L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Géopolitique  

Le Rendez-vous des civilisations
de Emmanuel Todd et Youssef Courbage
Seuil - La République des idées 2007 /  12.50 €- 81.88  ffr. / 159 pages
ISBN : 978-2-02-092597-6
FORMAT : 14,0cm x 20,5cm

Lauteur du compte rendu : Rmi Luglia, professeur agrg dHistoire et interrogateur en deuxime anne dans une classe prparatoire commerciale, est doctorant Sciences-Po Paris o il mne une recherche sur lhistoire de la protection de la nature en France de 1854 nos jours travers le mouvement associatif.

Un examen salutaire et critique du «choc des civilisations»

Nombreux sont les commentateurs qui glosent depuis quelque temps sur un prtendu choc des civilisations. Selon eux, il opposerait, sans possibilit de rmission, le monde musulman lOccident chrtien. Les diffrences culturelles, identifies ici comme avant tout religieuses, empcheraient toute convergence universelle et, au contraire, dans le cadre dun monde rduit par la mondialisation, favoriseraient les affrontements sur les lieux de contact. Certains allant mme jusqu faire de lIslam, par une lecture superficielle et partiale du Coran et au vu de lexpansion historique de cette religion, le fondement dune civilisation violente et guerrire o le concept de guerre sainte (djihad) tiendrait lieu de valeur fondatrice et essentielle. Lintgrisme islamique, si confortablement mdiatis, serait alors un produit naturel de cette civilisation ainsi que le prtendu blocage mental et culturel cause dun rejet viscral de toute modernit.

Cest une remise en perspective de cet axiome fallacieux que vont satteler Youssef Courbage et Emmanuel Todd. Leur mthode est simple : croiser une analyse dmographique avec une mise en contexte historique du monde musulman, chercher infirmer ce choc des civilisations inluctable, et, au contraire - cest leur problmatique - affirmer et dmontrer un rendez-vous des civilisations, cest--dire une convergence des socits. Pour les auteurs, si lanalyse dmographique ne peut se substituer celles des diffrences culturelles, [] elle fixe une limite ce qui est intellectuellement acceptable dans cet exercice. Pour cela, les auteurs posent un postulat : le contrle des naissances est dune importance dcisive comme moteur de modernit et rvlateur dune volution des mentalits. Pour eux, le contrle des naissances est la fois le symptme et le levier dune large transformation anthropologique et socitale. Cest la transition dmographique quont connue lun aprs lautre tous les pays dits dvelopps entre le XVIIIe et le XXe sicles.

Taux dalphabtisation des hommes, celui des femmes, structures familiales, contexte conomique (rente ptrolire par exemple), nombreux sont les lments explicatifs mis contribution pour expliquer les variations de lindice de fcondit et les divergences perceptibles dans les diffrents mondes musulmans. Car limage dun monde musulman uniforme est belle et bien fausse : quoi de commun dans les volutions dmographiques de lIndonsie, du Maghreb, de lAfrique subsaharienne, du Moyen-Orient non arabe, des rpubliques ex-sovitiques dAsie centrale ? Rien. Le facteur religieux, cens unifier ces mondes et dcrire leurs structures, savre particulirement inoprant. Les auteurs nous le dmontrent dailleurs trs prcisment en analysant finement chacun de ces ensembles dans des chapitres ddis o les donnes dmographiques sont mises en relation et expliques.

La conclusion de Youssef Courbage et dEmmanuel Todd est ainsi trs claire : loin de limmobilisme rtrograde trop souvent dcrit, le monde musulman est actuellement au cur de la transition vers la modernit et cest ce mouvement qui produit une raction sous forme dun fondamentalisme qui nest finalement quun tmoin de la transformation ; par ailleurs, Nous devons spculer sur un monde runifi, expliquent-ils, car, par lanalyse du contrle des naissances, nous pouvons chapper la reprsentation sinistre dune plante segmente en civilisations fermes les unes aux autres, constitue dhommes rendus diffrents par leurs religions.

Les auteurs en profitent alors pour dnoncer les penseurs de la confrontation : aujourdhui, la tentation est grande, dans un monde rendu anxieux par la globalisation conomique, de classer, de sparer et bien sr de condamner. Certaines puissances et certains chercheurs ont dailleurs intrt ce que sinstalle dans les esprits la reprsentation dun conflit de civilisation, qui masque la violence latente des conflits conomiques. La dmographie libre de cette paranoa instrumentalise et permet daller plus loin.

Et de terminer de manire rassurante : la convergence des indices de fcondit permet de se projeter dans un futur, proche, dans lequel la diversit des traditions culturelles ne sera plus perue comme gnratrice de conflit, mais tmoignera simplement de la richesse de lhistoire humaine. Un petit livre dcidment roboratif et salutaire pour qui veut sortir de la pense unique rabche par des penseurs mdiatiques la petite semaine qui, au prtexte dun spectacle malsain, prsentent une lecture du monde facile et superficielle mais trop souvent sduisante dans son dangereux simplisme.

Rémi Luglia
( Mis en ligne le 20/11/2007 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)