L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 17 juillet 2019
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Fantastique & Science-fiction
Classique
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Pépins et pépites
Azouz Begag   Dites-moi bonjour
Fayard 2009 /  16 € - 104.8 ffr. / 172 pages
ISBN : 978-2-213-63717-4
FORMAT : 13,5cm x 21,5cm

L’auteur du compte rendu : Arnaud Genon est docteur en littérature française (PhD), membre du Groupe «Autofiction» ITEM (CNRS-ENS) et auteur, chez l’Harmattan, de Hervé Guibert. Vers une esthétique postmoderne (2007). Il a cofondé un site de ressources consacré à Hervé Guibert (http://herveguibert.net) et un site dédié à l’écriture autofictionnelle (http://autofiction.org).
Imprimer

Azouz Begag, homme politique, sociologue, est aussi l’auteur de romans autobiographiques tels que Le Gone du Chaâba (1986) ou Béni ou le paradis privé (1989) dans lesquels il mêlait, subtilement, la peinture sociale (immigration, racisme), l’humour et la tendresse.

Dans Dites-moi bonjour, le narrateur-enfant vit paisiblement, avec sa famille, sur les berges du Mississipi, un Mississippi de nulle part, un fleuve de fable. Sa bonne étoile, Neigema, lui explique qu’il croisera sur sa route des «Pépins» qui veulent sa «perte, creusent des nids-de-poule sur le bitume pour [le] casser» mais aussi les «Pépites» qui éclaireront sa voie. Dès le début, nous voici donc plongés dans l’univers du conte.

Les ennuis commencent lorsqu’un déluge conduit «le Mississipi fiévreux» à sortir de son lit et à ravager les habitations. Après une échappée onirique digne du Petit Prince auprès de sa bonne étoile, le narrateur va découvrir «les affres d’une nouvelle société». Le monde qu’il connaissait a disparu : il n’y a désormais que des bâtiments en dur, les voitures écrasent «de leurs pneus neufs les traces du passé». Étranger à ce monde, accompagné de Sorciologue – son Pangloss à lui –, il fait le triste constat du nouvel ordre social. La «satiété de consommation» est à l’origine des pires dégâts sur l’humanité : obésité, surveillance, individualisme, grégarisme, communautés parquées, souvenirs congelés achetés au supermarché…

C’est cette Odyssée dans le monde moderne que nous raconte Azouz Begag. Il renoue ici avec le conte philosophique fustigeant la société contemporaine, rappelant Voltaire, Orwell et Saint-Exupéry pour le caractère onirique de l’ensemble. Le regard naïf du narrateur est celui de Candide, celui de l’auteur, par son acuité, dit vrai et touche juste.


Arnaud Genon
( Mis en ligne le 11/02/2009 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd