L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Historiographie  

Mes histoires parallèles - Entretiens avec Isabelle Veyrat-Masson
de Marc Ferro et Isabelle Veyrat-Masson
Carnets Nord 2011 /  20 €- 131  ffr. / 377 pages
ISBN : 978-2-355-36046-6
FORMAT : 14cm x 20,8cm

''L'histoire est une écriture''

Lhistoire est une criture. Cet aphorisme de lhistorien Marc Ferro dont la rputation excde les frontires hexagonales rsume parfaitement louvrage quil vient de raliser avec Isabelle Veyrat-Masson et qui a t publi par les ditions Carnets Nord. Comme lexplique demble Isabelle Veyrat-Masson qui fut lune de ses lves et qui le tutoie du dbut la fin, ce livre prsentant la vie de lhistorien nest pas une biographie ni mme un livre de Mmoires. Il se situe au croisement de ces genres.

Il sagit en fait dun livre dentretiens avec un tmoin de ce XXe sicle qui nen finit pas de subir les consquences de la Grande Guerre. N le 24 dcembre 1924 Paris, Marc Ferro a subi trs tt les affres de lantismitisme. Il a dautre part perdu son pre lge de six ans. Du ct paternel, sa famille provient de Corfou. Ce sont des Italiens de Corfou qui prfraient se dire grecs, alors que la famille de sa grand-mre venait dUkraine. Le jeune Ferro suit une scolarit normale. Puis, aprs les classes prparatoires, Marc Ferro prpare le certificat d'histoire-gographie la facult de Grenoble.

Le choix dtudier lhistoire lui a trs bien russi puisquil est aujourdhui directeur dtudes lEcole des Hautes tudes en Sciences Sociales. En 1995, Jacques Le Goff disait de M. Ferro quil est toujours jeune, frais, vif, intelligent, ouvert, profond, toujours historien, inform, authentique et de classe! Marc Ferro se qualifie comme un observateur et demeure conscient de ses limites. Au dtour dune page, il rappelle une anecdote amusante que lui a nagure narre sa mre, modliste chez un prestigieux couturier. Un jour, elle dut soccuper de lpouse dun Prsident de la IIIe Rpublique, Madame Lebrun, qui tait forte et hsitait entre deux robes. La mre de Marc Ferro lui conseilla dopter pour la robe qui lui allait, et non pas pour celle qui lui plaisait. Cette ide, raconte lhistorien, le suivra et le guidera dans la dtermination de ses objets dtude.

Plus loin, Marc Ferro explique quil est entr dans un rseau de Rsistance pendant la Deuxime Guerre mondiale. Ilavoue cet gard que le fait de savoir si le rseau tait communiste ou bien gaulliste ne lui importait pas lpoque. Ctait une pure question dopportunit. Le seul objectif de cet engagement tait de chasser les Allemands hors de France. Pour ce qui est des miliciens, selon lui, il y avait des degrs de rpugnance. Ensuite, M. Ferro voque sa participation au maquis dans le Vercors, o les civils ctoyaient les militaires. A propos de la guerre dAlgrie, il admet se sentir meurtri. Il penchait en effet pour une co-souverainet et il regrette lchec de la SFIO.

Avec franchise, Marc Ferro indique quil a chou lagrgation cinq ou six fois. Il revient galement sur ses recherches sur lURSS, dont certaines nont atteint le grand public quau cours des annes 2000. Edwy Plenel avait en effet fait publier certains de ses articles dans Le Monde. Sa rencontre avec le fondateur des Annales Fernand Braudel fut capitale. Pour Marc Ferro, lesprit des Annales, cest une histoire conomique et sociale ainsi que paralllement le refus dune histoire exclusivement oriente vers lvnementiel. Marc Ferro a par ailleurs fait uvre novatrice puisquil a cr la discipline Cinma et Histoire, et anim une mission tlvise, Histoire parallle. Son pass dditeur est lui aussi abord dans ce livre dentretien.

Ce sont ces milles vies que lhistorien raconte dans cet ouvrage. Passionn par les deux guerres mondiales, Marc Ferro conclut en avanant que lhistoire sert surtout prvenir le retour des catastrophes, catastrophes dont il a t le tmoin durant le XXe sicle.

Jean-Paul Fourmont
( Mis en ligne le 17/05/2011 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)