L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Géopolitique  

Transnistrie : voyage au pays des derniers soviets
de Frédéric Delorca
Editions du Cygne 2009 /  15 €- 98.25  ffr. / 108 pages
ISBN : 978-284924130X
FORMAT : 14,0cm x 21,0cm

Frdric Delorca collabore Parutions.com

L'auteur du compte rendu : Ancien lve de l'Ecole Normale Suprieure, Agrg d'histoire, Docteur s lettres, sciences humaines et sociales, Nicolas Plagne est l'auteur d'une thse sur les origines de l'Etat dans la mmoire collective russe. Il enseigne dans un lyce des environs de Rouen.


Un Tintin de gauche outre-Dniestr

En avril 2007, Frdric Delorca reoit un courriel linvitant ainsi que dautres destinataires de ce courrier dun ami, enseignant de lInstitut national des langues et civilisations orientales, spcialiste de la Pologne, visiter la Transnistrie lt suivant lors dun voyage collectif dintellectuels anti-imprialistes. Curieux de nature et amus par la perspective daventures improbables dans lex-Union sovitique, dsireux aussi de sinformer sur place et par lui-mme de ltat des socits est-europennes, notre sociologue-politologue de gauche, quadragnaire militant ses heures, romancier depuis lors, dcide de sembarquer pour une destination qui na rien de ce qui fait un produit-phare de lt auprs du public du tourisme de masse. Voil qui nous vaut un rcit de voyage un peu dpaysant, pleins de remarques intressantes en tous genres et de surcrot bien crit.

La Transnistrie, il nest peut-tre pas inutile de le rappeler, est une rgion coince entre lUkraine ( lEst) et la Moldavie : faisant scession de cette dernire, la Transnistrie est une rpublique autoproclame. tat atypique en ce quil a rtabli (ou gard) ses structures sovitiques (moins le parti unique!) : kolkhozes, soviet suprme et emblmes de lpoque communiste ! Une des raisons de ce voyage est justement de comprendre les raisons de ce phnomne curieux, lge de la mondialisation capitaliste gnralise : la rsurrection dun modle enterr, la formation dun tat aux rfrences dsutes et de surcrot dnonces par mass media et doxa universitaire. Les Transnistriens sont-ils fous ? La presse et les tlvisions prsentent dailleurs ce pays comme une rsurgence inquitante du totalitarisme quon croyait liquid en Europe, voire des heures sombres du stalinisme !

Une autre raison ce voyage est lintrt de Delorca pour le phnomne rgionaliste et les tendances scessionnistes que la mondialisation les gopoliticiens le savent encourage par sa logique triple dinternationalisation conomique et de libre-change, de valorisation diffrencie et hyper-slective des espaces utiles (au dtriment des autres devenant priphries voire marges en dclin ou en dshrence) et de remise en cause des tats et des nations qui font figures dhritages historiques embarrassants et de freins au progrs : ces promesses allchantes de dveloppement autocentr rapide pour qui possde les bonnes cartes dans son jeu sont de vrais pousse-au-scessionnisme pour des rgions qui, oublies auparavant ou obliges une solidarit nationale, ont intrt, au moins pendant un temps, saffranchir des cadres antrieurs. Problmatique contemporaine de grande actualit et porteuse de grandes tensions, voire de chambardements : les Belges en savent quelque chose A la cl, rien moins que la dissolution des tats et la guerre parfois. Les tats qui refusent de se dissoudre opposant alors lhistoire et leur idologie nationale qui sera caricature en nationalisme forcment gnocidaire, cause des purations ethniques, bref lpouvantail bien connu de nos idologues libraux mondialistes !

On aurait pu certes, et ce au nom des valeurs dominantes des droits de lhomme et de la dmocratie justement, se demander si la solidarit entre rgions, tant vante dans le cadre de la construction europenne par exemple, ntait pas mieux assure par le maintien des vieux tats (devenus ou devenant dmocratiques et, soit, plus ou moins fdraux) que par lexplosion des particularismes gostes ; la lecture de ces faits par la majorit des instances de la mondialisation va bizarrement dans lautre sens de faon assez unilatrale... A qui profite le crime ? Comme sil fallait faire disparatre avec les tats-nations, diaboliss, ltat lui-mme, au moins au niveau o il est autre chose quun atome sans capacit daction

Et justement la Transnistrie scessionniste est lexception qui confirme la rgle ou le cas-limite qui prouve la loi : nest-ce pas parce quelle regrette ltat social protecteur et un certain galitarisme sovitique quelle est dnigre dans la presse librale dmocrate, cette rpublique bien inoffensive, qui ose ne pas saligner sur les critres de ce meilleur des mondes des riches et de lindividu alin la marchandise, de la mondialisation heureuse ? (On pourrait relire ici, titre de cadre heuristique, lexcellent Jean-Claude Micha sur le moindre mal comme idologie no-librale de notre temps !).

Ces carnets de voyage sont pourtant moins une dmonstration quune enqute vivante de sociologue empirique et de politologue de terrain, qui dcrit avec prcision et finesse les lieux et les situations et raconte visites et rencontres avec humour et humanit. Le tout agrment de photographies en couleurs. Bon t en Transnistrie !

Nicolas Plagne
( Mis en ligne le 15/07/2009 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)