L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 5 décembre 2021
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2021
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Cercle familial
Alexandra Matine   Les Grandes occasions
Les Avrils 2021 /  19 € - 124.45 ffr. / 256 pages
ISBN : 978-2-491521-04-2
FORMAT : 13,5 cm × 20,0 cm
Imprimer

. «Aujourd'hui Esther va mourir. Ou demain. Ou dans quelques jours. On ne sait pas». C’est ainsi que s’ouvrent Les grandes occasions. Mais avant de mourir, Esther a vécu, une longue vie, dont l’essentiel a été consacré à son dévouement à son mari, Reza. Jeune iranien. Fils d’un père médecin qui lui déniait toute qualité et voulait qu’il devint pêcheur, Reza est venu faire ses études en France. Son ambition : réussir, et obtenir la reconnaissance de son père. Seule la première partie du programme sera réalisée…

Esther, la jeune infirmière blonde, est tombée amoureuse du bel étudiant ; ils ont eu ensemble quatre enfants, deux garçons, deux filles. Reza a réussi sa carrière, médecin adoré de ses malades, en général «des pauvres et des étrangers» que lui seul pouvait comprendre en se souvenant de son enfance. Bref, une vie réussie…

Sauf que… sauf que derrière la façade brillante, il y a toute l’histoire familiale et que, en dépit des rêves d’Esther, de son abnégation, sa famille n’est pas la tapisserie harmonieuse qu’elle avait espérée. Elle a pourtant tout fait pour nouer et renouer les fils ; elle s’est effacée derrière un mari brutal et exigeant qui n’avait d’yeux que pour le fils aîné, Alexandre, reproduisant ce qu’il avait tant reproché à son père. La maisonnée vivait au rythme de ses horaires, de ses principes, de sa tyrannie.

L’un après l’autre, les enfants devenus adultes se sont éloignés, les querelles l’ont emporté sur les points communs, la belle tapisserie d’Esther est en lambeaux. Mais Esther s’obstine : elle parviendra bien un jour à les rassembler pour une «grande occasion». Et justement, le roman tourne autour de cette «grande occasion» : Esther a enfin réussi à convier tous ses enfants à un grand déjeuner familial. La chaleur est écrasante, elle s’affaire dans les ultimes préparatifs et laisse sa pensée vagabonder.

Le lecteur découvre chaque personnage, son caractère, la façon dont il a pu desserrer, plus ou moins, les liens étouffants. Esther s’affaire, impassible, témoin qui depuis toujours a choisi le silence qui valait approbation de la conduite de Reza. Une force d’inertie considérable pour garder l’équilibre entre mari et enfants. Un équilibre impossible, qui s’est progressivement fissuré. Esther, finalement, aura le dernier mot…

Avec douceur, Alexandra Matine guide son lecteur dans cette tragédie familiale qui se déroule sans heurts, invisible pour l’extérieur. Elle donne la parole à chacun, à Reza, pathétique dans sa dureté. Elle s’interroge sur la douceur et la dureté des relations familiales. Un roman du quotidien, écrit d’une plume sensible.


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 09/04/2021 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd