L'actualité du livre
Documentaireset Historique  


Port-Royal et le jansénisme
de Vincent  Dieutre
avec Mathieu Amalric, Mireille Perrier, Françoise Lebrun
Montparnasse 2009 /  3.82 € - 25 ffr.
Durée film 101 mn.
Classification : Tous publics
Sortie cinma, Pays : 2006, Belgique/France

Version : 1 DVD 5/Zone 2
Format vido : 4/3
Format image : 1.33 (couleurs)
Format audio : Franais (Dolby Digital 2.0 mono)
Sous-titres : Sans

Bonus :
- Court mtrage : Paris-Beyrouth, 2005/2006 de Vincent Dieutre (6 mn)
- Sur la grce (esquisse) : spectacle donn au Centre Georges Pompidou

L'auteur du compte rendu : Scnariste, cinaste, Yannick Rolandeau est lauteur de Le Cinma de Woody Allen (Alas) et collabore la revue littraire L'Atelier du roman (Flammarion-Boral) o crivent, entre autres, des personnalits comme Milan Kundera, Benot Duteurtre et Arrabal.


Voil ce qu'on peut appeler un film austre ! Il ne s'agit d'ailleurs pas d'une fiction mais d'un documentaire sur Port-Royal et le Jansnisme. Un film, aussi, sur le sicle de Pascal et de Racine, entre autres.

Le jansnisme fut un mouvement religieux puis politique qui se dveloppa aux XVIIe et XVIIIe sicles, principalement en France, en raction certaines volutions de l'glise catholique et de l'absolutisme royal. Il est n au cur de la Rforme catholique, et doit son nom l'vque d'Ypres Cornelius Jansen, auteur d'un texte fondateur, l'Augustinus, publi en 1640. Le jansnisme prit donc son essor sous les rgnes des rois Louis XIII et Louis XIV. Partant d'une rflexion thologique centre sur le problme de la grce divine, le mouvement devint une force politique qui se manifesta sous des formes varies, touchant plusieurs domaines, notamment la thologie morale, l'organisation de l'glise catholique, les relations entre foi et vie chrtienne, la place du clerg dans la socit et les problmes politiques de son temps. Dabord simple abbaye cistercienne fminine au cur du bassin parisien, Port-Royal devient ainsi au XVIIe sicle lun des symboles de la contestation politique et religieuse.

Ralis en vido, Fragments sur la grce n'aide pas au confort du spectateur. Pourquoi ce choix esthtique ? Images bouges comme un cinaste amateur le ferait en marchant camra la main, images sales, avec du grain... le visionnage devient vite insupportable. cela, s'ajoutent diffrents plans pris d'un pare-brise et l'on entend une voix commentant tel aspect de Port-Royal et du Jansnisme...

Si l'on peut comprendre qu'il ait pu y avoir un manque de moyens, on ne comprend pas par contre ces choix du ralisateur. Tout sujet demande une forme correcte qui puisse porter les ides nonces. Ce n'est pas le cas ici : entre plans films camra au poing, qui nous font dambuler dans des lieux parfois anonymes, ces commentaires en voix off, heureusement parfois plus intressants (bien que rendus dans une mauvaise prise son), et la lecture en franais ancien de textes, notes et entretiens par des comdiens de renom (Mathieu Amalric, Mireille Perrier), l'ensemble est fort dcousu et l'on se dit que le sujet est contourn. Un documentaire qui manque singulirement de rigueur face son sujet.

Yannick Rolandeau
( Mis en ligne le 06/02/2009 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)