L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Géopolitique  

Quel développement ? Quelle coopération internationale ?
de Tamara Kunanayakam et Collectif
CETIM CRID CNCD 2007 /  6 €- 39.3  ffr. / 170 pages
ISBN : 978-2-88053-062-4

L'auteur du compte rendu : Juriste, essayiste, docteur en sociologie, Frdric Delorca a dirig, aux ditions Le Temps des Cerises, Atlas alternatif : le monde l'heure de la globalisation impriale (2006).

Sud-Sud

Au sortir de la dcolonisation, dans les annes 1970, une des priorits des peuples du Sud fut daffirmer leur indpendance face aux ingrences des pays du Nord et aux dsquilibres dans la rpartition des richesses. Dans cette optique, un concept juridique fut invent, dabord avalis par la commission des droits de lhomme de lONU, puis par une rsolution solennelle de lAssemble gnrale des Nations-Unies (le 4 dcembre 1986).

Plus quun simple slogan, la notion de droit au dveloppement impliquait la dfense dun nouvel ordre conomique et de nouvelles valeurs: autodtermination, souverainet des peuples sur leurs propres richesses (contre le pouvoir des multinationales), ducation et sant places au mme niveau que les droits individuels formels, droit la participation des peuples et des tats (y compris les plus petites) la dfinition de la marche du monde.

Lessai de la chercheuse sri-lankaise Tamara Kunanayakam, intitul La Dclaration des Nations Unies sur le droit au dveloppement, Pour un nouvel ordre international, qui occupe les trois quarts du prsent ouvrage, analyse finement la gense et les implications des diverses chartes et dclarations qui ont permis la conscration de cette notion de droit au dveloppement, malgr les rsistances des puissances occidentales. Deux dcennies plus tard, le consensus de Washington et les guerres menes au niveau mondial par les tats-unis et leurs allis semblent avoir ruin ldifice de la rsolution de 1986. Pourtant, comme lexpose Arnaud Zacharie, dans le prolongement du texte de Kunanayakam, un certain regain dintrt se manifeste depuis quelques annes pour les thmes de la coopration Sud-Sud et de la rhabilitation de la puissance publique face aux dogmes no-libraux, qui pourraient remettre cet hritage lordre du jour.

Larticle de Walden Bello, de lInstitut asiatique de recherches Focus on Global South, sur lchec des alternatives au consensus de Washington, met cependant en question la possibilit dune rforme anti-no-librale sans rupture complte avec le processus de globalisation. A cette interrogation fait cho larticle de lconomiste Rmy Herrera sur lAlternative bolivarienne pour les Amriques et les Carabes (ALBA), qui reprend en partie, dveloppe et actualise le texte du mme auteur pralablement publi dans lAtlas alternatif (Le Temps des Cerises, 2006) et qui offre une illustration de ce quun groupe de pays du Tiers-Monde peuvent organiser en rupture avec le modle dominant.

Cet ouvrage, dune lecture facile, synthtise une rflexion utile sur la redfinition possible des rapports Nord-Sud et lavnement dun nouvel ordre conomique plantaire qui place lmancipation humaine et la justice sociale au centre des circuits de production et dchange. Il constitue ce titre, une importante contribution la rflexion collective sur ce sujet.

Frédéric Delorca
( Mis en ligne le 14/10/2008 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)