L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Géopolitique  

Après l'empire - Essai sur la décomposition du système américain
de Emmanuel Todd
Gallimard - Folio actuel 2004 /  6 €- 39.3  ffr. / 293 pages
ISBN : 2-07-031300-X
FORMAT : 11x18 cm

Ouvrage paru une premire fois en septembre 2002 (Gallimard).

L’Amérique en déclin ?

Il existe une riche littrature sur le thme de la dcadence des Empires en gnral, et de celui des Etats-Unis dAmrique en particulier. Depuis Montesquieu jusqu Paul Kennedy, en passant par Jean-Baptiste Duroselle, on sest convaincu, soffrant au passage un frisson non exempt de plaisir, que Tout empire prira. Largument est ainsi rpt lenvi par les anti-Amricains professionnels et ils sont lgion en France - qui confondent le slogan et sa dmonstration. Ce qui nest pas le cas dEmmanuel Todd.

Un peu dhistoire, trs rcente. La chute de lEmpire sovitique en 1991 a laiss les USA seule superpuissance mondiale. Fin de la guerre froide et en parallle, monte chez les dirigeants amricains du vertige du pouvoir, ou encore de lhyper puissance chre Hubert Vdrine. Vers 1995, lquilibre traditionnel interne la classe dirigeante amricaine, entre camps dmocrate et imprialiste, se serait rompu, en faveur du dernier. Mais les USA, affirme Emmanuel Todd, nauraient pas les moyens, notamment financiers, de leurs ambitions. Ce qui lui permet dcrire que les USA sont en train de devenir pour le monde un problme [alors que] nous tions habitus voir en eux une solution. De protecteurs du Monde libre, ils seraient devenus ses prdateurs. Pourquoi et comment ?

Hypothse de lauteur : nation au potentiel industriel vacillant, et vivant au-dessus de ses moyens, lempire amricain a besoin du tribut financier de ses vassaux, commencer par les deux extrmits eurasiennes, lEurope et le Japon. Or, comment obtenir que ceux-ci payent dans un monde pacifi, dans lequel le gendarme amricain ne serait pas indispensable ? Pire encore, le monde, sorti de la guerre froide, tend lquilibre. Lecteur de Fukuyama - qui pour lui ne prte pas quau dnigrement - Emmanuel Todd croit que la dmocratisation progresse, notamment grce lalphabtisation : et que, ainsi que lavance le trs mdiatique auteur de La fin de lHistoire, les dmocraties ne se font pas la guerre. Hypothse terrifiante pour les USA, qui ont besoin que le monde ait besoin deux ! Emmanuel Todd propose quelques pistes pour expliquer la politique trangre amricaine, par ailleurs qualifie de gesticulation irrationnelle et contre-productive court terme. Et dexpliquer les rodomontades, les dmonstrations et les fausses sorties dune nation qui jouerait faire peur au monde. Quitte crer des problmes bien rels.

Fort dune autorit morale et scientifique indiscute, Todd avance parfois trop grands pas, au cours de ses dmonstrations. Fort curieusement, les chapitres traitant de dmographie - sa spcialit - sont les moins convaincants, peut-tre parce que, pour lauteur, certaines connaissances vont de soi Toujours est-il quaprs ce bon mais trop court essai dEmmanuel Todd, on ne pourra que suggrer la lecture dun livre de Hannah Arendt, Du mensonge la violence. A partir de la guerre du Vietnam, La politologue dcrit le processus dauto-intoxication de ladministration amricaine, qui stait convaincue, coups de sophismes et dintgrales mathmatiques, quelle viendrait facilement bout du nain asiatique Faut-il se rjouir davoir localis le talon dAchille ?

Vianney Delourme
( Mis en ligne le 18/02/2004 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)