L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 8 décembre 2019
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2019
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Vieillir avant l'âge
Laurent Graff   Les Jours heureux
Le Dilettante 2001 /  12.98 € - 85.02 ffr. / 140 pages
ISBN : 2-84263-046-7
Imprimer

Il a dix-huit ans... et le voilà qui se présente un beau matin dans un magasin de pompes funèbres, pour acquérir sa propre pierre tombale, à installer immédiatement sur une concession du cimetière voisin. L'employé est inquiet : le jeune monsieur aurait-il l'intention de mettre fin à ses jours ? Non, non, en aucune manière, il veut vivre tout son dû, il est simplement sans illusions. Il se rend bien compte qu'il a expérimenté l'essentiel ce que l'existence peut lui offrir, et qu'à part un mariage probable - suivi d'un divorce tout aussi prévisible - il ne lui reste plus grand chose à découvrir. Autant continuer sans rien attendre, sinon l'inéluctable, qu'il convient donc de préparer soigneusement. Et se consacrer dès que possible à une longue retraite paisible.

Quelques années plus tard, les jeux sont faits : à trente-cinq ans, notre narrateur s'installe aux Jours heureux, parmi des pensionnaires comptant ordinairement le double de son âge. Cette fois, c'est le directeur de la maison de retraite qui n'y comprend goutte, mais il finit par céder devant l'insistance et le calme de ce postulant pas comme les autres. Qui se révèle bon compagnon, d'ailleurs. Patient avec les "Alzheimer", courtois avec tous... et expert à débrouiller les intrigues byzantines des "Feux de l'amour", le feuilleton préféré des mamies.

On l'aura deviné, l'humour de Laurent Graff est aussi baroque que désenchanté. Son livre précédent, Il est des nôtres (Le Dilettante, 2000) racontait l'itinéraire d'un homme s'abrutissant méthodiquement, jusqu'à la chute. Ici, au contraire, flegmatique et faussement candide, il s'immerge avec bonheur dans une "contemplation abstentionniste" et parfaitement étale du destin commun. Une certaine forme de déchéance, oui, à n'en pas douter... Mais sa "galerie de petits vieux" - sujet difficile s'il en est - se révèle adroitement brossée, réjouissante... et respire l'attendrissement sans condescendance. Ce court roman n'aurait pas eu besoin de la pirouette finale, déplaçant la parabole vers une optique plus conventionnelle, pour témoigner d'un joli talent et se lire d'un trait avec une authentique jubilation.


Isabelle Nouvel
( Mis en ligne le 08/10/2001 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd