collections prives.

Ecrit dans un style sobre et plaisant, le livre, grce galement sa typographie lgante et are, est agrable lire. Il est agrment de trs nombreuses notes qui permettent au lecteur exigeant de suivre le raisonnement point par point et de se reporter aux sources, enrichies de pices justificatives, dun index, de tableaux gnalogiques et de planches photographiques. On pourra seulement regretter que la prosopographie des commis de Chamillart au dpartement de la guerre, complment naturel de ltude, ait fait lobjet dune publication part, dans un priodique.

Cette tude est donc particulirement bienvenue. A la fois en elle-mme, pour ce quelle apporte comme connaissances sur sa figure centrale et sur le fonctionnement de lappareil politique dans les dernires annes du rgne du Roi-Soleil, et, plus large chelle, comme contribution ltude du personnel politique du Grand sicle : la comparaison de Michel Chamillart avec les autres ministres tudis dans le pass ou dans lavenir sera, nen doutons pas, extrmement fructueuse.

Emmanuel Pnicaut ne nglige jamais le ct social du politique, il explicite et questionne les liens qui existent entre la socit et le pouvoir, nous trace le portrait dun ministre dans lentourage de sa famille et de sa socit et nous conte ainsi, avec toujours une grande finesse danalyse, lchec Chamillart.

Rémi Mathis
( Mis en ligne le 14/02/2005 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)