L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Témoignages et Sources Historiques  

Le passager du siècle
de François Fejtö et Maurizo Serra
Hachette 1999 /  22.9 €- 150  ffr. / 373 pages
ISBN : 2-01-235383-5

Staline, François-Joseph et quelques autres

Ni mmoires, ni bilan historique, ce livre chappe au genre un peu triqu des entretiens grce la qualit du dialogue qui s'instaure entre les deux auteurs. Le journaliste et historien Franois Fejt y voque les tapes de sa vie en mme temps que les vnements de l'histoire europenne dont il fut l'analyste ou le tmoin. Loin d'tre un interlocuteur passif, Maurizio Serra apporte, en contrepoint aux propos de M. Fejt, son exprience de diplomate et sa connaissance de l'Italie fasciste et de la France de Vichy.

Le parcours commence peu avant 1914. N hongrois, d'une famille juive convertie au catholicisme, M. Fejt nous offre le point de vue des vaincus sur le premier conflit mondial. Fils du vieil Empire habsbourgeois, il en a toujours chri le souvenir, jusqu' lui consacrer en 1988 son Requiem pour un empire dfunt. Dans cet ouvrage controvers, il dfendait la thse de la viabilit de la monarchie austro-hongroise. Pour lui, l'Autriche-Hongrie ne s'est pas dissoute d'elle-mme, elle a t dtruite par l'intransigeance des Allis vainqueurs.

Ce livre n'occupe cependant qu'une place annexe dans l'oeuvre de Franois Fejt. Auteur d'une Histoire des dmocraties populaires, M. Fejt aura consacr l'essentiel de sa carrire journalistique et littraire l'tude des rgimes communistes est-europens, dont il aura eu la chance d'observer la naissance, les progrs, le dclin et la chute. Auteur du parallle entre marxisme et orthodoxie, il a montr combien l'organisation de l'Internationale communiste l'apparentait une glise universelle. S'inscrivant en faux contre la thorie marxiste, Fejt met aussi en vidence le rle capital d'individus exceptionnels - un Lnine, un Staline - dans les volutions historiques.

L'vocation des annes trente et de la seconde guerre mondiale conduit Franois Fejt et Maurizio Serra rflchir la question si brlante des parents et des dissemblances entre fascisme et communisme. M. Serra rappelle notamment la dimension rvolutionnaire du fascisme italien, que ne partagent pas ses ples copies centre-europennes. En des temps o la fin de l'Union sovitique semble avoir rejet l're communiste dans une lointaine Antiquit, il est bon de rappeler ce que fut cette chape de plomb jete sur la moiti de l'Europe, ainsi que les errements d'une si grande partie de l'intelligentsia franaise. Il n'est pas de meilleur moyen pour combattre la propension franaise l'amnsie des pisodes gnants ou dsagrables.

Pour le lecteur franais, ces rflexions ont d'autant plus d'intrt qu'elles procdent d'un Italien et d'un Franais n Hongrois. Leur regard sur la France et sur son histoire, plein de sympathie, n'en est pas moins marqu d'une distance dont nous ne sommes pas coutumiers. On en saura d'autant plus gr M. Fejt du bel hommage qu'au dtour d'une phrase il rend sa seconde patrie : "La France est un pays o l'enracinement ne pose gure de problmes, quand on y a des enfants, des petits-enfants, une maison, un jardin. Un jour, on s'aperoit qu'on a rv en franais".

On ne peut refermer l'ouvrage de M. Fejt sans penser au roman de Joseph Roth, La Marche de Radetzky. Le personnage principal, le baron von Trotta, est gouverneur d'une petite ville de l'Empire des Habsbourg. Fidle serviteur de la dynastie, il prend tant coeur de reprsenter la Monarchie et d'en incarner les vertus qu'il en vient devenir une copie presque exacte de Franois-Joseph. Quand le vieil empereur s'teint, le gouverneur suit ses funrailles et meurt peu aprs. Dans le roman de Roth, la famille des Trotta ne peut survivre l'empire qui l'a leve : caractre tourment, le fils du gouverneur succombe sur le front italien. Nostalgique des charmes de l'ancienne Autriche-Hongrie, M. Fejt est un autre Trotta, qui aurait surmont, la diffrence des hros du roman, le regret du pays perdu. N dans l'Europe des rois, il a travers l'Europe des nations et les orages du sicle, pour voir, au terme du voyage, la naissance d'une Europe nouvelle.

Thierry Sarmant
( Mis en ligne le 10/08/2001 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)