L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Témoignages et Sources Historiques  

Correspondance générale - Volume 5 - Boulogne, Trafalgar, Austerlitz, 1805
de Napoléon Bonaparte et Collectif
Fayard Fondation Napoléon 2008 /  52 €- 340.6  ffr. / 1128 pages
ISBN : 978-2-213-63721-1
FORMAT : 16cm x 24cm

Prface de Martine de Boisdeffre.

L'auteur du compte rendu : Archiviste-palographe, docteur de l'universit de Paris I-Sorbonne, conservateur en chef du patrimoine, Thierry Sarmant est adjoint au directeur du dpartement des monnaies, mdailles et antiques de la Bibliothque nationale de France. Il a publi Les Demeures du Soleil, Louis XIV, Louvois et la surintendance des Btiments du roi (2003), Vauban: l'intelligence du territoire (2006, en collaboration), Les Ministres de la Guerre, 1570-1792 : histoire et dictionnaire biographique (2007, dir.).


Le vrai portrait de Napoléon

La publication de la Correspondance gnrale de Napolon, commence en 2004, se poursuit au rythme rapide dun volume par an. Ce tome V comprend les lettres crites ou dictes par lempereur pendant lanne 1805 : 1764 missives, dont plus du tiers sont indites !

Cette source exceptionnelle apporte nombre de prcisions sur les grands vnements de 1805 : camp de Boulogne, cration du royaume dItalie, bataille de Trafalgar, lutte victorieuse contre la troisime coalition, qui se conclut par la bataille dAusterlitz, le 2 dcembre 1805, un an exactement aprs le sacre de Napolon Notre-Dame.

Mais, au-del dune histoire politique et militaire dont le droulement est bien connu, cette correspondance offre surtout un extraordinaire portrait sur le vif de son auteur. Napolon crit son pouse, aux membres de sa famille, ses ministres et ses gnraux. Dune lettre la suivante, on passe sans transition de la grande stratgie europenne la police des thtres ou aux odeurs de peinture dans les palais impriaux, de l'infiniment grand linfiniment petit. Boulimique dinformation, lempereur a la passion du dtail : en cela, il nest pas diffrent de son grand prdcesseur Louis XIV, ou dautres dirigeants de la France et du monde.

La vraie singularit de Napolon est dans son style volontiers cinglant, voire brutal. A Fouch : Pas damphigouri () votre ministre nest point organis ; les principaux de vos bureaux nont aucune rgle (1er mars). A Moncey : Les soldats ne doivent jamais tre tmoins de la discussion des chefs (31 mars). A Cretet : Votre ingnieur de Troyes est un homme mdiocre ; celui de Mcon est encore plus mauvais ; il ne sait rien du tout (10 avril). A Cambacrs : Le Pimont est organis dune manire absurde (21 mai). Au prince Eugne : Parlez le moins possible ; vous ntes pas assez instruit et votre ducation na pas t assez soigne pour que vous puissiez vous livrer des discussions dabandon (7 juin). A Joseph : La paix est un mot vide de sens ; cest une paix glorieuse quil nous faut (13 dcembre).

Quel dommage quun si grand homme soit si mal lev, dira bientt de son matre le prince de Talleyrand. En 1805, Napolon a dj tout du mgalomane que lon aime dnoncer quand on parle des dernires annes de lEmpire, mais cest un mgalomane dot des moyens intellectuels de sa folie des grandeurs.

Ajoutons qu ldition de la correspondance, les directeurs de la publication ont annex de riches tudes qui viennent lclairer : sur la politique italienne de Napolon en 1805 (Alain Pillepich), sur les archives du Cabinet de Napolon et de la secrtairerie dtat (Jean-Baptiste Auzel), sur le baron de Mneval (Marc Allgret), sur le camp de Boulogne (Fernand Beaucour), sur la Grande Arme de 1805 (Gabriel Madec), sur la stratgie maritime de Napolon en 1805 (Rmi Monaque). Des tables des poids et mesures, des cartes, une chronologie et des index viennent faciliter la consultation des lettres de lempereur.

Pour comprendre Napolon, rien ne vaut la lecture de cette correspondance gnrale, qui doit trouver sa place, au-del des milieux universitaires ou rudits, dans la bibliothque de tout amateur de lhistoire de France.

Thierry Sarmant
( Mis en ligne le 02/12/2008 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)