L'actualité du livre
Séries Télé  


Lady Oscar, l'intégrale

IDP Video 2003 /  9.82 € - 64.34 ffr.
Durée DVD 16 mn.
Classification : Tous publics
2 coffrets de 4 DVD
2h10 environ par DVD
20 pisodes - 8h par coffret
32,17 euros par DVD
Zone 2
Format image 1.33 (4/3)
Dolby digital


Lorsque nat en 1755 la sixime fille du gnral de Jarjayes, ce dernier, dsespr de ne toujours pas avoir dhritier mle pour perptuer son nom, dcide de lancer un dfi la nature en baptisant son enfant Oscar-Franois et en llevant comme un garon.

Aprs une enfance difficile et sans amour aux cts de son seul ami Andr, une ducation spartiate o Oscar apprend manier les armes, chevaucher des heures et surtout touffer toute forme de sentiment, la jeune femme se trouve promue au service de Louis XVI comme Capitaine de la Garde Royale, afin dassurer la protection du jeune roi ainsi que celle de la famille souveraine. Oscar devient alors le confident de la reine Marie-Antoinette et se voit proposer, aprs de multiples aventures, le grade de Colonel. Mais aprs des annes dabngation et de rigueur, le bel officier snamoure du comte Axel de Fersen, un sduisant gentilhomme. Hlas, ce dernier na dyeux que pour la Reine, et Oscar se voit relgue au triste rle de meilleur ami et, pire, de confesseur auprs du jeune comte sudois.

Mais le destin de la Belle se joue ailleurs : plonge au cur de ces temps agits o lHistoire scrit au jour le jour, le Colonel de Jarjayes se heurte un pineux cas de conscience. Alors que la Rvolution gronde, Oscar est effectivement accule choisir son camp : celui des dominants en se rangeant aux cts de la noblesse et du clerg, comme le voudrait sa naissance, ou celui des opprims et des dsenchants en se ralliant au tiers-tat. Cest ainsi quelle finira par se librer de tous les jougs qui lentravaient, brisant les lourdes chanes de lautorit royale et patriarcale, pour vivre pleinement son existence de femme libre, au pril de sa vie. trange destine, o lamour, la violence et la mort lattendent au dtour du chemin.

Ce dessin-anim de 1979, librement inspir du manga de 1972, La
Rose de Versailles
de Riyoko Ikeda (sorti en deux tomes aux ditions Kana), est dsormais culte. Admirablement fidle lhistoire de France et ses mandres, cette srie retrace avec panache et ralisme la priode trouble des annes pr-rvolutionnaires, jusqu la prise de la Bastille, le 14 juillet 1789. On y retrouve, dans un jeu habile entre fiction et ralit, des pisodes aussi marquants que laffaire du Collier (sans doute une des escroqueries les plus clbres de lhistoire de France, orchestre par la machiavlique Jeanne de la Motte, et qui acclra la perte de Marie-Antoinette), la convocation des tats gnraux, ou encore le clbre Serment du Jeu de Paume.

Mais au-del de la richesse et de lintrt historique du manga, soulignons aussi lextraordinaire profondeur psychologique des protagonistes, suffisamment rarissime dans ce genre danimations pour tre releve. Dune part, ltrange relation amour-haine qui lie Oscar son tyrannique pre, leur absence totale de dialogue et leur permanent rapport de force contribuent largement lintensit dramatique de certains pisodes. Dautre part, la question de lidentit sexuelle laquelle se heurte Oscar ni tout fait homme, ni tout fait femme sinscrit en vritable obstacle dans sa relation autrui, et ne len rend que plus vulnrable et marginale. La part dombre de chacun des personnages est dailleurs constamment mise en exergue (ni jamais totalement bons, ni totalement mauvais), vitant ainsi lcueil dun certain manichisme, souvent inhrent ce genre, en brossant des portraits ambigus, o la complexit des personnages na dgale que leur terrible humanit.

Enfin, le concept de libre arbitre qui sous-tend cette fresque romantique de manire quasi mtaphorique nous renvoie la lutte dsespre que mne le Colonel de Jarjayes contre le systme tout entier : lutte contre lautorit dun pre (paradoxalement) castrateur, lutte contre le carcan familial et la condition de femme, lutte contre le systme hirarchique de castes qui constitue cette poque la socit franaise, pour finir par un ultime combat contre labsolutisme de droit divin. Mme les nipponneries parsemes ici et l (couleurs du drapeau franais parfois inverses, criteaux en anglais ou encore dans une langue improbable) ne suffisent pas rompre le charme.

Seul regret : le peu de soin apport la ralisation de ces deux coffrets. Les changements impromptus de doublage selon les pisodes voire des passages entiers en version originale (on aurait aim dailleurs la double proposition dune version franaise et dune version originale sous-titre) , labsence de bonus, et surtout limpardonnable viction du gnrique franais interprt par Marie Dauphin, traduisent une ngligence et une certaine hte de sortir le produit en DVD, lheure o le manga connat un souffle extraordinaire en France. Bref, si vous ne devez voir quun manga dans votre vie, ruez-vous sur Lady Oscar, un chef-duvre du genre.

Océane Brunet
( Mis en ligne le 04/08/2003 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)