L'actualité du livre
Essais & documentset Questions de société et d'actualité  

Je ne serai pas arrivée là si... - 27 femmes racontent
de Annick Cojean & Collectif
Grasset 2018 /  20 €- 131  ffr. / 320 pages
ISBN : 978-2-246-81580-8
FORMAT : 14,0 cm × 20,5 cm

Confidences de femmes fortes

En collaboration avec le journal Le Monde, les éditions Grasset publient vingt-sept interviews réalisées par Annick Cojean, grand reporter qui a souvent réalisé des interviews et entretiens de femmes célèbres : la princesse Diana ou encore Simone Veil (Les Hommes s’en souviennent, Stock 2004).

Pour la matinale du Monde, Annick Cojean a rencontré ces vingt-sept femmes, entre fin 2015 et fin 2017, vingt-sept personnalités différentes, qui ont en commun la réussite, et à qui à chaque fois Annick Cojean a posé la phrase d’introduction : «Je ne serai pas arrivée là si…».

Toutes se sont prêtées au jeu, en toute confiance, et leurs réponses présentent des points communs : l’importance du travail en premier lieu, mais aussi la forte relation à la mère ; celle-ci est souvent aimante («Il se trouve que j’étais née du bon côté de la barrière, ma mère m’aimait», constate Amélie Nothomb) mais peut également être terrible. Juliette Greco : «Elle (ma mère) ne m’aimait pas. (…) Elle avait la haine. La hargne. C’est traumatisant et cela vous bloque une vie». Nombre d’entre elles se souvenant de leur enfance, considèrent qu’elles ont été des «garçons manqués» selon une expression plus guère utilisée aujourd’hui. Toutes insistent sur le travail et les efforts qu’elles ont fournis pour parvenir à leur position actuelle.

Ces femmes viennent d’horizons divers : Afrique, Palestine, Australie, Canada, Turquie, Iran, États-Unis ; elles appartiennent à des mondes différents : cinéma, mode, politique, littérature, université… ; des générations différentes. Plusieurs d’entre elles ont été victimes jeunes d’agressions sexuelles (Amélie Nothomb, Agnès B, Asli Erdogan, Claudia Cardinale, Ève Ensler) ; toutes sont féministes.

La plupart sont très connues du grand public : Brigitte Bardot, Claudia Cardinale, Marianne Faithfull, Christiane Taubira… ; d’autres moins : Delphine Horvilleur, rabbin à Paris, Eve Ensler dont certes on connaît la pièce, Les Monologues du vagin, Hiam Abbass, comédienne palestinienne très connue dans son pays, moins en France, tout comme Michaëlle Jean, originaire de Haïti, première femme noire à devenir gouverneure générale du Canada et actuellement secrétaire générale de la Francophonie (depuis 2014).

Chaque témoignage a le charme de la spontanéité et de la sincérité. Célèbres, ces femmes apparaissent sous un autre jour, plus «naturelles», et leurs réponses tendent à l’universel. Chaque texte est une rencontre émouvante et optimiste, des femmes fortes et libres qui transmettent à leur façon des leçons de vie.

Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 28/05/2018 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)