L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Témoignages et Sources Historiques  

Ceux de 14
de Maurice Genevoix
Flammarion 2013 /  25 €- 163.75  ffr. / 953 pages
ISBN : 978-2-08-130985-2
FORMAT : 14,0 cm × 19,8 cm

Michel Bernard (Prfacier)

L'auteur du compte rendu : Gilles Ferragu est matre de confrences en histoire contemporaine luniversit Paris X Nanterre et lIEP de Paris.


Neuf mois de guerre

Un coup de tonnerre, cest ainsi que Maurice Genevoix, comme dautres, peroit, le 1er aot 1914, la mobilisation gnrale. Le jeune homme, tudiant brillant, spcialiste de Maupassant, quitte un avenir universitaire bien trac pour la guerre, une guerre que tout le monde espre courte. Il y dcouvre un nouveau monde, avec ses piges, ses dangers, ses rituels, son langage, un univers bien loign de son quotidien un univers dont il faut pourtant vite assimiler les codes. Devenu Mon lieutant, Genevoix observe, analyse, se laisse gagner par cette guerre qui dsormais le hantera, ainsi que le reste de sa gnration.

Dans un style sobre, raliste, parfois teint dun discret humour (le bombardement conjoint de la mairie et de lglise dun village entrane ce simple mot: union sacre!), il dcrit sans artifices la ralit du front dans lun des moments les plus prilleux, les discussions, lattente, le combat, le casernement, la cohabitation sous le feu, cette guerre qui peu peu colle aux individus sans leur laisser un temps de rpit. Les romans qui composent Ceux de 14 ne sont toutefois pas les aventures du lieutenant Genevoix: il sagit dune tranche de vie, celle du 106e RI dont Genevoix se fait, en quelque sorte, la mmoire.

Lanne 14 2014 se prcise, un centenaire approche, celui dune guerre prouvante, traumatisante pour les socits comme pour les individus, une guerre totale qui inaugure le XXe sicle, sicle de fer. Dans le flot des tudes, confrences, colloques, crmonies et commmorations, il est sans doute bon de revenir la base, cest--dire aux tmoins, engloutis dans le maelstrm de la guerre. Maurice Genevoix nest certes pas un anonyme: lauteur, dcd en 1980, prix Goncourt et acadmicien, est lune des grandes et belles plumes franaises, une uvre immense et clbre, peut-tre mme bientt panthonise Mais en 1914, il nest encore, 24 ans, que le simple lieutenant Genevoix du 106e rgiment dinfanterie, un tout jeune officier, lettr et gar dans la guerre, bientt bless aprs neuf mois de front, aprs avoir dfendu la Marne et bataill aux Eparges. Et le lieutenant Genevoix dcide de raconter sa guerre, de tmoigner: cela donne un ensemble douvrages publis, retouchs, censurs, rdits depuis Sous Verdun (1916) jusqu Les Eparges (1923) en passant par Nuits de guerre (1917), Au seuil des guitounes (1918) et La Boue (1921). Une fivre scripturale pour faire partager lindicible: une gageure alors? Car comme Genevoix lui-mme le disait: Cette sorte dexprience nest pas transmissible.

Et pourtant, Genevoix demeure lune des grandes voix de ce conflit, lauteur dune oeuvre majeure, salue ds laprs guerre par quelques grands tmoins, commencer par Jean Norton-Cru, ce vtran franco-amricain, professeur de littrature qui srigea, au lendemain du conflit, comme le censeur inflexible des rcits de guerres truqus et qui considrait ces romans comme larchtype du rcit vriste de la Grande Guerre. Si le cas Norton-Cru fait encore dbat dans lhistoriographie, la qualit des romans de Genevoix, elle, est unanimement admise et cette dition complte, runie sous le titre Ceux de 14, donne au lecteur du XXIe sicle un point de vue inoubliable sur le front.

Cette rdition est ouverte par une belle prface de Michel Bernard, prface indispensable pour clairer le texte et ses rcritures, car Genevoix, dans la rdition de son ouvrage en 1949, rajoute des scnes quil avait nagure censures, commencer par un pisode o il tue, dans le dos, des soldats allemands. Une prcision qui nest pas anodine et qui souligne, autant que le travail de lcrivain, celui du deuil, de la mmoire et du traumatisme, longtemps aprs les faits. Complt par un trs riche cahier ralis par Florent Deludet, et consacr au 106e rgiment dinfanterie, louvrage dpasse la simple rdition. En effet, Florent Deludet publie nombre de documents sur ce contexte qui inspire luvre: les divers protagonistes, soldats et officiers, et quelques pisodes clairs. Ce riche cahier restitue le milieu dans lequel volue Genevoix. Une annexe intressante et qui donne de la chair cette lecture.

Au final, une rdition en avance sur son temps (le centenaire de luvre ne dbute quen 2016: 2013 serait plutt lanne Proust), augmente, ncessaire, en pralable aux quatre annes de commmorations diverses qui sannoncent: un premier aperu littraire de ce qui fut la grande Guerre des Franais, et une grande plume, poignante dans sa simplicit, redcouvrir.

Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 22/10/2013 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)