L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Sociologie / Economie  

Misère de la pensée économique
de Paul Jorion
Fayard 2012 /  20 €- 131  ffr. / 354 pages
ISBN : 978-2-213-66631-0
FORMAT : 13,5 cm × 21,6 cm

''There is ALWAYS an alternative''

Anthropologue, sociologue et spcialiste de la formation des prix, Paul Jorion sinterroge depuis des annes sur les mcanismes du march. Ce faisant, il jette depuis plusieurs annes un autre regard sur lconomie. Il est lune des plus minentes figures de proue de la pense alternative. Pour preuve, partir de 2005, lconomiste prophtisait dj la crise des subprimes. Lan pass, il avait crit un ouvrage intitul Le Capitalisme lagonie. Cette fois-ci, non content de dnoncer la ''Misre de la pense conomique'', il propose des pistes de rflexion la fois alternatives et stimulantes pour une sortie de crise par le haut.

Jusquau prsent ouvrage, rcemment paru chez Fayard, Paul Jorion stait de son propre aveu principalement livr lanalyse des ressorts de la crise conomique, quil estimait invitable parce que lie aux schmas de la pense conomique dominante. Cette crise en combine trois de faon singulirement toxique: une crise dcoulant du fait que notre espce se conduit comme une malpropre la surface de la plante; une autre due au fait que la matrise de la complexit nous a dsormais totalement chapp; enfin, la crise conomique et financire actuelle, laquelle rsulte de lexcessive concentration de la richesse, pourtant constitutive de lconomie de march.

Aussi intressant soit-il, cet exercice de dnonciation des mcanismes de lconomie capitaliste na pas suffi Paul Jorion. Il lui a en effet fallu rpondre la question souvent pose dun modle alternatif: certes le capitalisme ne fonctionne pas aussi bien que ses thurifraires le prtendent, bien au contraire, mais que faudrait-il mettre sa place? Dpourvu de rponse toute faite, lauteur a d passer la prospective. Mais, pour ce faire, lauteur affirme devoir rpondre, au pralable, certaines interrogations majeures, comme par exemple la question de notre identit, celle de notre capacit rebondir, celle de la possibilit dune science conomique, etc.

Cest par langle de lthique que Paul Jorion sefforce de rpondre ces interrogations dans cet ouvrage, lequel nest pas pour autant un trait de morale ou dthique. Il commence par dcrire le cadre gnral. Lconomiste dnonce linefficience des marchs financiers. Pour lui, la pense librale se fonde sur deux prmisses dont la validit est sujette controverse: tout dabord, le principe de lindividualisme mthodologique, selon lequel les phnomnes collectifs nexistent pas en soi, mais sont la rsultante de lagrgation des comportements des individus; ensuite, la croyance en la parfaite rationalit conomique des individus, selon laquelle la seule recherche de lintrt personnel suffirait expliquer le comportement humain.

Ces dogmes, explique Paul Jorion, nauraient aucun fondement. Ce qui expliquerait que la finance et, dune faon plus globale, lconomie continuent de se dliter, en dpit des nombreux efforts qui ont t faits par les pouvoirs publics depuis le dbut de la crise. Sopposant aux poncifs relays par la plupart des autorits et des conomistes, lauteur prconise notamment daccorder la priorit aux salaires, au lieu de favoriser laccs au crdit. Il importerait aussi de bannir la spculation, comme ctait nagure le cas, de lutter contre tous les paradis fiscaux, dabolir les privilges des personnes morales (par rapport aux personnes physiques), de redfinir le rle des actionnaires de socit (ils sont non pas propritaires, mais cranciers), de refonder le systme fiscal, de supprimer les stock options et de rimaginer les systmes de solidarit. Bref, cest au prix dune vritable rvolution conomique quune sortie de crise serait possible!

Jean-Paul Fourmont
( Mis en ligne le 20/11/2012 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)