L'actualité du livre
Rayon gay & lesbienet Littérature  

Ma mère et moi
de Brahim Metiba
Editions du Mauconduit 2015 /  7,50 €- 49.13  ffr. / 57 pages
ISBN : 979-10-90566-15-6
FORMAT : 11,5 cm × 20,0 cm

Lauteur du compte rendu : Arnaud Genon est docteur en littrature franaise et professeur certifi en Lettres Modernes. Il enseigne actuellement les lettres et la philosophie en Allemagne, lEcole Europenne de Karlsruhe. Visiting Scholar de ReFrance (Nottingham Trent University), il vient de publier Roman, journal, autofiction : Herv Guibert en ses genres (Mon Petit Editeur, 2014). Il a cofond les sites herveguibert.net et autofiction.org.

L’impouvoir des mots

Ma mre et moi est un petit livre qui vient de paratre aux ditions du Mauconduit. Cest le premier livre de Brahim Metiba. Cest un petit livre par sa taille une soixantaine de pages mais qui en dit beaucoup plus que beaucoup de livres plus pais. Il en dit beaucoup plus car il va lessentiel. Sa langue est pure, sans fioriture. Elle sait o elle va, ce quelle veut, ce quelle veut dire et que le titre dit dj, interroge, tout au moins: quelle est lessence de la relation notre mre?

Le narrateur de ce rcit est n en Algrie et vit dsormais en France. Il retrouve sa mre qui habite en Algrie, aprs avoir pass, en 1961, une anne en France. Ils se retrouvent donc. Mais cest difficile lorsquon a chang. La mre ne le retrouve dailleurs pas parce quil nest plus le mme. Il ne dit plus nous lorsquil parle des musulmans, cest touffant. Il ne rpond pas quand elle lui demande sil fait toujours sa prire. Il cherche le bonheur en dehors du mariage avec une musulmane quelle lui conseille. Il est homosexuel. Elle ne sait pas lire ni crire. Lui, il aime les mots, les livres

Pour essayer de se retrouver, il lui propose une lecture qui dure 23 jours. Le Livre de ma mre dAlbert Cohen. Mais plus que les rapprocher, le livre les spare, encore, car il soulve les problmes lis la judit et lislam Par les mots, le narrateur voudrait communiquer avec sa mre, se rapprocher delle. Mais les mots ne sont pas assez forts, ne vont pas au-del des systmes auxquels ils se rfrent.

Alors, quelle est lessence de la relation notre mre? Ce sont les mots, aurait-on envie de rpondre, la lecture de ce petit livre qui en dit beaucoup. Ce nest pas pour rien que lon parle de la langue maternelle. Quand les mots ne parlent plus, quand ils nen disent pas plus que le silence, il est difficile, voire impossible, de se retrouver. On saime encore, cependant. Oui. On saime encore, et lon va au march

Arnaud Genon
( Mis en ligne le 16/03/2015 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)