L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Science Politique  

Références et thèmes des droites radicales au XXe siècle - (Europe/Amériques)
de Olivier Dard et Collectif
Peter Lang 2015 /  88.30 €- 578.37  ffr. / 368 pages
ISBN : 978-3-0343-1580-7

L'auteur du compte rendu : Charg d'enseignement en FLE l'Universit de Lige, Frdric Saenen a publi plusieurs recueils de posie et collabore de nombreuses revues littraires, tant en Belgique qu'en France (Le Fram,Tsimtsoum, La Presse littraire, Sitartmag.com, etc.). Depuis mai 2003, il anime avec son ami Frdric Dufoing la revue de critique littraire et politique Jibrile.

Les droites radicales en question(s)

La troisime livraison du groupe dtudes IDREA (Internationalisation des Droites Radicales Europe / Amriques), dvelopp au sein de lUniversit de Lorraine, porte sur les rfrences et les thmes invoqus par les tenants de lextrmisme droitier.

La richesse des apports, des analyses et des regards est nouveau au rendez-vous. Du Portugal au Canada franais en passant par la Belgique, la France, lItalie, les USA ou lEspagne, la douzaine de chercheurs rassembls ici se sont attachs illustrer les transversalits et les convergences quil est possible de dceler entre courants et tendances. Lide nest pas dalimenter le fantasme dune internationale noire (malgr lindniable existence de certains rseaux), mais bien de montrer qu lextrme droite aussi, les ides circulent outre frontires et sarticulent autour daxes communs pour composer une vision du monde marque par des rcurrences et des cohrences mais aussi dynamise par des dbats et des antagonismes de fond.

Matre duvre du projet, Olivier Dard dtermine cinq entres, qui sont autant de ssames afin de pntrer les discours radicaux. La premire est essentielle la comprhension des rflexes dexaltation propres au romantisme fasciste: limage du chef ou du camarade tomb au combat. Pour la Belgique, Francis Balace voque notamment, avec le brio stylistique et la ptulance spirituelle quon lui connat, les figures tutlaires du Ligeois Paul Hoornaert, fondateur de la Lgion nationale en 1922, et le Leider Joris Van Severen, pre du mouvement flamingant Verdinaso. Le jugement porter sur ces deux personnalits demeure problmatique dans la mesure o, mme sils incarnent des valeurs ou adoptent des attitudes fascistodes, on ne peut leur coller ltiquette reste infmante de collaborateurs. La Belgique prsentera dailleurs cette particularit davoir fourni des exemples dune rsistance fasciste qui sintgre mal dans le panthon du rsistantialisme de gauche et dans le mme temps chappe au ban moral.

Le chercheur Christoph Brll propose, quant lui, une tude trs fouille sur la rfrence Lon Degrelle dans les droites radicales allemandes aprs 1945. Il met ainsi en lumire les rapports entre celui qui se claironnait le fils idal du Fhrer et lun des no-nazis les plus actifs des annes 80 en Allemagne, Michal Khnen. O lon voit comment Degrelle demeurera le phare de lethno-racisme europen jusqu sa mort en 1994. Miguel Angel Perfecto et Pauline Picco couvrent respectivement les domaines portugais et italiens, le premier avec une passionnante rvaluation de lhritage du mythe Jos Antonio Primo de Rivera dans lEspagne franquiste, la seconde avec une exploration minutieuse du panthon politique et intellectuel de lextrme droite italienne (des pages trs intressantes sur la rception de luvre de Brasillach).

Dans la partie Mmoire(s) et histoire(s) des rgimes et des combats perdus, on quitte les tudes de cas pour deux contributions en amplitude. Nicolas Lebourg et Jonathan Preda se penchent sur le Front de lEst comme lieu de mmoire et fabrique idologique. travers les rcits romancs de Jean Mabire et de Saint-Loup, les auteurs se livrent une impressionnante mythographie qui permet denvisager le thtre des oprations comme un thtre humain. Selon la lecture idologique quon lui applique, le front de lEst sera tantt territoire de chevalerie et de croisade, tantt symbole du dshonneur et de la flonie. Il constituera aussi, bien plus quun espace gographique, un moment de la geste de lultra-droite, qui en cristallise toutes les hybridations. Ana Isabel Sardinha Desvignes donne pour sa part une tude qui devrait faire rfrence, auprs du public francophone en tout cas, sur les fondements du discours imprial portugais. De lesprance sbastianiste au mythe du Cinquime empire, la chercheuse pose les jalons ncessaires la comprhension fine du lusotropicalisme, de lge dor de Camoens la dcolonisation. Seul tonnement: labsence totale du nom de Dominique de Roux dans ces pages substantielles.

Les anti- occupent les troisime et quatrime pans du volume. Antismitisme (exprim par le ngationnisme), anticapitalisme (dans lArgentine proniste), anticommunisme (dans la revue conservatrice allemande Merkur de 1947 1952, chez les classes moyennes amricaines ou dans LAction nationale au Canada durant la Guerre Froide). Enfin, les deux articles de Riccardo Marchi et dOlivier Dard offrent la conclusion idale de lensemble, en abordant lune des notions les plus dlicates et les plus complexes circonscrire dans le domaine: celle de lOccident. Quil soit brandi pour tre dfendu par des penseurs (depuis Henri Massis), des mouvements, des revues (on pense bien sr celle de Maurice Bardche), ou alors quil soit remis en question, voire rejet, quand il est identifi latlantisme et aux intrts tasuniens, lOccident est ce point cardinal vers lequel tend toujours la boussole de la radicalit de droite. Marchi et Dard parviennent retracer lvolution du concept, clarifier les cadres oppositionnels o il se situe, dbrouiller les inpuisables dbats quil suscite.

Les recueils issus du travail dIDREA sont autant doutils incontournables pour ltudiant en histoire et en sciences politiques, le chercheur, lexpert ou lamateur clair, dont on imagine limpatience dcouvrir un quatrime volume.

Frédéric Saenen
( Mis en ligne le 23/06/2015 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)