L'actualité du livre
Essais & documentset People / Spectacles  

Le Cinéma pornographique - Un genre dans tous ses états
de Julien Servois
Vrin - Philosophie et cinéma 2009 /  9,80 €- 64.19  ffr. / 150 pages
ISBN : 978-2-7116-2217-7
FORMAT : 11,5cm x 17,5cm

L'auteur du compte rendu : Docteur en sociologie, diplm de lInstitut dEtudes Politiques de Paris et de la Sorbonne (matrise de philosophie), Christophe Colera est l'auteur, entre autre, aux ditions du Cygne, de La Nudit, pratiques et significations (2009).

Prendre le porno au sérieux

Il est de bon ton dans les milieux cultivs de dnigrer le cinma pornographique, soit dun point de vue esthtique, soit, de plus en plus souvent (sous linfluence dun certain fminisme), dun point de vue moral. Pour beaucoup, il serait le corrlat voire le vecteur dune marchandisation de lhumain, et dune rduction des rapports du consumrisme sexuel.

Julien Servois, professeur agrg de philosophie, et spcialiste de Kant, semploie ramer contre-courant de cette mode. Pour lui le cinma porno est devenu un des grands genres cinmatographiques du divertissement populaire, ct du thriller, du film dhorreur, de la comdie sentimentale, il doit donc tre analys comme tel, sans jugement de valeur htif ni procs dintention.

La force du livre de Servois tient incontestablement la grande rudition qui le sous-tend dans le domaine quil examine. A la diffrence des moralisateurs qui semblent ne fonder leur jugement que sur quelques scnes pas ncessairement reprsentatives du genre, Servois mobilise un savoir qui couvre un large spectre de lhistoire riche et diverse du film X, du porno chic dAndrew Blake aux Buttman de John Stagliano, anctre du gonzo actuel (une sous-catgorie du genre), sans oublier le postporn plus ou moins underground actuel, notamment dans les milieux gays-lesbiens. Il y a dans le travail de Servois un souci dexhaustivit, en mme temps que dhonntet, qui lui permet de dmystifier les impostures des dtracteurs du porno on lira ce propos avec intrt le sous-chapitre Bataille et les canailles (p.33), qui dconstruit trs justement les sophismes dune des stars de lantipornographisme universitaire, Michela Marzano. Il fait aussi preuve dune remarquable crativit analytique dans sa manire de dcortiquer les scnes, les gestes, les prises de vue en nhsitant pas, au besoin, donner la parole aux ralisateurs, qui rflchissent leur art bien plus que certains ne limaginent.

On peut bien sr mettre quelques doutes sur certaines projections philosophiques effectues par Julien Servois lorsque, par exemple, il qualifie Behind the green door des frres Mitchell (1971) de cinma platonicien. On le rejoindra en revanche dans sa dmonstration selon laquelle ce nest pas parce que le porno use de techniques itratives trs normes et qui font appel des schmes de perception peu labors tout comme le fait la comdie musicale, quil faudrait sabstenir dtudier srieusement le message idologico-esthtique du premier alors quon sautorise le faire pour la seconde. Jamais la monstration dun acte sexuel nest rductible elle-mme sans que sa mise en scne ne soit justiciable dune analyse plusieurs niveaux des connotations qui sy attachent. Mme dans les films les plus en rupture avec la trame narrative (ce qui est de plus en plus le cas avec le gonzo sur Internet) des effets discursifs sont produits qui sont loin dtre aussi univoques et appauvrissants que ne le prtendent les adversaires du genre.

Avec ce beau travail empathique sur lhistoire du porno, Servois na pas seulement le mrite de briser le mur dune certaine arrogance pharisienne contre ce genre, il pose aussi la question des virtualits dune exhibition sans tabou des pratiques sexuelles, celle de son potentiel dironie (et de critique cynique la Diogne) contre les conventions sociales ou des valeurs culturelles dominantes, celle de linvention dun nouveau rapport son propre corps et au corps de ses semblables, celle, aussi, dune d-sacralisation radicale de la sexualit, serpent de mer de nombreux slogans rvolutionnaires depuis un sicle, mais qui peine toujours trouver une ralisation vritable lchelle macro-sociale.

Un livre qui donne penser, en des temps o conservatisme et conformisme se substituent trop facilement la rflexion.

Christophe Colera
( Mis en ligne le 13/11/2009 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)