L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Historiographie  

Historiographies - Concepts et débats - 2 volumes
de Christian Delacroix , Patrick Garcia , François Dosse , Nicolas Offenstadt et Collectif
Gallimard - Folio histoire 2010 / 
FORMAT : 11cm x 18cm

- Tome 1, Juillet 2010, 646 p., 10.20 , ISBN : 978-2-07-043927-0

- Tome 2, Juillet 2010, 1330 p., 10.20 , ISBN : 978-2-07-043928-7


Lauteur du compte rendu : agrge dhistoire et docteur en histoire mdivale (thse sur La tradition manuscrite de la lettre du Prtre Jean, XIIe-XVIe sicle), Marie-Paule Caire-Jabinet est professeur de Premire Suprieure au lyce Lakanal de Sceaux. Elle a notamment publi LHistoire en France du Moyen ge nos jours. Introduction lhistoriographie (Flammarion, 2002).


Défense et illustration de l’Histoire…

Quatre spcialistes reconnus de lhistoriographie ont dirig et coordonn ces deux volumes qui rassemblent 76 contributeurs (80 avec les coordonnateurs donc). Trois parties: ''Sources, domaines, mthodes'', ''Notions, concepts'' et ''Enjeux et dbats''. Une prface rdige par les matres duvre en explique lobjectif: () rpondre au besoin de faire le point sur lhistoire comme discipline qui produit des connaissances, mais aussi celui de mettre en perspective les usages contemporains du pass (p.13). Dictionnaire pais qui rassemble plusieurs gnrations dhistoriens : les plus gs, ns dans les annes trente et forms dans les annes 50 (Antoine Prost, Hayden White, Robert Paxton, Philippe Joutard), la gnration des sexagnaires, forme la fin des annes 60 (Pascal Ory, Franois Dosse), et les plus jeunes, ns dans les annes 1970 et forms dans les annes 1990 (Nicolas Offenstadt, Raphalle Branche, Blaise Wilfert). Trois gnrations, formes de faons diffrentes, dans lombre porte des Annales pour les premiers, de la nouvelle Histoire et des dbats poss hors de lespace franais (micro storia, linguistic turn, gender, subaltern studies) pour les autres; trois gnrations qui partagent un mme got pour la discipline et ses exigences.

Chaque auteur, sa faon, affirme sa personnalit, propose une interprtation engage, tmoigne de la varit des champs dintrt - certains peuvent dire dune fragmentation - de la discipline historique. Ligne de force: la rflexion historiographique, qui longtemps na pas fait lobjet premier de la rflexion des historiens franais ( la diffrence des Allemands par exemple), et qui simpose en France depuis environ le dbut des annes 1970, et plus particulirement les annes 1980.

Rgle du genre: en lisant ces deux ouvrages denses, on pense ce quon aurait aim lire en plus, davantage douvertures sur lhistoire crite ailleurs (certes, des historiens trangers ont particip: Enrico Castelli Gattinara, Hans-Jrgen Lsebrink, A. Mendiola, E.D. Weitz...) alors quindniablement les historiens franais sont insrs dans un ensemble mondial dans lequel leur part na cess pour de multiples raisons de dcliner depuis une trentaine dannes. A comparer avec la vitalit de lcole nord-amricaine par exemple, prsente dans ces volumes avec les contributions dHayden White (une premire, en franais,dun historien toujours cit mais jamais traduit) et de R.O. Paxton.

Mais pour lessentiel, il sagit dun ouvrage franais. Lhistoire crite en France aujourdhui est sans doute un tournant, pour diffrentes raisons: arrive dune nouvelle gnration dhistoriens nombreux - forms dans les annes 1990; poids considrable - pour ne pas dire sur-reprsentation - de lhistoire contemporaine (pour des raisons qui l aussi tiennent diffrents facteurs: gnrations formes scolairement dans lignorance des langues anciennes, type de sources, intrt pour une histoire immdiate, du temps prsent, rencontres fertiles entre sociologie et histoire); peut-tre aussi une certaine lassitude lgard dune histoire culturelle qui - sous ses diffrentes formes - a fortement (trop?) marqu lcriture et la rflexion historiques ; renouveaux de lhistoire politique ; ouverture sur des horizons internationaux

Reste la question, pertinente, de la place des historiens franais dans la communaut internationale, place dont on ne peut que constater le dclin, mme si les derniers ouvrages parus tentent de le nier ou de le minimiser; cest le cas par exemple du recueil dirig par J.-F. Sirinelli,PascalCauchyet ClaudeGauvard,Les Historiens franais l'uvre. 1995-2010 (PUF, 2010). Un dclin indniable pourtant, que lon a pu constater aussi loccasion du 21me congrs international des sciences historiques, qui sest tenu Amsterdam les 22-28 aot 2010.

Un dictionnaire de ce type, aussi riche, comble de nombreuses attentes ; on suggrerait quelques rubriques supplmentaires, quelques entres biographiques sur des historiens (et des philosophes) qui ont compt par exemple Mais ce ne sont que rserves lgres par rapport lintrt de lentreprise: la premire partie dresse un tat des lieux fort complet de la discipline, de ses champs et de ses renouvellements ; la troisime fournit des exemples prcis, des tudes de cas qui font le point de faon efficace et rapide sur ltat de questions aussi diverses que la Grande guerre, la Guerre dAlgrie, Vichy ou la Rvolution franaise, avec la volont douvrir les frontires sur le Japon, la conqute du Mexique ou les nouveaux historiens israliens, de remonter le temps (An mil et fodalisme, conomie de la Grce antique ou Antiquit tardive). En sattachant aux ''Notions, Concepts'', la seconde partie se place demble dans un domaine davantage abstrait (parfois avec des notices daccs difficile pour ne pas dire jargonnantes), reparcourt les fondamentaux (anachronismes, priode et priodisation, objectivit, temps, vrit) et fait apparatre des proccupations rcentes (mmoire collective, opinion publique).

Un livre conseiller absolument tous les tudiants en histoire, mais au-del tout public curieux des lectures (et relectures) rcentes de lHistoire et du pass, curieux de comprendre comment scrit - et sest crite lHistoire : quels sont les sujets qui ont intress les historiens et pourquoi; comment des regards ont chang, quels chantiers neufs ont t ouverts, et plus particulirement celui, fondamental, de lhistoriographie. Un instrument de travail dautant plus utile que chaque notice est suivie de corrlats et dune bibliographie; en fin de volume: un index.

Un tat des lieux dune discipline qui vient de beaucoup voluer, en particulier dans les doutes et les questions sur elle-mme, sur ses usages, alors que le grand public se pose dautres questions autour des retours en force des mmoires et du rle social de lhistorien (auquel Olivier Lvy-Dumoulin consacre une rubrique). Les historiens sinquitent aussi - mais l, la proccupation nest pas neuve! - de la concurrence de ce que les auteurs nomment la consommation, les usages populaires de lhistoire dans une socit qui aime visiter des sites reconstitus et autres jeux: lhistoire comme si vous y tiez! Entre commmorations et mise en valeur du patrimoine...

La lecture de ces deux volumes denses conduit donc dfendre une nouvelle fois le rle et la place de lhistoire et de lhistorien dans la socit lheure o lenseignement de lhistoire disparat des terminales scientifiques

Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 22/12/2010 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)