L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Biographie  

Un magistrat à l'âge baroque. Scipion Dupleix - (1569-1661)
de Christophe Blanquie
Publisud 2008 /  26 €- 170.3  ffr. / 281 pages
ISBN : 978-2-86600-848-2
FORMAT : 14,0cm x 22,5cm

L'auteur du compte rendu : Archiviste-palographe, docteur de l'universit de Paris I-Sorbonne, conservateur en chef du patrimoine, Thierry Sarmant est adjoint au directeur du dpartement des monnaies, mdailles et antiques de la Bibliothque nationale de France. Il a publi : Les Demeures du Soleil : Louis XIV, Louvois et la surintendance des Btiments du roi (Champ Vallon, 2003).

Ambition et ambitions au temps de Louis XIII

Il est devenu banal en voquant litinraire politique, professionnel ou littraire des hommes de robe dAncien Rgime de parler de stratgie dascension sociale. Qui dit carrire, dit faire carrire et suppose recherche de progression et dascension.

Lexamen de la trs longue vie plus de quatre-vingt-dix ans ! et de luvre abondante de Scipion Dupleix viennent nuancer pour le moins cette commode grille danalyse. Au premier abord, le personnage semble parfaitement entrer dans le moule : auteur succs, historien quasi officiel, Dupleix est dordinaire rang parmi les cratures du cardinal de Richelieu. Il fait partie de la longue thorie des intellectuels dtat, que le service du pouvoir vient lever au-dessus de leur condition premire.

En examinant de prs la vie de cet auteur, en remontant aux sources, notamment locales, Christophe Blanquie montre quil en va assez diffremment. Scipion Dupleix appartient une famille noble, et son pre, pendant les guerres de religion, a servi comme capitaine dans les troupes de Blaise de Monluc. Il nen choisit pas moins un tat dans la robe : avocat du roi au prsidial de Condom (vers 1599). Trs vite, loccasion se prsente de monter Paris : en 1600, Dupleix est dput la Cour des aides pour solliciter au sujet dun diffrend portant sur les modalits de paiement de la taille. Ds lors, le magistrat se partage entre Paris et sa province, publie de premiers ouvrages de philosophie et de droit (La Logique, 1600 ; Les Lois militaires sur le duel, 1602 ; La Physique, 1603) ; Il entre au service de la reine Marguerite de Valois, dont il devient le matre des requtes. Dans le mme temps (1606), il se spare de son office davocat du roi pour acqurir celui dassesseur criminel au mme prsidial de Condom. Loin de monter dfinitivement Paris, tel un Rastignac de lge baroque, Dupleix alterne priodes de rsidence Condom, dont il frquente assidment les assembles de ville, passages dans ses terres et sjours dans la capitale.

En 1619, Scipion Dupleix publie son premier ouvrage dhistoire : les Mmoires des Gaules. Suivront LHistoire depuis Pharamond jusqu Hugues Capet (1621, 1624 et 1628), lHistoire de Louis le Juste (1635), lHistoire romaine depuis la fondation de Rome (1638 et 1644), Continuation de lhistoire de Louis le Juste (1648), lHistoire de la maison dEstrades (1655). Nomm historiographe de France, Dupleix rsigne son office dassesseur criminel en 1622, sans pour autant sloigner de sa ville, dont il est lu premier consul en 1626. Il est lev la dignit de conseiller dtat en 1632, mais ce titre est purement honorifique et apparat comme lultime rcompense dun vieux serviteur (il a soixante-quatre ans). La carrire de Scipion nest pas acheve pour autant : en 1639, il prend la prsidence du prsidial qui vient dtre cr Nrac, et, aprs deux ans dexercice, laisse la charge son fils. La rupture avec le pouvoir royal nintervient quau moment de la Fronde, et nempche pas Dupleix dexercer ses charges jusquau bout. Il meurt le 5 mars 1661, quelques jours avant la prise du pouvoir de Louis XIV.

Il y a en fait plusieurs vies dans cette vie, des vies concurrentes qui ne marchent pas au mme rythme : celle du seigneur foncier, celle du magistrat municipal et judiciaire, celle de lauteur, celle du serviteur du roi. Plusieurs vies, o se lisent plusieurs ambitions diverses, et moins un dsir dascension que de continuit, denracinement, daffirmation dune dignit personnelle et familiale. Lide de carrire est mme trangre la mentalit de Dupleix. Plutt quune crature de Richelieu, Scipion Dupleix se veut magistrat et homme du roi, et surtout dun roi, Louis XIII. Tel est le lien entre ses fonctions publiques et son activit dauteur-historiographe.

Christophe Blanquie suit avec beaucoup drudition les prgrinations de son personnage ; il analyse finement sa pense (chapitre XII XIV). On regrettera cependant quil ne lui laisse pas davantage la parole, comme Franoise Hildesheimer la fait dans son Richelieu en citant gnreusement les crits du cardinal-ministre. Quelques pages de Dupleix philosophe et de Dupleix historien auraient permis au lecteur de mieux situer la figure littraire du hros.

Cette biographie nen apporte pas moins une solide contribution la connaissance des officiers moyens et des prsidiaux de lancienne France, dans la ligne de travaux de Jean Nagle, de Michel Cassan, et plus rcemment de Vincent Meyzie et de Christophe Blanquie lui-mme.

Thierry Sarmant
( Mis en ligne le 26/03/2008 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)