L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Sociologie / Economie  

Eloge des phénomènes - Trisomie, un eugénisme d'Etat
de Bruno Deniel-Laurent
Editions Max Milo - Essais-Documents 2014 /  9,9 €- 64.85  ffr. / 60 pages
ISBN : 978-2-315-00497-3
FORMAT : 13,2 cm × 20,2 cm

Dissonance cognitive

Il existe en psychologie sociale un phnomne bien connu que l'on appelle la ''dissonance cognitive''. Un individu est en dissonance cognitive lorsque ses actes sont en complte inadquation avec ses valeurs, ses engagements moraux, esthtiques, etc. ; en gnral, plutt que de reconnatre, d'assumer, de corriger cette inadquation, cette incohrence entre ce qu'il est et ce qu'il fait, l'individu choisit non pas de renier ces mmes actes, mais de changer son systme de valeurs.

Or, la lecture de l'ouvrage loge des phnomnes de Bruno Deniel-Laurent, qui analyse l'limination programme des trisomiques et le discours qui l'entoure, on peut se demander si notre socit tout entire n'est pas victime d'une logique relevant de la dissonance cognitive, voire si elle n'est pas voue cette dissonance cognitive, organise pour la produire : si elle n'est pas, au final, la construction d'une forme d'incohrence morale systmique indite dans l'histoire humaine : la mauvaise foi.

Car enfin, voici une trange socit qui, d'une part, prche, comme jamais nulle autre ne le fit, le multiculturalisme, la tolrance, la diffrence, les vertus de l'altruisme, rintroduit mme le dlit d'opinion (raciste) dans son arsenal lgislatif et fait du nazisme l'incarnation parfaite de la dystopie la plus ignoble, l'idal type du mal absolu et qui, d'autre part, organise l'limination systmatique d'une catgorie d'humains qui prsente un chromosome supplmentaire...

Hritier des plus nobles textes de Tolsto dnonant la misre sordide de la paysannerie russe, de Simone Weil dcrivant la situation des ouvriers dans les usines fordistes, de Bernanos hurlant sa honte devant le soutien des catholiques aux massacres franquistes ou encore de Franois Partant dmontant la mcanique de destruction de l'autarcie, des cultures et des peuples du Tiers Monde par le dveloppement, Bruno Deniel Laurent poursuit l'exploration du totalitarisme qu'il avait commence dans son documentaire Cham, consacr au massacre (mconnu) de la minorit musulmane cambodgienne par les khmers rouges.

Car il demeure inflexible dans son cri d'amour et de respect pour l'humanit et, en l'occurrence, sans faille, sans tabou, sans hypocrisie dans son analyse rudite et son refus simplement raisonnable du processus eugnique par lequel nos institutions et nos murs, notre culte imbcile de la consommation, du confort, de la technique, de la conformit nous font lentement et surement basculer dans le fantasme qui se trouvait au cur mme du nazisme et, sans doute, de l'idologie moderne : l'autocration de l'homme ; l'ide, aujourd'hui qualifie de transhumaniste, selon laquelle nous devons tre nos propres crateurs, les techniciens de notre tre, et que notre volont compose, construit dsormais notre origine.

Et Bruno Deniel-Laurent de souligner que derrire cette politique de dpistage systmatique de la trisomie, qui pour ainsi dire appelle l'limination des ftus et implique l'absence d'alternative (et d'autrui), il y a la question lancinante, terrifiante, mais jamais vraiment pose de la procration mdicalement assiste, du dpistage pr-implantatoire, des thrapies gniques, c'est--dire des biotechnologies en gnral et du contrle ncessairement technocratique de la reproduction humaine en particulier - dont on sait depuis les cris d'alerte du biologiste Jacques Testart et les ouvrages de fiction spculative d'Orwell, Huxley, Dick et tellement d'autres qu'elle est l'un des aspects les plus essentiels de la libert et de la dignit humaine.

Frédéric Dufoing
( Mis en ligne le 06/05/2014 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)