L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 18 janvier 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Géopolitique  
 

Le gendarme planétaire
Frédéric Delorca   L’Ingérence de l’OTAN en Serbie - Aux origines du renouveau de l’anti-impérialisme en France
Editions du Cygne 2014 /  20 € - 131 ffr. / 208 pages
ISBN : 978-2-84924-349-7
FORMAT : 14.0 cm × 21.0 cm

Frédéric Delorca collabore à Parutions.com

L'auteur du compte rendu : Jean-Pierre Sarmant est inspecteur général honoraire de l’éducation nationale.

Imprimer

Ce n’est pas dans ce livre que l’on trouvera une relation exhaustive de l’intervention menée en 1999 par l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord contre les forces serbes, intervention qui a conduit à l’indépendance de fait du Kosovo, puis à sa reconnaissance par une partie de membres de l’Organisation des Nations Unies, dont la France. Comme l’indique le sous-titre de l’ouvrage, l’auteur s’intéresse principalement au retentissement de ces événements dans une nébuleuse complexe, gravitant en principe autour de la gauche, voire de l’extrême-gauche, mais susceptible aussi de dérives surprenantes, telles que celle des «brun-rouges».

La thèse soutenue par l’auteur sur les événements de 1999 peut se résumer facilement : contrairement à la relation dominante faite par nos médias d’une intervention humanitaire destinée à protéger les Albanais du Kosovo de l’oppression organisée par le régime de Milosevic, il s’est agi d’une agression contre un pays indépendant, sans mandat de l’ONU, en violation de la légalité internationale, qui n’est rien d’autre qu’une manifestation de l’impérialisme américain.

Même s’il n’est pas convaincu par l’argumentation, le lecteur devra se souvenir que ce point de vue, peu répandu en Occident, correspond à des sentiments largement partagés ailleurs. Les interventions successives de l’OTAN dans le rôle d’un «gendarme planétaire» ont développé un sentiment anti-occidental très présent, notamment en Russie, en Chine et dans le monde musulman. Tout particulièrement, le soutien à la prise d’indépendance du Kosovo a rompu le consensus qui existait précédemment sur l’intangibilité des frontières. La rupture de ce tabou a été utilisée par la Russie pour soutenir les sécessions abkhaze et Ossète ; en ce moment même, elle justifie pour elle de détacher la Crimée de l’Ukraine.


Jean-Pierre Sarmant
( Mis en ligne le 18/03/2014 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd