L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 19 janvier 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Sociologie / Economie  
 

Dieu est-il Français ?
Patrick Weil   Qu’est-ce qu’un Français ? - Histoire de la nationalité française de la Révolution à nos jours
Gallimard - Folio histoire 2005 /  10.70 € - 70.09 ffr. / 646 pages
ISBN : 2-07-042657-2
FORMAT : 11x18 cm

Edition revue et augmentée.

Voir aussi : Patrick Weil, La France et ses étrangers, Paris, Gallimard (Folio Histoire), février 2005, 579p. 9.50€, 11x18 cm, ISBN : 2-07-041195-8.

L'auteur du compte rendu : Sébastien Laurent, agrégé et docteur en histoire, est maître de conférences à l’Université Bordeaux III et à l’IEP de Paris. Il consacre ses recherches depuis plusieurs années aux services de renseignements militaires et policiers aux XIXe et XXe siècles. Il est le fondateur de la section "Histoire & sciences sociales" de Parutions.com.


Imprimer

Il est très rare de lire un livre dont ont sent qu’il s’agit d’une oeuvre appelée à durer. Sans aucun doute la lecture du livre de Patrick Weil, directeur de recherches au CNRS, procure ce sentiment. Fruit de longues années de travail Qu’est ce qu’un Français ? offre une analyse passionnante d’un sujet très neuf, celui de la nationalité. Publié en 2002 aux éditions Grasset, il ressort aujourdhui en version augmentée chez Gallimard, au format poche, dans la collection \"Folio Histoire\".

Sur une matière touchant à la philosophie, au droit et à la politique, Patrick Weil accomplit le véritable tour de force de proposer un ouvrage extrêmement clair, fondé sur un très impressionnant travail d’archives très diverses. Venu logiquement, après un ouvrage sur les politiques de l’immigration (La France et ses étrangers, Calmann-Lévy, 1991, dernièrement édité en poche également chez Folio), à se pencher sur la nationalité, l’auteur s’est intéressé à un fait étrangement oublié par la recherche scientifique, un thème absent des synthèses historiques. Or le sujet est central, car l’entrée dans la nationalité française est porteuse de l’exercice des droits civils et politiques. L’intérêt principal du livre réside dans la démonstration que le droit de la nationalité français a été, au-delà des «crises ethniques», libéral et ouvert à l’intégration des étrangers. Cette caractéristique juridique et politique n’est en fin de compte que la traduction du fait que la France est demeurée depuis le siècle dernier un pays d’immigration.

L’ouvrage de Patrick Weil a pour autre mérite de contrebattre des idées reçues et de préciser des termes souvent mal compris : il montre ainsi que le Code civil, établissant en 1803 le jus sanguinis comme critère d’entrée dans la nationalité, n’emporte pas pour autant une acception ethnique. De même, une très heureuse comparaison entre le droit de la nationalité français et prussien montre que la loi prussienne de 1842 ne repose pas, à la différence de la conception de la nation, sur une conception ethnique. De la philosophie de la nation au droit de la nationalité, les transformations sont en l’occurrence importantes. Patrick Weil montre ainsi que le droit allemand de la nationalité s’est largement inspiré du Code civil, comme tant d’autres parties du droit.

Le livre est riche en découvertes : l’on apprend ainsi que tout au long du XIXe siècle, les dispositions du Code civil ont favorisé le statut «d’admis à domicile» pour les étrangers, disposition très avantageuse que supprimera la loi sur la nationalité de 1889. Celle-ci introduit le jus soli qui ne sera jamais remis en cause mais seulement aménagé par les dispositions ultérieures de 1927, 1945 et 1993. La tradition républicaine en matière de nationalité telle qu’elle se fixe en 1889 prend en compte la résidence passée des étrangers et ainsi, d’une certaine façon, leur socialisation, leur intégration progressive dans la société française. En 1927, l’ouverture de la nationalité traduit le vieillissement de la population française et l’inquiétude démographique des élites. L’ouvrage montre ainsi tout au long du livre que le droit n’est jamais très éloigné du politique. Le contexte politique et idéologique est à l’origine de ce que l’auteur appelle les «crises ethniques» de la nationalité dans les années 1930, sous l’Occupation, à la Libération et dans les années 1980. Présente chez d’authentiques antisémites, racistes ou racialistes, la vision restrictive de l’entrée dans la nationalité française est plus surprenante chez des libéraux ou des modérés comme François de Menthon ou Valéry Giscard d’Estaing. Quoi qu’il en soit, mis à part sous Vichy, les tentatives de révision de la nationalité demeurèrent vaines.

L’impression qui domine à la fin de ce livre remarquable est que la question de la nationalité dans sa triple dimension - philosophique, juridique et politique - renouvelle sur bien des points l’histoire générale de la France des deux derniers siècles. Avec une approche quelque peu différente, Qu’est ce qu’un Français ? complète la trilogie de Pierre Rosanvallon, consacrée à la démocratie française au XIXe siècle. Plus souvent que les livres, les œuvres se rejoignent.


Sébastien Laurent
( Mis en ligne le 10/02/2005 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Et si on faisait payer les étrangers ?
       de Jean-François Dubost , Peter Sahlins
  • Un entretien avec Patrick Weil
  • Etat, nation et immigration
       de Gérard Noiriel

    Ailleurs sur le web :
  • Lire le premier chapitre sur le site des éditions Grasset.
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd