L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 22 août 2019
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Fantastique & Science-fiction
Classique
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Décapant
. Soluto   Glaces sans tain
Le Dilettante 2013 /  17 € - 111.35 ffr. / 256 pages
ISBN : 978-2-84263-767-5
FORMAT : 12,2 cm × 18,1 cm
Imprimer

Soluto lit, peint, écrit et expose ses toiles à Paris comme à Bruxelles.

L’île aux boeufs : Quand on est un adolescent tout ce qu’il y a de plus normal, avec des parents compréhensifs et affectueux, qu’on a un grand frère super sympa qui vous prête sa flamboyante moto pour draguer gentiment les filles, on n’a vraiment, mais alors vraiment, aucune raison de…

Et voilà qu’on a retrouvé la charmante petite Claire, dix-sept ans à peine, à demi nue, étranglée, violée de la pire des façons, sous un pont que tous les jeunes du coin connaissent bien. Branle-bas de combat, toutes les polices de la région sont en action ; on interroge tous les copains de lycée. On finit même par trouver un coupable… qui ne l’est pas vraiment mais il faut bien reconnaître qu’il a la tête de l’emploi ! Remords ? Quoi remords ? Il a fait ce qu’il lui a semblé normal de faire à cet instant. Et son visage d’ange reste lisse et pur.

Les années ont passé, une vie réussie, tant sur le plan professionnel qu’affectif ; il a eu des enfants qui ne lui apportent que satisfactions. Puis l’âge est venu et, avec lui, certaines mémoires… Et là, pour la première fois, Claire l’a enfin empêché de dormir.

Fausses reconnaissances : Cent treize kilos, trente-cinq ans, un visage après tout agréable, le printemps qui cavale dans les rues modelant des envies, tout va bien. Et bien non, tout ne va pas bien, car il y a dans sa tête cette voix continue qui l’irrite. C’est sûr, il devrait être habitué depuis le temps, parce qu'il l’a toujours entendu ce grésillement, même que, quand il est trop fort, ça lui donne des idées ! Comme ce jour où il a sauté sur un grand costaud dans le bar ; la raclée qu’il lui a mise !

Et il s’est retrouvé chez les dingues ! Cocktail super efficace de tranquillisants administré par un jeune interne bien intentionné. Il s’est réveillé un certain nombre d’heures plus tard : il n’était plus le même homme. La voix était cassée, assourdie, lointaine et, franchement, ça n’avait plus beaucoup d’importance. Ils l’ont gardé longtemps, assez longtemps pour que vienne pleurnicher son ex-femme, pour qu’elle vienne leur dire qu’elle avait peur de lui, qu’il la battait si fort. Sa mère, elle, n’a pas voulu se déplacer. A l’hôpital, personne n’est venu lui rendre visite, mais franchement, il s’en fout un peu et il y a même des jours où il se dit qu’il ferait mieux de…

La ménagère apprivoisée : Un récit qui aurait pu s’intituler «Petit guide à l’usage des célibataires en quête de nouvelles conquêtes». L’originalité de la chose est qu’elle se déroule toujours dans un supermarché, la victime étant une honnête ménagère en train de faire les courses de la semaine. Poussant un caddie qui porte une bouteille de champagne millésimé, le chasseur se met à l’affût au détour d’un rayon. Une proie possible apparaît, légère, insouciante et surtout innocente… Encore faut-il la ferrer. Magique ! Absolument magique ! Notre conquérant, suivant un processus bien rodé, réussit à faire tomber la naïve dans ses filets. Ils y trouveront bien sûr tous deux leur compte.

...

De courts récits écrits à la première personne dans une langue parfois violente, avec un impact certain sur le lecteur. Soluto manie phrases et mots avec une habileté et une intelligence qui ne peuvent laisser indifférent ; s’y ajoute un humour noir et décapant. On serait presque tenté d’apprendre certaines phrases par cœur pour les glisser lors d’un dîner en faisant croire qu’on en est l’auteur.


Anny Lopez
( Mis en ligne le 21/01/2013 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd