L'actualité du livre
Essais & documentset Questions de société et d'actualité  

Du bon usage des grands hommes en Europe
de Jean-Noël Jeanneney , Philippe Joutard et collectif
Perrin 2003 /  23 €- 150.65  ffr. / 224 pages
ISBN : 2-262-02100-7
FORMAT : 14x22 cm

L'auteur du compte rendu : Chercheur associ la Bibliothque nationale de France, Thomas Roman, diplm de Sciences-Po Paris et titulaire d'un DEA d'Histoire l'IEP, poursuit sa recherche en doctorat, sur les rapports entre jeunesse et nationalisme en France la "Belle Epoque".

Pour une pédagogie européenne.

Voici la publication dune rencontre tenue lan dernier sous le patronage de lassociation Europartenaire et de la Fondation Jean Jaurs, consacre au commentaire dune esquisse de sondage europen. Dans six pays de lUnion (France, Grande-Bretagne, Allemagne, Espagne, Italie et Pologne) et sur des chantillons nationaux dun millier de personnes environ, ont t en effet testes les prmisses dune identit historique et culturelle europenne. Un essai doublement manqu, hlas, dans sa mthode, douteuse, comme dans ses rsultats, qui dcevront les europtimistes !...

Une premire question, ouverte, demandait aux enquts des noms de personnages susceptibles, selon eux, de reprsenter lEurope. A partir des rponses fournies, une seconde question, ferme, proposait de choisir les personnalits les plus reprsentatives parmi celles apparues le plus frquemment dans la premire question. Les chiffres parlent deux-mmes : 44% des personnes interroges sont incapables de citer un nom et, parmi celles qui y parvinrent, la majorit ont donn des noms vernaculaires et plutt contemporains. Prsentisme et prgnance des sentiments nationaux ne prsagent gure dune construction europenne efficace, sinscrivant, elle, dans la longue dure Preuve supplmentaire, si besoin est, que lEurope nest pas encore faite et que son panthon, comme sa mmoire commune, restent embryonnaires
Nanmoins, parmi les rponses donnes, des signes dune premire sdimentation de cette communaut de destin (Renan) se devinent. Dabord autour du couple franco-allemand, pivot culturel de cette identit. Ensuite, sur des moments historiques forts : la Renaissance et la Deuxime Guerre mondiale. Luther, Colomb et Vinci arrivent ainsi en tte des personnages retenus. Churchill et De Gaulle suivent. Manquent les hritages antiques, mcaniquement vacus dans la deuxime question (quid dAristote, dAlexandre, de Csar ou de Platon ?). Manquent les pres fondateurs de notre union : Jean Monnet, Alcide de Gasperi, Robert Schumann, Spaak ou Adenauer demeurent, semble-t-il, mconnus. De quoi rendre pessimistes les Europens les plus convaincus !

Nanmoins, un problme de mthode, dont sexpliquent et sexcusent les auteurs du prsent ouvrage, biaise franchement, plus quils ne le laissent entendre dailleurs, ces premiers rsultats. Comment dduire dune enqute dans six pays europens, une identit qui en concernera bientt 25 ? Le fait que les Pays-Bas naient pas t consults, vacua par exemple Erasme, figure majeure du cosmopolitisme, des personnalits proposes. De mme pour les grands compositeurs autrichiens, les philosophes grecs, etc Des problmes de traductions rendent par ailleurs difficile le traitement des donnes, laccent ayant pu tre mis dans certains pays sur la dimension historique plutt queuropenne des noms demands.

Mais un signal et une entreprise ont t lancs, qui laissent esprer des enqutes plus patientes, plus globales et plus exploitables en somme. Sur ces donnes, les diffrents auteurs du prsent ouvrage exposent des analyses pertinentes sur le rapport lEurope en fonction des pays, des ges, des catgories socioprofessionnelles, etc. On y comprend que leuro-scepticisme politique et conomique britannique nempche pas un sentiment deuropanit, historique et culturel Quune identit culturelle europenne passe non seulement par lidentification dun terreau culturel commun mais aussi par la conscience de ses propres limites et le miroir dune altrit ; ici, la Turquie, lOrient en gnral, mais aussi, et cest craindre, les Etats-Unis, peuvent servir de repoussoir.

Enfin, la question de la ncessit dun panthon commun europen est pose. Comment faonner une identit commune, qui ne sacrifie pas les identits nationales mais sy superpose, et napparaisse pas comme superficielle ni impose ? Cest la question de la ncessit et des moyens dune pdagogie europenne qui est ici souleve. A laube dun largissement important de lUnion Europenne, ces interrogations sont capitales. Dans son Fdralisme culturel, Denis de Rougemont, intellectuel lengagement europen trop mconnu, expliquait pourtant de manire convainquante : celui qui veut participer de la culture europenne doit sintgrer dabord une communaut qui a transmis cette culture et qui lui donne ses conditions de ralit, de cration, de signification [] On ne saurait tre un bon Europen, un bon participant de cette unit grandiose dans la richesse de ses diversits quest la culture europenne, si lon nest pas dabord de quelque part.

Thomas Roman
( Mis en ligne le 26/03/2004 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)