L'actualité du livre
Essais & documentset Questions de société et d'actualité  

Ceux qui passent
de Haydée Sabérant
Carnets Nord - Document 2012 /  20 €- 131  ffr. / 250 pages
ISBN : 978-2-35536-059-6
FORMAT : 14,0 cm × 21,0 cm

''Ce peuple sans manteau ni parole''

Cest dans le cadre dune enqute demande par son journal, Libration, quHayde Sabrant se rend Sangatte puis dans les bois environnants pour dcouvrir les conditions de vie des demandeurs dasile.

Avant louverture de Sangatte, en 1994, les rfugis de lest squattent les salles dattente du port de Calais. Puis, en 1999, grce labb Pierre, on ouvre Sangatte: au milieu des champs, un gigantesque hangar gris dont le toit porte une immense croix rouge, qui abritera 1800 rfugis. Sa fermeture, en 2002, enverra, sur un accord France\Angleterre, 1200 de ces rfugis en Angleterre, les 600 restants tant autoriss faire une demande dasile en France.

Sangatte ferm, hommes, femmes et enfants nouveaux arrivs trouvent refuge dans les bois environnants: la ''jungle'', disent-ils. Sous les peupliers blancs, drisoire abri, de pauvres cabanes faites de couvertures tendues sur des btons, des bches en plastique bleu. Par terre, des bidons, des botes de conserve vides sur des feux teints. Qui sont ces rfugis? Afghans, Kurdes, Iraniens et autres pour des raisons politiques, conomiques souhaitent sinstaller en Angleterre, terre de tous les mirages Les Vietnamiens, eux, sacrifis volontaires, viennent amasser des conomies destines amliorer les conditions de vie de leur famille reste au pays mais ne dsirent pas acqurir la nationalit anglaise. Un grand nombre de ces hommes ne trouvera de lautre ct de leau quun travail de clandestin, travail au noir, sous pay, dans des conditions proches de lesclavage.

Ils passent en Angleterre bord, pour la plupart, des poids lourds normes qui font une navette permanente France\Angleterre, et ce, dans des conditions effroyables. Les passeurs, grassement pays, squattent les aires dautoroutes, embarquent tant bien que mal et sans aucun souci de leur scurit, les demandeurs. Les coups, le chantage sont monnaie courante. Les chauffeurs de camions, eux, craignant dtre accuss de complicit, sont vigilants et nhsitent pas, quelquefois, avoir recours la violence pour se dbarrasser des indsirables.

Les accords de Dublin 2, survenus en 2003, prvoient de rpartir le flot des migrants en Europe. Le premier pays qui les dcouvre prend leurs empreintes puis, le plus souvent, les expulse vers un autre pays. Sen suit une errance sans fin; le systme empche tout ancrage et adaptation. Pour chapper aux poursuites, hommes et femmes tentent de dtruire leurs empreintes digitales en brlant leurs doigts sur des plaques chauffes ou en les usant avec de la toile meri. Les pays qui accueillent le plus de migrants sont la France, lAngleterre, lAllemagne, Chypre, la Sude et la Belgique.

Ceux qui croisent, sur un trottoir ou au coin dune rue, lun de ces errants sont parfois tents, dune manire ou dune autre, de leur venir en aide: infirmire, ouvrier, employ de banque, chef dentreprise, catholique, syndicaliste, colo, ils essaient dadoucir la prcarit de leur vie. Il existe aussi des associations comme Fraternit migrants. Tous sexposent des poursuites.

A travers des cas particuliers, quelquefois douloureux, Ayde Sabrant, avec une grande honntet, tudie la situation des demandeurs dasile, un problme qui est loin dtre rsolu. Dans lattente, ''ce peuple sans manteau ni parole'' ne saurait laisser indiffrent.

Anny Lopez
( Mis en ligne le 30/05/2012 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)