L'actualité du livre Jeudi 30 mai 2024
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2021
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Game over
Christel Diehl   Enola game
Editions-dialogues.fr 2012 /  14 € - 91.7 ffr. / 118 pages
ISBN : 978-2-918135-44-9
FORMAT : 13,5cm x 21cm
Imprimer

Après une catastrophe, dont elles ne connaissent que l’immense lumière, une mère se retrouve seule avec sa fille. Isolées, confinées, rationnées, elles survivent en huit clos dans leur maison. Pour apprivoiser ce cataclysme, il faut tenter de le nommer : Enola gay, le nom de l’avion qui a lâché la première bombe atomique, devient leur ''Enola game''.

Par touches successives, dans un récit au rythme fractionné de petits paragraphes, Christel Diehl redessine les contours de vies coupées de tout, sans communication possible avec les êtres aimés. Avant, la femme avait l’impression d’être l’esclave de sa routine, de piétiner sans avancer, d’exister sans vivre, de travailler sans créer, d’aligner d’innombrables mots inertes sans jamais s’octroyer le luxe de raconter des histoires vibrantes. Maintenant qu’Enola game a créé une crevasse dans le temps, chaque rituel fait sens pour ne pas renoncer.

Pas à pas, la mère réinvente le quotidien et l’organise pour cadenasser l’immensité du néant. Tributaire d’un nouvel ordre, elle scrute les rondes plus ou moins régulières d’une étrange équipe en charge de les ravitailler ou peut-être… de les piller. Le froid, la faim et la peur deviennent les préoccupations majeures de chaque jour. Face à l’inconnu, l’espace temps s’étire et donne à méditer. Pour réchauffer les cœurs et apaiser la cruauté de l’abandon, la mère raconte à l’enfant les souvenirs de l’autre vie. Mais prisonnière d’un événement qui la dépasse, confrontée au vide, c’est elle qui fera le choix de l’issue finale.

Un premier roman délicat, même si la narration des évènements passés, parfois trop détaillée, perturbe la trame du drame qui s’instille doucement.


Marie-Claude Bernard
( Mis en ligne le 06/04/2012 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd