L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Sociologie / Economie  

Fils et filles de... - Enquête sur la nouvelle aristocratie française
de Anne-Noémie Dorion et Aurore Gorius
La Découverte - Cahiers libres 2015 /  17 €- 111.35  ffr. / 230 pages
ISBN : 978-2-7071-8277-7
FORMAT : 15,5 cm × 24,1 cm

Les Héritiers

Anne-Nomie Dorion et Aurore Gorius abordent un sujet polmique, comme le titre lindique : les ''fils et les filles de'' dans toute une varit de domaines, les artistes dans le cinma et la chanson, les personnalits dans la politique et dans lconomie, un peu le sport. Ce que lon appelle le npotisme, cest--dire la tendance de certaines personnes favoriser lascension de leur propre famille ou de leurs amis des postes envis au dtriment du mrite, du talent et plus largement au dtriment de lintrt gnral.

De fait, si le phnomne a toujours exist, notamment dans les milieux politique et conomique (les grandes familles), il sest nettement accru dans le domaine artistique. On en trouvait auparavant quelques-uns dans le cinma (Jean Renoir, Claude Brasseur) mais on les comptait sur les doigts. Et ils avaient du talent, au moins...

Bourdieu avait analys dans les annes 60 ce systme de la reproduction des lites, ceux quil appelait les Hritiers. Ce qui parat surprenant, voire choquant aujourd'hui, cest que ce systme se soit aggrav dans notre suppose dmocratie. Et visiblement, pas toujours avec talent... et souvent nettement moins de culture.

Les auteurs citent de nombreux faits et noms pour tayer leur enqute. Le cas le plus flagrant est celui du milieu artistique, notamment le cinma et la chanson : Anthony Delon, Julie Depardieu, Arthur Jugnot, Vincent Cassel, Marylou Berri, Jacques Audiard, Lou Doillon, Romane Bohringer, Chiara Mastroianni, Mathieu Demy, Sagamore Stevenin, Salom Lelouch, Thomas Langmann (fils de Claude Berri), Louis Garrel, La Seydoux, milie Deleuze, Emmanuel Bourdieu, Charlotte Gainsbourg, Marie Fugain, Izia Higelin, Laura Smet, Emma de Caunes, Axelle Laffont, La Drucker, Victoria Monfort, Marius Colucci, Flix Moati, Mathieu Amalric, Hugo Glin, Agathe Bonitzer, Valrie Bruni-Tedeschi, Pierre Rochefort. La liste nest pas exhaustive, loin s'en faut...

Ces gens bnficient de la notorit de leurs parents qui font beaucoup pour placer leur progniture. Le livre cite lexemple de Nicole Garcia (pp.136-137) et quelques autres. videmment les places sont convoites : prestige, soires mondaines, espces sonnantes et trbuchantes, publicits, bonnes coles, placement doffice... quand tant dautres peinent et esprent en vain. Cest mme tout un business qui se serait cr selon les auteurs car, le nom valant le renom, les agents sont lafft des ''fils et des filles de'' Comme une sorte de marque (un business du nom) qui garantit aussi des signes de reconnaissance au sein de cette ''lite''.

Le livre nexplique hlas pas les tenants et aboutissants de cette tendance. Les auteurs en restent une sociologie de surface sans examiner les causes qui ont abouti cette situation. On aurait aim plus de dtails sur ce npotisme et les reflets que ce systme donne d'une certaine politique et d'un certain esprit du temps. Pourquoi s'intensifie-t-il spcifiquement notre poque ? Quels en sont les facteurs ?...

Un npotisme d'autant plus agaant quand certains de ces ''hritiers'' prtendent dfendre les droits de lHomme et mettre en avant leur lutte contre les ingalits et les discriminations. On pourrait leur retourner le monologue de Figaro (V, 3) dans Le Mariage de Figaro de Beaumarchais : Parce que vous tes un grand seigneur, vous vous croyez un grand gnie ! ... Noblesse, fortune, un rang, des places, tout cela rend si fier ! Qu'avez-vous fait pour tant de biens ? Vous vous tes donn la peine de natre, et rien de plus.

Cet essai, sil manque de profondeur concernant les origines de ce npotisme, soulve un travers saillant dans une dmocratie telle que la ntre.

Yannick Rolandeau
( Mis en ligne le 03/11/2015 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)