L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Géopolitique  

Palabre africaine sur le socialisme
de Manga Kuoh
L'Harmattan - Pensée africaine 2009 /  16 €- 104.8  ffr. / 167 pages
ISBN : 978-2-296-08181-9
FORMAT : 13,5cm x 21,5cm

L'auteur du compte rendu : Romancier, essayiste, docteur en sociologie, Frdric Delorca a publi entre autres, aux ditions du Cygne, Transnistrie : Voyage officiel au pays des derniers Soviets (2009).

Africanité et socialisme

Lchec des politiques no-librales en Afrique depuis vingt ans provoque en ce moment certains retours sur les expriences socialistes de ce continent aprs la dcolonisation. Cest cette rflexion que se propose de participer lconomiste et politologue camerounais Manga Kuoh dans un court mais dense ouvrage rdig dans lesprit de la palabre africaine traditionnelle, laquelle vise faire revivre le pass pour clairer lavenir.

Lintrt de louvrage se situe plusieurs niveaux. Le premier est de faire connatre un public europen souvent ignorant de lhistoire africaine les luttes dmancipation populaire qui ont marqu ce continent bien avant la dcolonisation: des rsistances autochtones au Maghreb, en Somalie et au Tanganyika de la fin du XIXe sicle aux grves dures de cheminots ou de mineurs en Guine, en Gold Coast, au Nigria, au Katanga, au Sngal dans lentre-deux guerres. Dans cette chronologie historiographique, lauteur montre pourquoi le combat anti-colonial jusquaux annes 1960 ne pouvait tre majoritairement socialiste, et de quelle manire problmatique les premires expriences socialistes en Tanzanie, en Guine, au Ghana allaient simposer malgr la rigidit de la logique des blocs. Il poursuit avec lvocation de la monte puis de lessoufflement de la seconde vague socialiste en Afrique (avec laide de Cuba dans le cadre du combat contre lapartheid, la faveur de la conversion au marxisme dlites militaires au Bnin, au Congo-Brazzaville et Madagascar, et de laccession lindpendance des colonies portugaises). Les deux derniers tiers du livre se prsentent comme des galeries de portraits utiles la comprhension des pratiques africaines du socialisme: les descriptions de trois expriences non marxistes (Senghor, Nyerere, Bourguiba), trois expriences lies au lninisme (celle des militaires au Bnin et au Congo, celles dNkrumah en Gold Coast, celle de Cabral en Guine Bissau) pour finir par un chapitre important sur Skou Tour.

Un autre intrt est de donner penser sur le foss qui a longtemps spar le socialisme africain du socialisme europen. Au premier congrs de lInternationale socialiste qui examine la question coloniale (celui de Stuttgart en 1907), une faible majorit se dgage (128 voix contre 107) pour proclamer en des termes vagues la volont de sopposer au colonialisme, aucune collaboration concrte ne fut mise en place entre la gauche europenne et les indignes. Selon Kuoh, lopposition au communisme sovitique de Marcus Garvey et Georges Padmore, les pionniers du panafricanisme dans la premire moiti du 20me sicle, qui prnaient une confraternit au sein de la race, narrangea pas les rapports avec les partis communistes europens pour lesquels la solution du problme colonial passait uniquement par une rvolution proltarienne en Europe (en 1937, Thorez exhortait encore les Africains rester unis au peuple de France contre le fascisme). La collaboration entre dune part le PCF, mais aussi des militants de la SFIO, la CFTC et la CGT, et, dautre part, les lites noires (Houphout-Boigny, Skou Tour) nallait fonctionner quaprs la Seconde Guerre mondiale, et encore peu de temps, tandis quune bonne part des tats-majors de la IIe internationale en Angleterre comme en France souhaitaient conserver les empires. Cest la guerre dIndochine qui finit par persuader lURSS (et, par voie de consquence, les PC europens) de considrer, non sans paternalisme cependant, les nationalistes africains comme des progressistes et non plus des petits-bourgeois.

Les qualits de louvrage sautent aux yeux: une trs grande facilit de style, un sens de lquilibre qui ne passe sous silence ni le courage et linventivit qui ont inspir les politiques dcrites, ni les contraintes que le contexte international a fait peser sur ces expriences, ni enfin leurs insuffisances intrinsques (navets, drives dictatoriales, corruption). Elles en font une contribution utile au dbat actuel sur lavenir de lAfrique.

Cependant des lacunes apparaissent aussi. Par sa brivet mme, le livre adopte des formules synthtiques vagues qui peuvent apparatre assez journalistiques. On aurait aim des dtours par des descriptions sociologiques concrtes qui montrent des mcanismes sociaux lorigine des succs et des checs des expriences abordes. On peut aussi stonner de certains silences, par exemple sur le Zimbabwe. En outre, louvrage, qui sappuie beaucoup sur des expriences tatiques, parle peu des mouvements dides, et des courants intellectuels et politiques minoritaires qui, encore aujourdhui, peuvent en Afrique se rclamer du socialisme. Enfin il semble que louvrage se soit arrt en 2000. On aurait pu lgitimement attendre dans un essai comme celui-ci une analyse sur linfluence de phnomnes rcents comme le socialisme du XXIe sicle impuls par le mouvement bolivarien en Amrique latine, lequel ne cache pas sa volont de voir rmerger une nouvelle pousse socialiste sur le continent noir.

Le socialisme dcrit par Manga Kuoh apparat finalement ambigu, plus fond au fond sur lhritage africain que sur une volont sincre daboutir lgalit sociale et lexpulsion des multinationales occidentales du continent noir, ce qui explique quen regard de ces expriences, mme des pays rests entirement pro-occidentaux comme le Nigeria aient pu eux aussi certains moments se prtendre socialistes leur manire. Il souligne ainsi, au fond, la difficult (sur tous les continents et pas seulement en Afrique) de dfinir un socialisme qui, sans emprunter de modles prfabriqus, ne soit pas une vaine et vague rhabilitation de vieilles traditions communautaires locales, aisment rcuprables par des pouvoirs conomiques et politiques plus prdateurs qumancipateurs.

Frédéric Delorca
( Mis en ligne le 30/06/2009 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)