L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Sociologie / Economie  

Le Continent des imprévus - Journal de bord des temps chaotiques
de Patrick Lagadec
Les Belles Lettres Manitoba 2015 /  21 €- 137.55  ffr. / 266 pages
ISBN : 978-2-251-89013-5
FORMAT : 15,7 cm × 24,0 cm

«Se préparer à la surprise»

Patrick Lagadec, expert internationalement connu et reconnu des situations de crise, auteur de plusieurs ouvrages de rfrence, nous livre aujourdhui un tableau rtrospectif de ses quelques 40 ans dactivit dans ce domaine qui nous concerne tous mais qui demeure pourtant mal connu, paradoxe dont on verra plus loin les raisons. Souvent, celui qui parvient la fin de sa carrire, lorsque cessent ses activits officielles, prouve le besoin de se retourner sur son pass, de tenter de dresser un bilan et den faire profiter tous ceux qui pourraient tre intresss par ce quil a fait ou vu. Le livre que voici relve de cette dmarche mais ne constitue pas, comme il est frquent, un simple livre de souvenirs ou un plaidoyer pro domo. Il en diffre la fois sur la forme et sur le fond.

Le parti adopt est celui dun rcit globalement chronologique, sous forme de courts flashs, danecdotes significatives, allant du tragique au rire, mais toujours avec le souci de replacer lpisode dans son contexte et den tirer les enseignements. Pour reprendre les termes mmes de lauteur, le projet est celui dun rcit et la matire, le hors-carte, soit tout ce qui prend les prvisions et prcautions contre-pied. Le plan file la mtaphore maritime en trois temps: lembarquement, la navigation et des routes poursuivre. On y croise nombre dacteurs, connus ou inconnus, seuls ceux qui ont eu un rle positif tant nomms, ainsi que ceux qui lont aid porter louvrage et ont droit des notices logieuses, lanonymat des autres relevant probablement davantage de la charit que de la prudence

En effet, de quoi sagit-il? Du livre dun chercheur dont la vocation est venue en comprenant combien les grands vnements dramatiques qui jalonnent notre vie taient insuffisamment anticips et grs, depuis les catastrophes industrielles (mares noires, diffusion dlments toxiques comme Seveso ou Tchernobyl, incendies et explosions de sites) aux phnomnes naturels (typhons, tsunamis, ruptions, inondations, canicules ou tremblements de terre) en passant par des drames plus ponctuels (Furiani, attentats). Ce constat dinsuffisance est le fil rouge du livre, avec ses causes essentiellement humaines (routine, excs de confiance en soi, refus de la critique, refus de se livrer un bilan objectif a posteriori).

Mais, devant ce constat svre, que peut faire le chercheur? La rponse constitue lautre leitmotiv de louvrage, lauteur tant toujours oblig de tenir les deux rles: publier des ouvrages thoriques qui permettent de penser limpensable, do les concepts novateurs ainsi forgs de risque technologique majeur dans les annes 80 aux mgachocs actuels. Mais aussi tenter dagir concrtement auprs des dcideurs en charge de la gestion des crises pour les amener prendre conscience de leurs limites, voire de leurs insuffisances. Do des propositions concrtes dont on ne retiendra que la plus rcente, celle de constitution de forces de rflexion rapide, groupe de personnes de divers profils, chargs de donner aux gestionnaires de crise, en temps rel, un clairage plus large et plus profond que pour celui qui est aux prises avec une ralit qui tend le dpasser ou du moins altrer son jugement. Do aussi le personnage souvent jou par Patrick Lagadec, avec des succs divers, de poil gratter dans colloques et confrences, expert non participant mais ayant un droit dintervention directe pour rompre avec le conformisme et lautosatisfaction trop souvent de rgle, ce qui lui vaudra nombre de rebuffades, voire de proscriptions. Do enfin la ncessit de prendre son bton de plerin selon son expression et de sillonner le monde pour rencontrer ceux qui ont eu affronter la ralit et qui apportent parfois un retour dexprience irremplaable, ainsi que pour tenter de persuader les responsables que lon peut et doit faire mieux.

Voil de quoi nourrir un livre passionnant et passionn et qui voquera au fil des pages pour chaque lecteur des moments forts de son pass, mais lauteur va plus loin en tentant de cartographier la terra incognita de lavenir ou du moins, selon le titre de ce dernier chapitre, de tracer des routes poursuivre. Et pour cela, deux temps ainsi dfinis, nous arracher la tyrannie du convenu et nous projeter dans linvention. Le premier de ces deux objectifs se heurte deux obstacles majeurs, de nature trs diffrente: dune part, la science semble de peu daide car elle soccupe des rgularits plus que des singularits, des fameux cygnes noirs de Nicholas Taieb; dautre part, on ne peut sous-estimer la rsistance sociologique des administrateurs en charge de laction, dont Tocqueville soulignait dj la rpugnance devant la critique ou linitiative venant de ce que lon nomme aujourdhui la socit civile. Le second objectif nest pas plus ais atteindre: il sagit en effet de se prparer la surprise, et donc de grer un paradoxe, au moins apparent. Patrick Lagadec nous encourage le faire en remarquant que, cette fois-ci, la science peut aider, habitue quelle est se colleter linattendu et en nous donnant quelques clefs qui permettent la gymnastique intellectuelle et managriale pour tre prt le moment venu et de pouvoir faire, selon sa conclusion, de linconnu, notre territoire.

Louvrage sachve par lanalyse des vnements de janvier 2015. Ceux de novembre rendent plus ncessaire encore sa lecture et sa mditation, sans toutefois omettre de garder lesprit que ses interrogations sont de tous les temps. Nest-ce point le cardinal de Retz, dans ses Mmoires cits par L. Jerphanion (Ctait mieux avant) qui remarque: Il est inexcusable de navoir pas prvu et de navoir pas prvenu les conjonctures dans lesquelles on ne peut plus faire que des fautes? Et, ajoute t-il: Il est des conjectures o la prudence mme ordonne de ne consulter que le chapitre des accidents. La sagesse classique rejoint ainsi lexpert contemporain pour nous enjoindre de regarder la ralit dun il neuf. Puisse chacun de nous y dfrer en lisant Patrick Lagadec.

Jean-Etienne Caire
( Mis en ligne le 14/12/2015 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)