L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Géopolitique  

La Transition russe, vingt ans après
de Jacques Sapir et Collectif
Editions des syrtes 2012 /  21.29 €- 139.45  ffr. / 232 pages
ISBN : 978-2-84545-171-1
FORMAT : 14,0 cm × 22,6 cm

La nouvelle Russie

La Russie, affirmait nagure Sir Winston Churchill, est un rbus envelopp de mystre au sein d'une nigme. Manifestement, vingt ans aprs leffondrement de lUnion sovitique, laphorisme du clbre Premier ministre britannique conserve toute sa validit, tant les volutions dont la Russie a t le thtre paraissent inacheves. Lactualit la plus rcente en tmoigne: labsence de libert de la presse, les difficults rencontres par lopposition, le rtablissement de la verticale du pouvoir, la corruption, le npotisme ainsi que le maintien de Vladimir Poutine et de Dimitri Medvedev des postes-cls tendent dmontrer que le systme russe est tout le moins perfectible!

Expert en conomie russe, directeur dtudes lEHESS et du centre dtudes des modes dindustrialisation, Jacques Sapir a publi une kyrielle douvrages dont Le Nouveau XXIe sicle, du sicle amricain au retour des nations (2008) et La Dmondialisation (2011). Il vient de publier La Transition russe, vingt aprs, ouvrage paru aux ditions des Syrtes, qui runit des contributions de divers conomistes russes, dont Viktor Ivanter, Alexandre Nekipelov et Dimitri Kouvaline. Alors que le premier est acadmicien et dirige lInstitut de prvision de lconomie, le deuxime est vice-prsident de lAcadmie des sciences de Russie et le troisime chef de dpartement lInstitut de prvision de lconomie.

Les vingt dernires annes de la Russie postsovitique, i.e. de ce que lon a dsormais coutume dappeler la nouvelle Russie, furent pleines de bruit et de fureur, ainsi que le relve demble lconomiste Jacques Sapir. Le chemin parcouru par la Russie durant ces annes de transition est tout fait unique, et ce bien des gards. Economiquement, aucune autre exprience dans le monde ne se rapproche de la brutalit avec laquelle cette conomie nagure centralise a t libralise. Politiquement, la dmocratisation dun pays qui na jamais connu la dmocratie librale a suscit autant despoirs que de craintes. Comme le reconnait lauteur, la construction de lunit nationale na pas facilit le processus de dmocratisation du pays. Socialement, linjuste redistribution des richesses a contribu lmergence de nouveaux antagonismes.

La Russie a vcu un immense chambardement durant les deux dernires dcennies. Restait raliser une synthse sur le sujet, lacune qui vient dtre comble avec la parution de cet ouvrage dexcellente facture. Si les approches des diffrents auteurs sont diffrentes, elles sont nanmoins complmentaires. Le premier chapitre, du professeur Ivanter, porte sur les transformations de la Russie contemporaine pour comprendre lconomie mondiale. Il sagit de planter le dcor et, ce faisant, dexpliquer les raisons essentiellement internes de la chute de lURSS. Luniversitaire russe voque ensuite les rformes et les erreurs qui suivirent larrive au pouvoir de Boris Eltsine: loubli de limportance des institutions publiques devant encadrer le march, la libration prompte et incontrle du commerce extrieur ainsi que la destruction dune large part de lpargne des particuliers.

Dans un chapitre consacr la transition macroconomique et politique, Alexandre Nekipelov sinterroge galement sur les impairs commis par les rformateurs durant les toutes premires annes de la transition. Il met en lumire deux points en particulier: labsence dinstitutions conomiques adaptes ainsi que le manque dinstruments permettant de lutter contre linflation galopante de lpoque. En raison de leurs nombreuses dfaillances, les institutions mises en place par les rformateurs des annes 1990 souffraient dun manque de lgitimit, en ce quelles bnficiaient principalement aux oligarques. Dimitri Kouvaline part quant lui dune perspective microconomique pour sintresser la faon dont furent vcus les changements ns entre 1991 et 2011 par les entreprises et les entrepreneurs. Les comportements ne furent pas toujours vertueux, loin sen faut. A cet gard, sans cder la fatalit, lconomiste voque le rgne du npotisme, de la corruption et de la collusion avec les autorits publiques.

Le dernier chapitre de cette minutieuse enqute est luvre de Jacques Sapir, lequel sefforce de replacer lexprience russe de la transition dans le contexte plus global de la mutation conomique du monde. Dune certaine faon, cest toujours la mme histoire qui est raconte, mais dun point de vue diffrent. Les causes de lchec de cette qute - encore inacheve - de normalisation sont idologiques et matrielles. Ce qui fait tout lintrt de cet ouvrage la fois fin et prcis, cest quil porte sur des problmes trs contemporains pour les conomies et les socits europennes et quil offre de stimulantes perspectives de rflexion au lecteur. Au cours des vingt dernires annes, la Russie a en effet fonctionn comme une sorte de laboratoire des thories conomiques: le pays a connu ds 1998 une crise de la dette souveraine; plus spcialement, lexprience russe met en vidence lextrme importance dinstitutions publiques fiables pour encadrer les forces du march.

Ainsi que lcrit Jacques Sapir, le miroir russe tend clairer lEurope sur elle-mme.

Jean-Paul Fourmont
( Mis en ligne le 16/10/2012 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)