L'actualité du livre
Essais & documentset Questions de société et d'actualité  

Reflets dans un oeil d'homme
de Nancy Huston
Actes Sud - Domaine français 2012 /  22,80 €- 149.34  ffr. / 250 pages
ISBN : 978-2-330-00587-0
FORMAT : 11,5 cm × 21,7 cm

Belle comme une image ?

Romancire connue, Nancy Huston livre un essai virulent contre les discours prnant les diffrences hommes femmes sur le mode uniquement de la diffrence culturelle. Ce qui tait dailleurs une des grandes convictions lpoque o Nancy Huston se lanait avec ardeur dans les combats fministes : les annes 1970 Tout son discours se dresse contre le courant de pense exprim pour la premire fois par Simone de Beauvoir en 1949 (Le Deuxime sexe: on ne nait pas femme on le devient), poursuivi de nos jours par E. Badinter, F. Hritier ou encore les thoriciennes du genre. Dans ce vieux dbat, Nancy Huston se place rsolument contre les tenants du genre.

Pour elle, bien davantage que culturelle, la diffrence - pour ne pas dire le foss - qui spare les hommes des femmes est dorigine naturelle, biologique. Le mle serait biologiquement dtermin par la ncessit absolue de frquenter un maximum de partenaires, la ncessit pour les femmes tant de trouver le meilleur reproducteur.

Pour dmontrer son analyse, elle sappuie sur un aspect prcis: limage; image du corps des femmes, images que les femmes se font delles-mmes, de leur beaut, images qui se construisent par rapport aux hommes, pour eux. Totalement alines, les femmes nexisteraient plus que pour le regard des hommes. L'auteure reprend des arguments assez courants sur lindustrie de la beaut fminine et la domination que celle-ci finit par exercer sur les femmes occidentales qui abdiquent de leur plein gr leur libert au profit de chimres. Et le XXe sicle qui en Occident a vu les progrs de la photographie et linvention du fminisme, loin dtre un temps de libration des femmes, aurait plutt t le moment de nouvelles soumissions, plus subtiles.

Dire que la maternit nest plus, comme ce fut le cas au long de lHistoire, la culmination de la fminit, cest peu dire. Elle est devenue son envers. Pourquoi? Parce que laccouchement est lun des rares moments dans la vie dune femme o elle cesse dtre une image (p.238). Lide tant que, de nos jours, rotisme et maternit peuvent tre spars grce aux progrs mdicaux et lvolution des murs, et que les femmes sont plutt perdantes dans ce jeu car ceci entrane pour elles lexigence absolue de la beaut selon des normes quelles ne matrisent pas.

Nancy Huston pense que, loin dy gagner de lautonomie, les femmes au contraire sont dsormais dans une situation de dpendance accrue, qui se traduit entre autres par lexplosion actuelle de la pornographie. A lappui de ses propos, des exemples: la vie de Nelly Arcan (prostitue, auteur dun roman Putain, suicide 36 ans) qui elle ddie son essai ; ou encore la lettre dune jeune femme dsigne par une initiale, O, qui pour plaire un vieil amant sest plie tous les svices

Reste une question: combien de femmes se reconnaissent dans ces deux exemples? Les hommes, dire vrai, ne sont pas beaucoup mieux servis: voyeurs obsessionnels, dispersant leur semence tout vent, et aujourdhui essentiellement entre masturbation et pornographie, les rles qui leur sont attribus ne sont gure positifs, exploiteurs, suborneurs ou proxntes, pres absents ou trop prsents

Sa conclusion: Nous autres Occidentales incarnons bien moins que nous le pensons, dans notre arrogance naturelle et candide, la femme libre ou libre. () Lindustrie de la pornographie et celle de la beaut font des profits faramineux en diffusant pour leur public respectif des images qui charcutent, compriment, dcorent, contiennent, exhibent, lacrent, punissent, badigeonnent, dessinent, mutilent, triturent et tringlent linfini des corps de femmes striles diffusant et renforant ad vitam aeternam, de faon hilarante si on est martien, deux idaux antinomiques: le mannequin et la putain (p.298).

En fait, on sort un peu dsaronn de cette lecture: en premier lieu car le tout est assez mal construit, les chapitres se succdent de faon assez dcousue, les argument sont jets en vrac, souvent excessifs, trop pour finalement adhrer sans rserves, mme lorsque certains sduisent! Mais aussi car cet essai qui prtend dfendre les femmes contre elles-mmes ventuellement est dune certaine faon assez mprisant leur encontre en les prsentant comme incapables de grer leur image, des femmes ncessairement objets Enfin ces arguments drouls en 2012 ont dj t entendus et lus des dizaines de fois, dans un dbat sans cesse repos depuis les annes 1970 ; rien de bien neuf donc...

Cependant le livre est crit avec tant dardeur quil peut aussi avoir des dfenseurs passionns Il irrite ou sduit: au lecteur - la lectrice - de choisir sil (elle) apprcie lanalyse des contradictions internes la socit occidentale sur la question de la place et de lapparence des femmes; ou sil (elle) est exaspr(e) par les arguments et le ton.

Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 20/07/2012 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)