L'actualité du livre
Sciences, écologie & Médecineet Ecologie & nature  

Invasions biologiques et extinctions - 11 000 Ans d'histoire des vertébrés en France
de Michel Pascal , Olivier Lorvelec et Jean-Denis Vigne
Belin 2006 /  34 €- 222.7  ffr. / 350 pages
ISBN : 2-7011-3628-8
FORMAT : 18,5cm x 28,5cm

Prface de Daniel Simberloff.

Lauteur du compte rendu : Rmi Luglia, professeur agrg dHistoire et interrogateur en deuxime anne dans une classe prparatoire commerciale, est doctorant Sciences-Po Paris o il mne une recherche sur lhistoire de la protection de la nature en France de 1854 nos jours travers le mouvement associatif.


Une actualité envahissante

Sil est aujourdhui un sujet essentiel en matire dcologie, cest bien celui des invasions biologiques et des extinctions. En effet, avec les 200 ans dindustrialisation qui ont donn lhomme une puissance historiquement ingale, les espces animales ont connu des dynamiques nouvelles. Certaines ont purement et simplement disparu, massacres comme le Grand Pingouin. Dautres se sont rarfies. Dautres encore ont t transplantes, introduites, avec plus ou moins de bonheur. Lexemple le plus connu des introductions malheureuses est laventure du lapin en Australie.

Avec le rchauffement climatique, tous ces thmes ont pris une acuit particulire. Non content dagir directement, par la destruction le plus souvent, sur les espces ou sur leurs milieux, lhomme a dsormais le pouvoir de modifier le climat. Ce quil est dailleurs en train de faire allgrement. Consquence : les cosystmes doivent relever le dfi dune adaptation extrmement rapide, par rapport leur chelle de temps, aux nouvelles conditions climatiques. La rpartition des espces, et des cosystmes, est en passe dtre transforme voire bouleverse. Ce nest pas pour rien que de grandes associations scientifiques et naturalistes comme la Socit Nationale de Protection de la Nature se proccupent de plus en plus de ces phnomnes. Ce nest pas pour rien que des journes dtudes ont rcemment t organises Paris sur le thme des espces invasives. Cet ouvrage est donc bien au cur des problmatiques actuelles la fois cologistes et naturalistes.

La qualit scientifique est irrprochable, les auteurs prenant soin de dcrire prcisment leurs mthodes et leurs approches dans les premires parties de louvrage et de justifier tous leurs choix ; parties peut-tre un peu obscures au profane mais elles lgitiment lensemble. Les monographies, par contre, sont rdiges dans une langue matrise mais simple et claire. Elles sont vritablement accessibles tous ; carte et reprsentation de lespce venant au surplus agrmenter lensemble.

Limmense intrt de louvrage ne rside pas uniquement dans sa qualit scientifique. Son objet aussi savre dterminant. En effet, les auteurs ont choisi de mettre en perspective les dynamiques territoriales des vertbrs en France depuis 11 000 ans, cest--dire de la Prhistoire jusqu nos jours. Nous avons ainsi une vision globale des phnomnes dinvasions et de disparitions. On remarque ainsi que toutes ne sont pas la faute de lhomme, loin sen faut. Mais on peroit bien aussi lacclration rcente impulse par lanthropisation du monde.

Pour clarifier leur propos, les auteurs ont dfini plusieurs catgories et class les espces selon ces critres : espces teintes (disparition de France mais aussi du monde) ; espces disparues (elles ne sont plus prsentes en France mais existent encore ailleurs) ; espces autochtones de retour (la dure de labsence varie ici selon les espces de plusieurs milliers dannes quelques dizaines) ; espces autochtones en expansion ; espces allochtones ; espces aux frontires (elles sont susceptibles de sinstaller en France).

Le constat et la somme des connaissances sont tout bonnement impressionnants et rendent ce livre indispensable. Il est dcidment trs complet et vritablement porteur de sens et danalyses. Mais, finalement, on se rend compte quon ne connat que trs peu les motifs et raisons des invasions. Nul doute que ce sont des pistes de recherches entreprendre. En tout cas, le caractre indispensable de celles-ci est bien pos la lumire de ce livre selon la maxime connatre pour agir. Ne doutons pas quune actualisation dans dix ans est dores et dj prvoir car ncessaire. En effet, il sera plus quintressant de constater les volutions sur une dure apparemment si courte. Dj larticle sur la Perruche collier est en partie dpass : en deux trois ans, cette espce semble stre dsormais bien tablie dans tout le sud de la rgion parisienne et particulirement des Hauts-de-Seine. On en trouve dans tous les parcs municipaux et dpartementaux. Et ce nest pas la douceur de lhiver de cette anne qui freinera cette avance.

Pour terminer, une critique : les cartes reprsentant les espces autochtones en expansion sont mal conues car elles ne figurent que laire de rpartition conquise. Il nous semble indispensable de faire aussi figurer, en gris par exemple, laire doccupation originelle. Mais rappelons pour finir le plaisir que lon a parcourir ou lire intgralement ce livre qui deviendra vite, cest vident, un ouvrage de rfrence pour les spcialistes aussi bien que pour les naturalistes ou les curieux de nature. A recommander et mettre entre toutes les mains !

Rémi Luglia
( Mis en ligne le 15/05/2007 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)