L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Témoignages et Sources Historiques  

De Gaulle, les services secrets et l'Algérie
de Constantin Melnik , Olivier Forcade et Sébastien Laurent
Nouveau monde 2010 /  22 €- 144.1  ffr. / 463 pages
ISBN : 978-2-84736-499-6
FORMAT : 14cm x 22,5cm

L'auteur du compte rendu : Alexis Fourmont a tudi les sciences politiques des deux cts du Rhin.

Raison et violence d'Etat

Dans l'ouvrage De Gaulle, les services secrets et l'Algrie, Constantin Melnik revient sur son pass. Pour ce faire, il se penche sur l'action des services secrets franais pendant la guerre d'Algrie et, plus prcisment, partir de l'arrive de De Gaulle au pouvoir en 1958. C. Melnik fait plus que retracer l'histoire des services secrets, il tmoigne.

En effet, l'auteur a vcu de prs les vnements lis la guerre d'Algrie, puisqu'il fut conseiller pour les affaires de renseignement auprs de Michel Debr, le premier chef de gouvernement de la Ve Rpublique naissante. Le livre comporte trois grandes parties. Il dbute par une contribution de l'historien Olivier Forcade, dans laquelle l'universitaire traite l'utilisation que M. Debr a faite des services de renseignement, ceux-ci poursuivant manifestement des fins politiques (p.7).

Viennent ensuite les Mille jours Matignon, Raisons d'tat sous de Gaulle Guerre d'Algrie (1959-1962), un rcit que Constantin Melnik avait dj publi en 1988. Au fil des pages, l'auteur dpeint la situation presque romanesque du pouvoir au plus fort de la guerre d'Algrie. Un soir de putsch, hagard, le Premier ministre intervient la tlvision pour essayer de lancer pied, cheval et en voiture les foules parisiennes contre des parachutistes qui ne se manifesteront jamais.

Le conseiller comprend alors que M. Debr, certes juriste minent, n'tait pas fait pour des situations de crise ou de conflit. Pourtant, continue C. Melnik, du retour au pouvoir du gnral de Gaulle en mai 1958 jusqu'au cessez-le-feu en Algrie en mars 1962, la guerre contre le FLN a t livre et gagne sur le terrain ; malgr barricades, putsch, manifestations de rue, attentats et tueries, l'ordre, face au FLN et l'OAS, a toujours t maintenu ou rtabli. Ce rcit entend dnouer les fils de cette contradiction et apporter une explication fonde sur l'action d'une espce de chef d'orchestre clandestin, charg, dans l'ombre et sans que l'opinion publique le sache, de la conduite de la guerre, du maintien de l'ordre, du commandement des polices et des services spciaux (p.39).

L'ouvrage se clt par un intressant entretien de C. Melnik avec l'historien Sbastien Laurent, au cours duquel on dcouvre le rle de diplomatie parallle que jouait le SDECE (p.346) et les coulisses du pouvoir en pleine guerre d'Algrie. Au fil des questions, on apprend notamment que l'arrive d'Edmond Michelet la chancellerie amora un retour la lgalit et l'tat de droit (p.369) et que des ngociations secrtes furent menes avec le FLN (p.388). Avec le recul, l'ancien conseiller s'meut de la violence d'tat gaullienne (p.354), qu'il juge finalement effrayante (p.360).

Alexis Fourmont
( Mis en ligne le 22/12/2010 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)