L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Témoignages et Sources Historiques  

André Gide - Aline Mayrisch - Correspondance 1903-1946
de André Gide et Aline Mayrisch
Gallimard - Les cahiers de la NRF 2003 /  21 €- 137.55  ffr. / 381 pages
ISBN : 2-07-072946-X
FORMAT : 14x21 cm

Edition tablie et annote par Pierre Masson et Cordel Meder

L'auteur du compte-rendu : chercheur au Centre d'Histoire de l'Europe du Vingtime Sicle (Sciences-Po, Paris), spcialiste de Walter Benjamin, Nathalie Raoux s'intresse plus largement l'histoire des intellectuels franais et allemands au XXe sicle. Elle vient de traduire Allemands en exil. Paris 1933-1941 (Autrement, 2003).


Un homme de lettres et une femme d’idéal

Si le rle des correspondances dans la vie littraire, et son tude, nest plus dmontrer, la correspondance change par Andr Gide et Aline Mayrisch, prsente et annote avec le soin qui caractrise les Cahiers de la Nrf par Pierre Masson et Cordel Merder, ne droge pas la rgle, loin sen faut. Vritable correspondance-rseau, pour reprendre la pertinente formule forge par Michel Trebitsch dans larticle quil consacra aux correspondances dintellectuels (in Nicole Racine et Michel Trebitsch, Sociabilits dintellectuels. Lieux, milieux, rseaux. Cahiers de lIHTP, mars 1992), elle nous fait pntrer, de plain-pied, dans quelques-uns des lieux o se noua, par excellence, le commerce intellectuel de lentre-deux-guerres.

Et tout dabord, bien videmment, dans le cercle de Colpach, dont Aline Mayrisch singnia faire un salon non seulement littraire mais aussi, sous limpulsion de son poux, lindustriel Emile Mayrisch (dont on sait le rle quil joua dans les tentatives de rconciliation franco-allemandes nes Entre Locarno et Vichy), politique. L o intellectuels et hommes politiques franais et allemands se livrrent un brillant chass-crois, Gide rencontra Ernst Robert Curtius et Walter Rathenau, entre autres, et sinstalla mme demeure, le temps de travailler aux Faux-Monnayeurs.

Dun creuset de lEurope des Esprits, lautre Nous voici Pontigny, autre plaque tournante intellectuelle dont Franois Chaubet dans son ouvrage Paul Desjardins et les Dcades de Pontigny (Septentrion, 2000), et plus rcemment Claire Paulhan (De Pontigny Cerisy, un sicle de rencontres intellectuelles, IMEC, 2002), ont remarquablement pris la mesure. Puis, aprs un quasi-silence de prs de dix ans, o la correspondance se fait elliptique, nous retrouvons Aline Mayrisch et Andr Gide, dans le Sud de la France, o tous deux trouvrent refuge au printemps 1940. On ne stonnera gure que, bien vite, se soit reconstitu dans la villa dAline Mayrisch La Messuguire un Colpach miniature, o passent Sartre, Michaux, Malaquais, Martin du Gard mais aussi de vieilles connaissances, Jean Schlumberger, entre autres. Cest une oasis merveilleuse, labri, grce vous, des soucis, des difficults, des tristesses qui dferlent de tout part sur notre pauvre monde confiera Gide qui sy tait rfugi en septembre 1939, avant dlire rsidence, un mois plus tard, Nice puis Vence, quelques encablures de l

Colpach Paris Pontigny - La Messuguire : voil donc un parcours qui suffirait dj dire tout lintrt de cette correspondance si elle ne nous entranait vers une autre dcouverte, plus intime. Celle dune femme didal, que lon ne saurait cantonner au seul rle de passeur, si prcieux fut-il. Celle dune Aline Mayrisch, tourmente, passionne, en qute du sens de la vie, et qui ne put trouver quelque apaisement qu travers lAutre

Nathalie Raoux
( Mis en ligne le 10/10/2003 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)