L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Science Politique  

L’Être humain et la nature, quelle écologie ?
de Roland Charlionet et Luc Fouquier
Editions de la Fondation Gabriel Péri 2013 /  7 €- 45.85  ffr. / 205 pages
ISBN : 978-2-916374-71-0
FORMAT : 13,5 X 20,9 cm

L'auteur du compte rendu : Juriste, essayiste, docteur en sociologie, Frdric Delorca a publi, aux Editions Le Temps des Cerises, Programme pour une gauche franaise dcomplexe (2007) et plus rcemment aux Editions du Cygne, entre autres, Abkhazie, la dcouverte dune "Rpublique" de survivants (2010).

Le marxisme écologiste

Comme la plupart des secteurs de l'opinion publique, le courant communiste a d faire son aggiornamento en matire d'cologie. Singulirement dans lHexagone, le Parti communiste franais, depuis le dbut des annes 1990, souffrait d'un handicap srieux en la matire handicap dailleurs souvent caricatur - ayant t nagure le "parti de la classes ouvrire", li l'essor industriel, au dveloppement du nuclaire, la planification sovitique ignorante de l'cosystme : "Selon Rakosy, si le sous-sol de Budapest rsistait la construction du mtro c'est qu'il tait contre-rvolutionnaire", rapportait en substance Sartre il y a un demi-sicle. Roland Charlionet (charg de recherche lINSERM) et Luc Fouquier (ingnieur chercheur en cologie) s'emploient aujourd'hui rectifier l'image promthenne dun marxisme rput anti-cologique et au fond trop humaniste pour savoir ramener lespce humaine sa juste dimension.

Marx et Engels, rappellent les auteurs, ont eux-mmes su intgrer lcosystme leurs analyses. A partir de 1858-1860, par exemple, sous linfluence des nouvelles analyses de Liebig, ils deviennent trs critiques du dveloppement concomitant de lagriculture et de lindustrie capitalistes et mettent en avant la notion de rupture mtabolique qui, selon eux, prpare le terrain la pense du dveloppement durable. Dans le livre I du Capital, Marx en vient mme dnoncer le fait que depuis un sicle et demi, lAngleterre a indirectement export le sol irlandais, sans mme accorder ceux qui le cultivent les moyens de remplacer les composants du sol, et, dans le livre suivant, il sinsurge contre la dforestation. Reprenant Lucien Sve, Charlionnet et Fouquier estiment que la facult de lhumain de se crer lui-mme (sa capacit autopotique si lon veut), dgage par le marxisme, ne doit pas tre en contradiction avec son environnement, mais au contraire permet de penser plus profondment linteraction avec lui partir dune comprhension plus pertinente des processus de production. Empruntant galement Elise Reclus, les auteurs cherchent montrer comment une pense de gauche qui met lintrt commun au-dessus de la recherche du profit individuel est la seule voie susceptible dchapper au naufrage cologique du capitalisme.

Aprs avoir examin lvolution technologique de lhumanit depuis ses origines, les auteurs esquissent une analyse critique (mais bienveillante) du dveloppement durable. Lobjectif du livre nest pas dtre exhaustif dans le domaine de lcologie, mais daborder quelques-unes des questions parmi celles qui sont le plus controverses (par exemple, les plantes gntiquement modifies et lnergie) tandis quil accorde une large place des analyses peu souvent labores dans le cadre du dveloppement, telles que le dfi du progrs des connaissances scientifiques et techniques (qui constitue la troisime partie du livre), contre la privatisation du savoir et de la recherche par les multinationales.

Quil adhre aux sources philosophiques de la pense des auteurs, ou quil soit en dsaccord avec ses aspects essentiels ou secondaires (par exemple avec lide que Roland Charlionet et Luc Fouquier avancent que les besoins humains ne sont que des constructions sociales, antiennes trs rpandues dans les sciences sociales contemporaines, au-del mme de la sphre marxiste, et auxquelles la psychologie volutionniste a fait un sort), le lecteur ne manquera pas de reconnatre lapport novateur de nombreuses ides qui sinscrivent dans la sorte de troisime voie quessaie de tracer la mouvance marxiste entre le dsordre nolibral et le conservatisme nostalgique de certains cologistes intgristes.

Lide dconomie circulaire que les auteurs avancent permet en effet de rconcilier les principes du progrs humains avec la soutenabilit cologique. Elle englobe de nombreuses pistes de rflexion sur le processus productif: lcoconception (la conception des produits non pour leur seule fonction propre mais aussi pour les prparer leurs vies ultrieures aprs l'usage initial), la dfinition dun processus durbanisation qui remette en cause les dogmes traditionnels de zonage, bass sur la sparation des activits (production, habitation, loisir), lutilisation intelligente des OGM et des nanotechnologies (en les soustrayant aux intrts oligopolistiques ou monopolistiques de groupes comme Monsanto), etc.

Le livre de Roland Charlionet et Luc Fouquier, crit dans un style trs clair et didactique, constitue ainsi une belle synthse de pistes de rflexion stimulantes, et une contribution trs importante au dbat dmocratique contemporain sur un choix de socit auquel lhumanit ne peut plus se drober.

Frédéric Delorca
( Mis en ligne le 24/09/2013 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)