L'actualité du livre et du DVDrencontre rencontrefemme Mercredi 27 août 2014
    
 
     
Le Livre
Essais & documents
Questions de société et d'actualité
Politique
Biographies
People / Spectacles
Psychologie
Spiritualités
Pédagogie/Education
Poches
Divers

Notre équipe
Littérature
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Essais & documents  ->  People / Spectacles  
 

Lui, footballeur!
Zlatan Ibrahimovic   David Lagercrantz   Moi, Zlatan Ibrahimovic - Mon histoire racontée à David Lagercrantz
Le Livre de Poche 2013 /  7,60 € - 49.78 ffr. / 472 pages
ISBN :  978-2-253-17758-6
FORMAT : 11,0 cm × 17,8 cm

Olivier Villepreux (Traducteur)

Première publication française en janvier 2013 (JC Lattès)

Imprimer

"Vous pouvez sortir un gars du ghetto mais vous ne pourrez jamais faire sortir le ghetto de ce gars" - Zlatan


Zlatan Ibrahimović (né en 1981) est pour les connaisseurs une légende du football ; sorte de génie du ballon, ayant fréquenté les plus grands clubs européens, fort en gueule et imposant un style bien à lui. Pour nous autres profanes français, il est le transfert de 20 millions d'euros du PSG et la star suédoise du club français depuis juillet 2012. Et le joueur continue de marquer beaucoup de buts sous le maillot parisien.

Cette autobiographie, longue, explosive, précise, détaillée, assez intéressante, a été écrite en 2011, donc un an avant le transfert du joueur en France. Cette traduction d'abord éditée par Jean-Claude Lattès (aujourd'hui en format poche) est un bon coup marketing puisque de nombreux fans du footballeur vont pouvoir se plonger dans sa vie trépidante, faite de ballons, de billets, et de bastons !

La sentence définitive de Zlatan citée plus haut résume assez bien le jeune destin d'Ibrahimović. Fils de parents bosno-croates émigrés et séparés, né en Suède, son enfance et son adolescence sont agitées. Sans être un délinquant violent et irrécupérable, il se fait remarquer par une indiscipline chronique, des vols répétés de vélos, un caractère impulsif et une immaturité problématique (une immaturité qui évolue ici dans la narration, car plus on avance dans le livre et plus l'homme devient fréquentable, comme si le narrateur évoluait ainsi au fur et à mesure du récit, condamnant certaines de ses attitudes ou décrivant un être plus assagi). L'homme est fougueux, instable mais il a du cœur. Il règle ses problèmes seul, et grandit alors que père et mère ne peuvent véritablement lui donner une éducation stable. Le football rentre alors dans sa vie ; il veut imiter Ronaldo et se gave d'extraits vidéo pour s'approprier la technique des grands. A l’entraînement, sa rapidité et sa carrure interpellent et c'est ainsi qu'à 16 ans, il rejoint le Malmö FF qui le formera pour quelques années. S'ensuivent en 2001 l'Ajax d'Amsterdam, en 2004 la Juventus de Turin, en 2006 l'Inter de Milan, en 2009 le FC Barcelone, en 2010 le Milan AC et en 2012 le PSG où il évolue actuellement, le tout pour des transferts financiers astronomiques. Tout cela constitue le cœur du livre : ses différents transferts et emménagements aux Pays-Bas, en Italie ou en Espagne. Depuis 2004, Zlatan remporte au moins une fois le championnat national du club dans lequel il évolue.

Si le joueur parle de sa famille, de ses amis, de sa console de jeu (avec laquelle il se défoule pour oublier ses tracas), le livre s'intéresse à la vie d'un footballeur professionnel ou plutôt celle d'une star du football à l'intérieur d'un club qui en compte déjà un certain nombre. Folie des grandeurs, omniprésence des médias, salaires délirants, scandales sportifs, mésententes et conflits entre joueurs, pressions des présidents de clubs, bref, le récit fourmille d'anecdotes plus ou moins pertinentes sur l'existence agitée et tumultueuse d'un type qui n'a pas trente ans et qui doit gérer des pressions énormes tout en restant au top niveau et en protégeant les siens.

Zlatan, se citant lui même à la manière d'un Delon, distribue les coups d'un côté et joue les bons samaritains de l'autre. Ça remue dans tous les sens : salaires, transferts, sélections, jeu, buts, tout est affaire de négociation, de prise de risque, et de combats. Zlatan, véritable dur à cuire, conduit sa carrière internationale comme il l'entend et ne recule devant aucune autorité. Cela fait rire ou agace ; cela dépend du club et du contexte ! Peut-être est-ce le prix à payer pour s'imposer et rester un grand athlète ?

Même si le livre est tout à fait sérieux et renseigne sur le monde du football (qui ne fait pas vraiment envie, à lire Zlatan), on se demande à qui il s'adresse. Aux médias avec qui il règle des comptes (à coup de noms d'oiseaux), à ses admirateurs, à ses détracteurs, à ses collègues footeux, à ses proches ? Le lecteur est noyé dans une suite de descriptions, de dialogues, de transferts, de matchs qui s’enchaînent parfois dans un délire verbal (qui témoigne assez bien de l'esprit du joueur et du contenu du livre : Lagercrantz a dû simplement réorganiser le débit oral de son interlocuteur).

Reste que le personnage Ibrahimović n'en sort pas forcément grandi, et en cela, le livre présente un être double, peut-être plus complexe et plus attachant que ce que les médias en ont fait. Cette confession socio-footballistique est de la sorte une curiosité non déplaisante.


Jean-Laurent Glémin
( Mis en ligne le 02/12/2013 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Le Football, une peste émotionnelle
       de Jean-Marie Brohm , Marc Perelman
  • Le Goût du football
       de Stéphane Baumont
  • Le Patron, le footballeur et le smicard
       de Philippe Villemus
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2014
     
    rencontre site de rencontre annonce rencontre rencontre belgique rencontre femme rencontre homme livre dvd chat rencontre