L'actualité du livre
Philosophie  

Pensées
de Joseph Joubert
Rivages - Poche 2016 /  10 €- 65.5  ffr. / 461 pages
ISBN : 978-2-7436-3487-2
FORMAT : 11,0 cm × 17,0 cm

Thierry Clermont (Prfacier)

Le Moraliste intransigeant

On est moins ennemi de ceux qui nous hassent que de ceux qui nous mprisent. (Joubert)

Joseph Joubert (1754-1824) fait partir de ces moralistes franais importants mais malheureusement assez peu connus (contrairement Chamfort son contemporain), la croise du XVIIIe et du XIXe sicles. Il fut le compagnon littraire de Chateaubriand que ce dernier dita de manire posthume en 1838 sous le titre Recueil des penses de M. Joubert. Cest ce mme recueil que publie courageusement Rivages avec un classement thmatique par lauteur dAtala. Sur luvre de son ami, Franois-Ren est loquent: Jamais penses nont excit de plus grands doutes dans lesprit, nont soulev de plus hautes questions et proccup davantage. En effet, louvrage est construit sous forme de parties thmatiquescomportant la religion (Joubert fut un fervent catholique), le Jansnisme, la politique, lducation, les diffrents ges de la vie, la littrature, les crivains, et lui-mme.

Esprit vif et clair, cet crivain sans uvre sinon posthume se situe dans la tradition franaise du moralisme total. Ses penses construisent un manuel de savoir vivre, aimer, prier, donner et recevoir. Lcrivain parle souvent de morale (religieuse la plupart du temps) mais sa biographie montre bien quel point il a su mettre en pratique ses prceptes, notamment dans lamour et la comprhension de son prochain.

Celui quon taxerait de ractionnaire catholique aujourdhui est en fait un philosophe intgre chez qui la retenue, la croyance en Dieu et la posture morale comptent par-dessus tout. Tmoin de la terreur sous Robespierre, il sait de quoi il parle quand il crit: ''Il faut aimer de Dieu ses dons et ses refus; aimer ce quil veut et ce quil ne veut pas''. Ou encore: ''La peine du talion nest pas toujours quitable quand elle galise, mais elle est toujours atroce quand elle excde''.

Tout chez Joubert (qui ne brille pas par son style malheureusement) est dans la comprhension du monde (le cleste expliquant le terrestre), le respect de la vie humaine et dans une certaine mesure la critique de la pense dominante (chez Voltaire ou Rousseau quil gratigne au passage!). Ce quil y a de plaisant dans la lecture dun tel moraliste, cest que lon oscille entre des prceptes trs stricts sur la morale- La crainte de Dieu nous est aussi ncessaire pour nous maintenir dans le bien, que la crainte de la mort pour nous retenir dans la vie - et un certain degr de subversion quant aux murs rigides et archaques usuelles: Si lapathie est, comme on le dit, de lgosme en repos, lactivit quon vante tant pourrait bien tre de lgosme en mouvement. Cest donc lgosme en action qui se plaint de lgosme en repos.

Comme chez Chamfort, ou plus tard Cioran, il y a du rvolutionnaire en chaque moraliste, homme voluant dans une socit qui lui devient de plus en plus insupportable. Joubert est un crivain quil faut consulter rgulirement et cet ouvrage est donc le bienvenu aujourdhui.

Jean-Laurent Glémin
( Mis en ligne le 18/03/2016 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)