L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Biographie  

John F. Kennedy - Une famille, un président, un mythe
de André Kaspi
Complexe - Destins 2007 /  19.90 €- 130.35  ffr. / 369 pages
ISBN : 978-2-8048-0125-0
FORMAT : 16x24 cm

L'auteur du compte rendu: Gilles Ferragu est matre de confrences en histoire contemporaine luniversit Paris X Nanterre et lIEP de Paris.

John F. Kennedy

En dmarrant, peut tre un peu abruptement, sa biographie par une analyse du cot de la campagne prsidentielle de Kennedy, Andr Kaspi semble signifier demble lattention du lecteur sa conception de la biographie de Kennedy, savoir une histoire dcomplexe de lhomme dEtat, au prisme des ralits politiques amricaines. Dallas, la nouvelle frontire, Jackie, happy birthday, Mr president Certes, mais avant le mythe, il y a dj une carrire politique construite comme un produit marketing, un mandat analyser, un bilan tablir, des questions poser, devenues classiques propos de ce personnage trop beau pour ntre vraiment quhonnte.

Professeur mrite luniversit de Paris Sorbonne et spcialiste rput de lhistoire amricaine (il est notamment lauteur dune biographie de Roosevelt, dune vocation du Watergate et douvrages de rfrences sur lhistoire et la socit amricaine), Andr Kaspi revient sur ce personnage qui fascine tant les Franais et qui aura incarn, parfois en dpit des faits, une forme de modernit politique qui demeure fonde (et ds llection, face un Nixon qui ne dit pas de choses diffrentes, mais qui les dit diffremment, plus platement).

Il sagit donc dune biographie politique : cet gard, Andr Kaspi passe aisment de lindividu Kennedy son personnage, du prsident au mythe politique (ce nest pas un hasard si cest dans la partie sur lapprentissage politique quil aborde la question du mariage avec Jacqueline Bouvier, future Jackie). Aussi explore-t-il dans une premire partie les racines du mythe : John Kennedy nest pas seulement ce mtore de la politique amricaine, qui parvient vaincre aux primaires de fins renards comme Lyndon Johnson et Adla Stevenson, et sassurer l'appui du parti dmocrate. Il est aussi le fruit, lmanation dun clan. Andr Kaspi entame donc son Kennedy par une histoire du dit clan. Et bien logiquement de son patriarche, Joseph, dont on a depuis longtemps soulign les ambitions politiques frustres (mais il obtient tout de mme lambassade de Londres), le sens aigu des affaires (la figure mi dteste, mi adule de lentrepreneur), les amitis douteuses Dans la famille Kennedy, on croise galement Rose, la mre, ainsi que Robert, le frre et associ jusque dans la maldiction. Portrait de groupe (ponctu, comme une sorte de conclusion, par un autre tableau, celui des Kennedy aprs Dallas, avec la fin tragique de John John en cho celle de son pre et de son oncle). Si le thme de la maldiction affleure (version dramatise du pas de bol), le mythe demeure, celui dune famille amricano-irlandaise, catholique, qui a su se tailler un chemin.

Sensuit un rcit des 1000 jours, en commenant par llection : une page dhistoire amricaine autant quune vie. Et llection de Kenendy, cest dj la victoire dune personnalit plutt que dun programme (mais on attendait des pages sur les entourages, les coulisses, les rumeurs invitables de collusion avec la mafia silence). Puis le travail, le job en lui-mme, fait lobjet dun plan tiroir qui traite dossier aprs dossier, thme par thme un peu austre mais efficace : politique extrieure, questions sociales, conomie. Une biographie du prsident, de lhomme public aprs celle de lhomme. On reste un peu tonn par le peu de visibilit du jeune prsident au sujet de son quipe, dont beaucoup sont nomms sur une vague rputation, mais cela tourne, et mieux encore, cela ressemble presque une version amricaine du Grand ministre. Restent les dossiers. En premier plan, la politique extrieure pour un jeune prsident qui hrite dune question dlicate (un passif selon lexpression heureuse de lauteur, passif qui lui sera compltement attribu par lopinion, trs injustement), Cuba et Castro. En arrire plan : la guerre froide, la dfense du monde libre et les relations parfois complexes avec lalli europen. La politique intrieure fait galement lobjet de nombreux dveloppements, mme si lon peut regretter que le volet judiciaire et la question du crime organis (un des fleurons de Robert Kennedy) soit un peu laisss de ct.

De mme, on stonnera, dans un ouvrage riche et sur un thme stimulant, de labsence dintroduction et de conclusion : timidit, hsitation ou choix dcriture, on doit regretter en tous les cas ce morceau classique et ncessaire qui veut quavant dintroduire un lecteur dans une existence, on lui en fasse larticle. Mais cest un dfaut mineur au regard dune biographie crite dune plume sobre et solide, pense comme une page dhistoire amricaine, un bilan la fois individuel et gouvernemental, ainsi que comme une rflexion plus gnrale sur le mtier de prsident des Etats-Unis, sur la modernisation de la vie politique et le poids de la communication Sur ce quest au final un mythe politique lpoque contemporaine, comment il se fabrique et quelle est sa fortune intellectuelle.

Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 11/05/2007 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)