L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Géopolitique  

Oussama - La fabrication d'un terroriste
de Jonathan Randal
Albin Michel 2004 /  21.50 €- 140.83  ffr. / 411 pages
ISBN : 2-226-15570-8
FORMAT : 16x24 cm

Le phénomène Ben Laden

Devenir un phnomne ditorial ne faisait pas forcment parti du plan
de carrire mdiatique dOussama Ben Laden. On croit savoir quil a
plutt vis le crneau de la tlvision, et cela, il faut bien en convenir, avec
un certain succs. Mais enfin, le rsultat est l : Ben Laden se vend bien.
Parmi les dernier exemples en date, Oussama de Jonathan
Randal.

Le sous-titre du livre, La fabrication dun terroriste, rajout par
lditeur franais, laisse augurer dune tude sur la formation de Ben
Laden ou sur la manire dont il est devenu la fois lincarnation du mal
et lhomme qui, presque seul, menace lordre international. Le contenu
ne rpond pas tout fait cette attente. Jonathan Randal sait
incontestablement de quoi il parle, mais il a du mal a choisir une ligne de
conduite claire et sy tenir : le livre peine trouver son style. Ce nest ni
un tout fait un rcit, ni non plus une analyse du phnomne Ben Laden.
Cest un peu des deux et galement un peu un pamphlet anti-Bush ;
nous y reviendrons.

Cette exasprante habitude dappeler ses ennemis par leur prnom,
Oussama ou Saddam, comme sil sagissait dun adversaire de tennis,
dnonce immdiatement la nationalit de lauteur : amricain. Vieux
journaliste, blanchi des dcennies durant sous le harnais du
Washington Post, Jonathan Randal a bourlingu de lAlgrie
lAfghanistan, en passant, longuement, par le Liban et lArabie Saoudite. Il
est fascin par son sujet quil a vainement tent dinterviewer avant les
attaques du 11 septembre 2001. Faute davoir cette source de premire
main, il nous entrane sur les traces de Ben Laden, dans un tour du
monde musulman et dans un voyage travers ses souvenirs et ses
anecdotes.

Louvrage est une succession de tableaux, des reportages pourrait-on
dire, sur les lieux ou les moments qui ont jalonn la carrire de Ben
Laden et celle de Randal. Lessor de lArabie Saoudite, la guerre
dAfghanistan, le Soudan ou la nbuleuse terroriste internationale
imagine par Ben Laden sont les principales tapes de ce priple.
Laccessoire sy mle limportant, voire lessentiel, le bien connu
ctoie le secret diniti. Il en rsulte limpression dun livre riche en
exemples mais pas tellement en enseignements de fond.

Oussama traite trois thmes principaux : Ben Laden lui mme, le
monde musulman, dans les limites de ce que les Amricains appellent
Moyen Orient et qui stend du Maroc au Pakistan, et la politique de
lAdministration Bush depuis le 11 septembre. Le premier est
certainement le plus intressant, parce que cest le vrai sujet de Randal
et parce quon se rend compte que si on sait peu prs comment les
choses se sont passes, on ne sait pas grand chose qui permette
dexpliquer pourquoi Ben Laden a ainsi choisi de devenir le chef de
guerre des musulmans contre le reste du monde. Le rcit que Randal fait
du parcours religieux et militant de Ben Laden tord au passage le cou
une critique rpte comme un leitmotiv depuis le 11 septembre, selon
laquelle les Amricains auraient eux-mmes cr leur futur ennemi dans
les annes 80, en armant la rsistance afghane contre les troupes
sovitiques. Dabord, Ben Laden est parti en Afghanistan parce quil tait
dj un radical convaincu. Ensuite, la rsurgence de la notion de
Jihad na pas attendu la livraison des missiles Stingers
mais sest faite trs vite, dans la ptaudire islamiste de Peshawar et
dautres lieux nvralgiques du conflit afghan. Enfin, les Etats-Unis ont
largement sous-trait lArabie Saoudite et au Pakistan le soutien la
rsistance afghane. L rside incontestablement leur erreur : ne pas
avoir vu leurs allis souffler sur les braises dun radicalisme qui ne
demandait qu senflammer.

Les deux derniers chapitres, une centaine de pages, portent sur la
manire dont lAdministration Bush a conduit la lutte contre le terrorisme
aprs le 11 septembre. Les critiques sont classiques et bien connues :
insuffisance des moyens consacrs la capture de Ben Laden et la
stabilisation de lAfghanistan, dtournement de leffort en attaquant lIrak,
poursuite des attentats de Bali Casablanca et Madrid. Mme sil est
difficile de ne pas tre daccord l dessus avec Jonathan Randal, tant les
errements de cette politiques furent demble vidents et leurs
consquences aujourdhui catastrophiques, on est bien oblig de
constater quil sgare un peu et sloigne de son sujet. Le livre est paru
quelques mois avant llection prsidentielle de novembre et la rlection
de George Bush et lauteur a galement voulu participer au dbat
intrieur sur le bilan du prsident sortant.

En dfinitive, lun des constats les plus intressants du livre est quil est
difficile de saisir le phnomne Ben Laden. On peut le cerner, mais pas
vraiment le pntrer.

Antoine Picardat
( Mis en ligne le 24/12/2004 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)