L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Science Politique  

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les élections américaines
de Bernard E. Brown
Autrement - Enjeux politiques 2008 /  17 €- 111.35  ffr. / 192 pages
ISBN : 978-2-7467-1184-6

Pour comprendre la campagne 2008

Les lections amricaines de 2008 et lobamania franaise ont soutenu une actualit ditoriale intense depuis le dbut du printemps. De nombreuses biographies consacres au candidat dmocrate (F. Durpaire et O. Richomme, J. Portes) mais aussi son rival rpublicain (M. Paillon et M. You) ont envahi les rayons des librairies. Si ces ouvrages permettent de mieux connatre les personnalits et les parcours des candidats en lice, ils nclairent pas suffisamment sur lhistoire de la vie politique aux tats-Unis. Par ailleurs concernant cette question, la bibliographie en langue franaise se cantonne une portion congrue, sinscrivant dans la continuit des crits dAlexis de Tocqueville et dans une orientation souvent trs science politique (A. Kaspi, M.-T. Toinet, D. Lacorne & J. Vaisse).

Les ditions Autrement publient un essai neuf et brillant, la fois dense et accessible au grand public, mlant science politique et histoire comparative. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les lections amricaines nous offre non seulement une comprhension clarifie de la dmocratie amricaine, mais aussi une rflexion sur le rle des partis dans les dmocraties occidentales aujourdhui, par une mise en miroir trs pdagogique entre les tats-Unis et le Vieux continent.

Ayant rsid en France et fort de son observation de la vie politique franaise, Bernard B. Brown, professeur mrite de science politique la City University of New York, recle un talent naturel pour expliquer au citoyen franais le systme politique amricain partir dides reues dans lHexagone (par exemple, l'omniprsence de largent et le poids des religions dans les lections) et de la culture politique des Franais. De plus, le choix dun texte rdig sous forme de dialogue en quatre chapitres, le ton passionn et rudit, et le recours aux comparaisons entre les deux rives de lAtlantique facilitent une lecture qui, par son contenu, semblerait demble austre.

Le premier chapitre de louvrage aborde le mcanisme lectoral et le systme des primaires dans le cadre des institutions amricaines. Ces dernires rgulent leur fonctionnement notamment en prcisant les modalits de financement des campagnes. Lillustration des modes de scrutin travers des exemples dlections des vingt dernires annes donne une vision simplifie un systme dmocratique souvent peru complexe, et qui parat ainsi comme un rgime politique comme un autre.

Le deuxime chapitre, consacr aux clivages idologiques qui saffrontent durant les lections, est probablement lexpos le plus stimulant du livre. Le contenu nous semble indit et propose une synthse de lhistoire des partis amricains depuis 1945. La clarification des clivages partisans entre le Parti dmocrate et le Parti rpublicain sopre dfinitivement au cours des annes 1960 lorsque les dmocrates conservateurs du Sud rejoignent les rangs du Old Party au moment o la question des droits civiques simpose dans le dbat public. Aussi,le systme des partis ne se rsume pas lantagoniste des deux grands. Ces derniers doivent partager lchiquier politique avec des petits partis et parfois des personnalits indpendantes qui psent rgulirement dans les rsultats des scrutins prsidentiels, limage des lections de 2000. Bref, si les questions lies aux lois fdrales (impts, code du travail, rglementation des entreprises, aides sociales) divisent rpublicains et dmocrates, les questions de guerre et de paix, de politique trangre et de scurit nationale transcendent les conflits partisans. Dans cette synthse, Bernard E. Brown se risque mme une mise en perspective originale de lhistoire de la droite amricaine en retransposant le modle triparti rmondien des Droites en France.

Le troisime chapitre dcrit la place des partis, vritables machines lectorales, dans les scrutins. A limage de la campagne mene par Barack Obama, les partis amricains sont modernes, agiles et innovants, entrs dans lre lectronique et informatise, balanant entre changement et statu quo dans le cadre dun bipartisme assez stable. Surtout, lauteur prcise que les lections ne sauraient se rduire aux seules techniques de communication. Tous les scrutins depuis la prsidence de Carter se sont jous, au fond, sur des questions essentielles, et trouvent tous leur place dans une volution historique de long terme. Citant David Brooks, chroniqueur au New York Times, lauteur ajoute que la meilleure faon de gagner consiste prsenter aux gens une vision fidle du monde, et leur proposer une politique capable de donner a priori de bons rsultats (pp.132-133).

Le quatrime chapitre interroge les racines du discrdit de la vie politique amricaine en France, principalement en relation avec les publications dAndr Siegfried (1927 et 1954) et autres intellectuels de lentre-deux-guerres. Aussi, la naissance de lUnion europenne a chang le regard condescendant ou admiratif que les Europens portent sur les Amricains, constate lauteur (p.153). Il en ressort quen dpit des divergences culturelles transatlantiques, les partis constituent le mcanisme par lequel un systme politique sadapte ou non aux volutions en cours (p.162). Louvrage conclue par une analyse de la campagne de 2008.

Ainsi, Bernard E. Brown russit parfaitement son pari tout en corrigeant des reprsentations franaises sur les lections et les partis amricains, trop souvent biaises. La dmocratie amricaine nest pas un show. Elle est traverse par des clivages politiques et idologiques.

Un ouvrage de rfrence qui devrait simposer aux tudiants inscrits en facults dhistoire, danglais et de science politique, ou encore pour tous ceux qui dsirent approfondir leur connaissance des tats-Unis...

Frédéric George
( Mis en ligne le 21/10/2008 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)