L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Historiographie  

Ecrire le passé - La fabrique de la préhistoire et de l'histoire à travers les siècles
de Sophie A de Beaune et Collectif
CNRS éditions - Histoire 2010 /  29,40 €- 192.57  ffr. / 425 pages
ISBN : 978-2-271-07012-8
FORMAT : 15 x 23 cm

L'auteur du compte rendu : Grgory Prmon est agrg d'histoire-gographie.



Ce que l'écriture du passé dit du présent

Le pass de lhistorien se construit dans le prsent: la premire phrase de louvrage dirig par Sophie A de Beaune rsume lobjet dune publication qui fait suite la tenue dun colloque lUniversit Jean Moulin Lyon 3 en mai 2008. Le projet est ambitieux, il sagit de dconstruire le discours historique pour mettre jour les prsupposs de son criture, de la prhistoire aujourdhui, et ainsi rpondre la question qui sous-tend lensemble des communications de louvrage: comment lhistoire est-elle fabrique?

Elle sinscrit dabord dans un contexte politique qui nhsite pas maquiller les faits historiques pour rendre plus lgitimes les causes quelle dfend. Au XIIe sicle, Metz, les monuments romains de la ville sont mis en avant par Sigebert de Gembloux pour faire de la cit lgale des grandes cits romaines. Une inscription romaine est alors invente pour porter un tel discours. Il faudra attendre le XVIe sicle pour quun discours plus attentif la ralit merge. De mme, de 1940 1944, les historiens de lart et archologues nazis nhsitent pas rcrire le pass de la Moselle, qui justifierait pleinement lannexion de cette partie de la France par lAllemagne.

Parfois, la rcriture cherche expurger une histoire nationale de ses excs. Marion Liboutet montre ainsi quen Afrique dus Sud, depuis 1994, date des premires lections dmocratiques, les historiens ont rejet le dogme de lapartheid sous le joug duquel scrivait lhistoire jusqualors. La nouvelle histoire sinscrit dans lAfrican Renaissance, dfinie par le prsident Thabo Mbeki, accordant une large place aux phnomnes mmoriels. Le risque nest-il pas alors de voir surgir une histoire purement identitaire?

Le contexte politique nest pas le seul cadre qui dtermine lcriture de lhistoire. En Grce, Georgia Kourtessi Philippakis montre dans un article au titre vocateur (A lombre du Parthnon. Les recherches sur le Palolithique en Grce) comment, dans ce pays, larchologie du palolithique est encore aujourdhui une activit occasionnelle. Dbute durant lentre-deux-guerres et se poursuivant essentiellement durant la priode qui stend des annes 1960 aux annes 1980, elle nest jamais parvenue se hisser au niveau qui pourrait tre le sien dans un pays o la priode antique monopolise lessentiel du travail des historiens.

Lcriture de lhistoire est, enfin, trs fortement dpendante de la formation initiale, trs littraire, des historiens. Cest vraisemblablement pour cette raison que lhistoire des techniques reste le parent pauvre de lcriture historique. Les archologues sont encore aujourdhui les seuls parmi les historiens porter leurs regards sur les techniques et leurs histoires. Un regard crois plus frquent entre sciences historiques et sciences dures seraient pourtant surement des plus fconds.

Ce panorama rapide ne rend pas compte de la richesse de louvrage dirige par Sophie A. de Beaune. Lensemble des communications montre avec finesse et prcision les liens troits qui unissent lcriture de lhistoire et le prsent de cette criture. Les conditions historiques, les volonts identitaires, le contexte historiographique ou plus simplement la sensibilit ou la formation des historiens jouent un rle central dans une histoire en perptuelle criture. Le choix trs vaste des priodes, de la prhistoire aux poques plus contemporaine, ainsi que des exemples choisis judicieusement sur des territoires allant de la Russie lAfrique, illustrent luniversalit dun axiome dont la connaissance est aujourdhui une condition ncessaire une bonne criture de lhistoire.

Grégory Prémon
( Mis en ligne le 30/10/2012 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)