L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Témoignages et Sources Historiques  

Heinrich Himmler d’après sa correspondance avec sa femme - 1927-1945
de Katrin Himmler et Michael Wildt
Plon 2014 /  22 €- 144.1  ffr. / 365 pages
ISBN : 978-2-259-21472-8
FORMAT : 15,5 cm × 24,0 cm

L'auteur du compte rendu: Monika Boekholt est psychologue, psychothrapeute, elle a t Professeur en Psychologie clinique et psychopathologique l'universit Paris 13 ; ses principaux thmes de recherche ont t regroups sous le titre ''Normalits et pathologies''

Un air de famille

Pourquoi maintenant? Katrin Himmler, politologue et crivain, explique dans un entretien accord au Monde des Livres (14 fvrier 2014) les cheminements successifs de cette correspondance indite, drobe, vendue puis ressurgie, susceptible dapporter un clairage neuf sur la personnalit dun des deux principaux responsables de la destruction des Juifs dEurope: son grand-oncle Heinrich Himmler, peru dans sa famille comme un brave homme (Katrin Himmler, Die Brder Himmler. Eine deutsche Familiengeschichte, 2005, traduit Les Frres Himmler, 2012). Ces documents (plus de sept cent pices) appartiennent Vanessa Lapa, cinaste isralienne et descendante de rescaps de la Shoah, au moment o est projet son film, Der Anstndige (''Un homme correct''), la Berlinale de 2014. Il sagit pour lessentiel de photographies, agendas, notes personnelles et de la correspondance prive dH. Himmler avec sa femme Marga (Margarete Siegroth, ne Boden, 1893-1967) et sa fille Gudrun (ne en 1929). Garant scientifique de leur authenticit, Michael Wildt est Professeur luniversit Umboldt de Berlin, spcialiste en Histoire du vingtime sicle, en particulier du national-socialisme et de lantismitisme.

Claire, bien mene, cette co-rdaction rsulte dune patiente reconstitution du puzzle de ces documents intimes ressuscits, confronts aux sources antrieures, et comments lintention dun large public en regard du droulement de lHistoire collective. Ni vritable scoop au plan historique, ni redondant par rapport aux excellentes biographies dment cites celles de Peter Longerich et de Klaus Mues-Baron en particulier, auxquelles sont apportes dutiles retouches, son principal intrt rside dans loriginalit et la prcision de sa centration sur les interrelations au sein du couple et de sa famille. En effet, si les informations concordent, relatives la carrire officielle dHeinrich Himmler, depuis sa spectaculaire ascension vers les plus hautes sphres du pouvoir policier et militaire, jusqu sa courte priode de dcadence, sa personnalit reste en revanche dautant plus nigmatique que par son suicide il sest soustrait au jugement des hommes. Falot pour les uns, ingnieur ou ingnieux pour dautres, grand criminel aux yeux de tous, ou presque, quel est donc son vrai visage? Louvrage de Michael Wildt et de Katrin Himmler en rvle des aspects inattendus. Lautre surprise, et pas des moindres, provient de lclairage de la personnalit de Margarete dont limplication savre ici bien plus active quelle ne la laiss entendre. Troisime point fort: en exposant ses sources directes, en version originale et traduite, cette publication offre un accs, non seulement au contenu des documents mais leur forme verbale, une comparaison difiante quun lecteur attentif ne manquera pas deffectuer. Celui-ci regrettera toutefois labsence de revue critique de la littrature spcifique, le bref pilogue tenant lieu de conclusion et la prsentation peu lisible de la vaste bibliographie rcapitulative.

Concernant Heinrich Himmler, lessentiel revient dire que loin de ressembler au strotype de LHomme criminel dcrit par Lombroso appliqu par le systme hitlrien pour identifier les Juifs au facis, ou celui du vampire-sachant-cacher-ses-crocs, lexpert incontest de la Solution Finale na pas plus en priv quen public le profil de son emploi : un visage aussi rond que ses lunettes, le sourire dbonnaire sur les bonnes photos de famille, des propos crits extrmement voire caricaturalementgentils loccurrence du terme mrite examen susceptibles de mettre en doute la vracit des faits historiques. Car telle serait la tentation laquelle pourrait cder le lecteur naf ou complaisant en dcouvrant le style puril de la correspondance de ce grand criminel, en culotte bavaroise qui, auprs de sa bonne femme, se veut avant tout soumis, docile et aimable. Avec une constance remarquable au fil de ses changes pistolaires avec Marga, H. Himmler se montre le plus gentil des petits maris et vis--vis de Pppi, (Poupette), leur adore et hlas unique enfant, le plus attentionn des pres. Grand dehors, petit dedans, cette contradiction avait dj t pointe par Anna Maria Sigmund qui, rapportant les amabilits dHenriette von Schirach, proche du couple Himmler, qualifiait de Pantoffel (pantoufle) le pauvre Heinrich, men par le bout du nez par sa svre pouse. Cest aussi le mme dirigeant, qui alors ministre de lIntrieur, expose Poznan (le 4 octobre 1943) auprs des officiers SS son projet dextermination systmatique des Juifs, et quelques jours aprs, (le 28 octobre) crit de gentilles et affectueuses lettres signes ton Heini, Ton Petit Papa, sa si gentille petite bonne chre Mamette (terme correspondant son dsormais statut de mre) en lui joignant une brochure propos de la lutte contre les moustiques et les mouches.

Pour qui voudrait le surprendre en flagrant dlit de privauts sadiques, lattente risque dtre due: lorsque le petit mari fait le mchant, il se contente de menacer sa femme de lui tirer ses petites oreilles. Tout au plus dclera-t-on travers les expressions bonne (sens littral) femme, mon enfant, petit garnement (sa femme, et/ou sa fille) Poupette, ou petite oie (sa fille) terme auquel il est habituel dassocier le qualificatif sotte (dumme Gans) les marques dune tendre misogynie ordinaire, bien porte en milieu bourgeois de lpoque, et celles dune discrte confusion des sexes et des gnrations. Ce quoi la chre petite sotte, mchante petite femme rpond en miroir son cher lansquenet et bon petit chri peu prs dans les mmes termes. Sots, ils ne le sont pourtant ni lun ni lautre, si lon en crot leur ge et leur cursus respectif, pas plus que ne leur sied ce rle de jouvenceaux nafs et indiffrencis dans lequel ils se complaisent au nom dun idal commun de puret,bti sur leurs convictions haineuses envers les Juifs, les trangers, les communistes, les francs-maons, les homosexuels et quelques autres. De la puret la purification, il ny aura quun pas, somme toute logique et logistique.

Rappelons en bref quHeinrich Himmler est diplm dagronomie, charg aux cts dA. Hitler de la propagande au sein du SNDAP lorsqu 28 ans il pouse Margarete, 35 ans, femme divorce, infirmire en chef et en partie propritaire dune clinique, qui ne tardera pas adhrer aussi au parti nazi. Ensemble, ils laboreront un projet dexploitation agricole (volailles, porcs, culture marachre) que de fait Marga conduira seule, compte tenu des responsabilits toujours plus lourdes de son poux. Malgr ses charges et bientt sa liaison avec sa secrtaire Hedwig Potthast, ge, elle, de 12 ans de moins, H. Himmler entretiendra une correspondance ininterrompue (ce que dmontrent ces documents) avec sa femme et sa fille et leur tlphonera chaque jour.

Si toutes ses lettres elles sont nombreuses tmoignent dun intrt et dune affection fidle envers les siens, le lecteur reste stupfait, dune part devant lextrme mdiocrit, sinon dbilit, affective et intellectuelle du style (quaccentue la traduction), en contradiction avec le niveau socioculturel de leur auteur, dautre part devant la factualit du contenu. Seule la dimension anecdotique merge, relative aux choses immdiates de la vie quotidienne, assorties dune plthore daffects, aussi plaqus quemphatiques et inadquats. De sa vie en dplacements de plus en plus frquents (Petit Papa-voyage, Reisebro, ironise Marga) sont rapportes dinsignifiants dtails rehausss de superlatifs, des horaires de train, de toilette, de repas, de lever ou de coucher - jai magnifiquement ou suivant les variantes superbement dormi -, des changes de cadeaux, notamment alimentaires, et autres confidences plus surprenantes: ctait gentil de discuter avec le Fhrer (), jai envoy le linge sale (), est-ce que tu prends tes petits cachets (), je suis tellement heureux que ton estomac et tes selles aillent de nouveau mieux (), je pars Auschwitz. Baisers. Ton Heini tandis que la bonne Marga confie au mchant mari (mchant de sabsenter si souvent) ses propres soucis de sant et de domesticit et sa charmante journe passe avec sa fille Dachau. Tout est mis sur le mme plan. Par Heil Hitler! Avec amour. Votre petit papase termine la dernire lettre du bientt ex tout-puissant chef SS, adresse le 17 avril 1945 Marga et Gudrun, travers laquelle sont juxtaposs la soumission inconditionnelle Hitler et lamour de sa famille. Il ny a pas plus de lien entre laffection soumise et infantile que porte le petit papa sa petite bonne femme et son sminal patriotisme auprs dHedwig Potthast dont sont ns deux enfants; les mmes formules strotypes- j'embrasse ta chre bouche et tes mains bonnes et tendres - pourront servir aussi bien lune et lautre de ses deux bien-aimes.

Dficience daffectivit, se demande Elisabeth de Fontenay (Le Monde des livres du 14 fvrier)? En effet, sous langle psychopathologique privilgi dans cette chronique, on ne peut que souscrire cette hypothse; car rgulirement, travers ses modalits dexpression crite, le petit papa se trompe daffects, les amplifie l o ils nont pas lieu dtre et en ignore lusage minimal dans des situations o ceux-ci sont habituellement requis; plus quune dficience, il y a chez lui une vritable inadquation entre les affects et les reprsentations et surtout une dficience dintriorit par laquelle il confond lessentiel et laccessoire, les Juifs, les mouches et les moustiques, les vnements externes et la ralit interne rduite au rang de dsordres corporels. aucun moment il nutilise une tournure rflexive de langage ; je pense, je crois, je me demande si significative dun doute ou dun quelconque retour sur soi, aussi bref soit-il: Himmler voulait ce quil faisait, dclare Katrin Himmler. Bon poux, bon pre, bon amant peut-tre, excellent assassin en tout cas, au prix dun hermtique clivage du Moi, ce grand indigent ou au mieux intermittent du Surmoi a accompli correctement chacune de ses tches sous un heaume de conformisme: ordre, obissance, discipline, travail, propret die Anstndigkeit, sans relle perception de Soi ni de lAutre, dont la singularit psychique lui chappe.

Quant Marga, les indices de sa connivence se dcouvrent page aprs page, voire entre les lignes, un peu comme dans un feuilleton policier. Elle comme ses camarades SS, confirme M. Wildt dans son interview accorde Libration du 3 mars 2014 non seulement connaissait mais approuvait la nature des immenses tches de son poux, rendant peu crdible son argumentation avance pour sa dfense: Je ne suis quune femme; je ne comprend pas grand chose de la politique. Ce rle de chtive pcore ne convient ni son apparence, ni ses comptences et moins encore ses engagements. De robuste nature, quelques migraines et soucis obsttricaux prs, elle a t capable, quelques mois de son accouchement, de retourner un champ de cailloux et dabattre arbres et btes. Celle qui ne savait pas jalouse A. Hitler de lui ravir son aim ds les premires heures de son mariage, assiste assidment aux runions du Parti Nuremberg et honore de sa prsence les dirigeants du Reich lors des voyages, des crmonies officielles et sur les lieux dextermination. Ouvertement, elle utilise des prisonniers de Dachau, au mme titre quHeinrich en utilise dautres de son ct, mais se plaint de la qualit du service, il faut lire comment. Celle qui ne comprend pas suit de prs la presse national-socialiste, coute la radio les admirables discours de son grand homme, que par courrier il lui adresse pour recueillir son avis. On apprend aussi que la bonne petite Mamette organise les lections locales, en manie les ficelles lavantage de son candidat de mari et se vante ds 1929 que sa maison soit le point de rencontre de tous les nationaux socialistes de son secteur. Certes, elle ne matrise pas aussi bien lallemand que Goethe mais se dbrouille en anglais et mieux encore en matire de gestion. Elle sait aussi diffrencier ce quil convient dcrire de ce quil vaut mieux dire de vive voix, vraisemblable auto censure prudente au sein de la correspondance du couple, conforme aux prliminaires au discours de Poznan: Je voudrais aussi vous parler trs franchement d'un sujet extrmement important Entre nous, nous allons l'aborder franchement, mais en public, nous ne devrons jamais en parler.

Habile, capable dapprentissages divers, ne reculant pas devant des tches difficiles, ses comptences affectives semblent en revanche nettement dfectueuses. Celle qui aprs son arrestation se dit atteinte dune maladie de cur le prouve mais pas de la faon dont elle tente de le faire croire: aucune trace de compassion ni de moindre sollicitude ne transparat vis--vis de Gerhard von der Ah, accueilli (et non adopt, orphelin de pre mais non de mre, il nest pas adoptable) lge de quatre ans en 1933; il a une nature de criminel, crit Marga de cet enfant quand en 1938, dpasse par ses difficults ducatives, totalement hermtique aux multiples signes de sa souffrance, elle en exige le placement en internat. De nombreux aperus de sa profonde inhumanit se font jour, sous couvert dantismitisme et de xnophobie: cette bande de Juifs, les Polacks, la plupart nont aucune ressemblance avec des tres humains (), () L-bas, il y a du pain sur la planche. Ce peuple polonais ne meurt pas si facilement des maladies contagieuses, ils sont immuniss () (lettres dates de mars 1940). Cest aussi, daprs Katrin Himmler, la plus froide manifestation de contrle absolu, qui frappe la journaliste Ann Stringer charge de lui apprendre la mort de son mari.

Ainsi, au visage des monstres ordinaires, terme sur lequel saccordent Peter Longerich et Michal Wildt propos dHeinrich Himmler, sajoute dsormais celui du monstre Marga, fidle aiguillon idologique du nazisme parmi dautres, sans lesquels lHistoire pourrait avoir suivi un autre cours. Mais aussi puissant soit-il, un monstre ne sengendre jamais seul. De son point de vue de politologue, bien place par rapport lhistoire de sa propre et honorable famille, Katrin Himmler rappelle que contrairement ce qui en a t racont, tous les membres, parents, frres, oncles, tantes et belle-famille, bien que chrtiens et instruits, ont lu et approuv avec enthousiasme les thses de Mein Kampf ds la publication du second volume en 1926, et en ont ensuite firement applaudi les applications concrtes par leur glorieux Heinrich. Son ascension est le produit dun consensus familial et social qui, lgalement, dans les urnes, a install et confort le nazisme au pouvoir. De la descendance directe dHeinrich et Marga est n un troisime monstre: Poupette, prcoce et inbranlable supporter de lidologie et des actes de son pre, encore fidlement engage au moment o ce livre parat auprs de Stille Hilfe fr Kriegsgefangene und Internierte (Aide silencieuse aux prisonniers de guerre et interns), mouvement destin aider les criminels de guerre nazis condamns ou en fuite. En toute lgalit. Lhydre a encore de beaux jours devant elle...

Monika Boekholt
( Mis en ligne le 18/03/2014 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)