L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Géopolitique  

Ukraine - Le Coup d’Etat fasciste orchestré par les Etats-Unis
de Stephen Lendman et Collectif
Delga 2014 /  20 €- 131  ffr. / 340 pages
ISBN : 978-2-915854-70-1
FORMAT : 14,0 cm × 21,0 cm

Daniel Sillou (Traducteur)

Michle Brand (Prfacier)

L'auteur du compte rendu : Romancier, essayiste, docteur en sociologie, Frdric Delorca a publi entre autres, aux Editions du Cygne, Transnistrie : Voyage officiel au pays des derniers Soviets (2009).


D’un dogmatisme l’autre

Le changement de rgime survenu en Ukraine la suite dune rvolte populaire a fait lobjet en Europe de lOuest dune couverture mdiatique exagrment favorable aux nouvelles autorits de Kiev, rendant la plupart du temps incomprhensible la raction hostile non seulement du gouvernement de la Fdration de Russie, mais aussi des populations russophones locales, qui, dans les oblasts de Lougansk et Donetsk en sont venues opter pour le sparatisme. Cet unilatralisme mritait dtre contr, cest ce quentreprend de faire ce livre collectif qui est en fait la traduction en franais darticles publis par des militants doutre-atlantique.

A nen pas douter, beaucoup de lecteurs apprcieront le contenu informatif de ces billets, qui jure avec ce quils ont lhabitude de trouver dans la presse. Larticle de StephenLendman sur le travail de containment de la Russie, celui de Matthew Witt, qui claire sous un jour autrement plus malin que ne la fait le journal Le Monde en fvrier 2014 la phrase de la vice-secrtaire dEtat Victoria Nuland: Iats est notre homme. Il a lexprience conomique, lexprience de direction; ou encore ltude dEdward S. Herman et David Peterson la manire de Manufacuring consent sur le traitement mdiatique de la crise ukrainienne, ou celle de Robert Abele sur le devoir de protger appliqu lUkraine aideront tout un chacun sortir des sentiers battus et rflchir par lui-mme aux enjeux vritables du conflit ukrainien.

Pour autant le livre comporte un grand dfaut : il manque de nuances. Dire sans rserve que la crise ukrainienne a t monte partir de rien par des intrigants Washington qui lont fabrique dans le seul but daffaiblir la Russie (p.31), que Washington a financ et orchestr le coup dEtat de Kiev (p.33) sans apporter jamais aucun lment de preuve (mme si lon ne peut exclure quun jour cette thse finisse par tre objectivement taye) relve au jour daujourdhui de la mystification pure et simple. Le titre mme coup dEtat fasciste, par son excs, heurte lintelligence (rappelons que le parti bandriste Svoboda na pas pass les 5% aux lections lgislatives doctobre 2014). On ne sert pas la vrit en opposant un dogme un autre. Et il et t plus intelligent de braquer les projecteurs sur les oligarques locaux plutt que de tout imputer au complexe militaro-industriel tatsunien.

Le ct un peu trop unilatral du livre sexplique par le choix mme de certains contributeurs (autoproclams la crme des analystes anti-imprialistes amricains p.9 sic!): Paul Craig Roberts, ancien sous-secrtaire de Reagan bizarrement apprci par lextrme gauche, jurait en 2007 que George W Bush et ses amis de la droite du parti rpublicain prparaient un coup dEtat pour empcher une alternance avec les dmocrates; Michel Chossudovsky accusait au milieu des annes 2000 Washington davoir organis sciemment une famine en Afrique de lEst; la prfacire Michle Brand ne sest pas distingue par un sens trs pouss de la confrontation contradictoire des sources sur le rgime bilorusse dAlexandre Loukachenko quelle a prsent aux lecteurs amricains sur des sites dissidents il y a quelques annes.

Le livre pche aussi sur la forme: labondance des amricanismes notamment (les communistes et dautres personnes - p.8; il faudra quen Europe naisse un mouvement solide et fort - on croirait entendre ces adjectifs qui dtonnent en franais prononcs dans leur langue dorigine -; la confusion europenne a cd lagressivit amricaine, etc.) en rend souvent la lecture un peu inconfortable et contribue limpression dinachvement que laisse cette contribution, pourtant utile, au dbat public.

Une fois de plus lexistence de ce genre de livre pose la question de loptimisation de la rflexion politique. Quest-ce qui est aujourdhui plus utile lintelligence? Faut-il seulement des rquisitoires charge qui sautent aux conclusions prconues et ne reculent pas devant les simplifications risques, ou ne vaut-il pas mieux faire le pari dune tude minutieuse des faits, avec des enqutes sur place, et des places accordes aux peut-tre, aux on ne sait pas, qui, sans sacrifier la dnonciation des thories dominantes, mise sur la capacit du lecteur faire la part des choses ?...

Frédéric Delorca
( Mis en ligne le 02/12/2014 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)